fr

Avancer les travaux liés au RDAP

4 septembre 2018
Par Cyrus Namazi

null

Le 31 août 2018, nous avons publié à des fins de consultation publique un ensemble de documents constituant une véritable avancée dans les travaux de la communauté relatifs au protocole d'accès aux données d'enregistrement des noms de domaine (RDAP). Mis au point par la communauté technique afin de remplacer, à terme, le protocole WHOIS, le RDAP permet aux utilisateurs d'accéder aux données d'enregistrement actuelles. Le RDAP présente plusieurs avantages par rapport au protocole actuel, dont un soutien à l'internationalisation, un accès sécurisé aux données, et la capacité de fournir un accès différencié aux données d'enregistrement.

L'organisation ICANN a collaboré avec la communauté dans le cadre d'un programme pilote afin de développer un profil (ou des profils) de référence visant à soutenir la mise en œuvre de ce nouveau protocole au sein des registres et bureaux d'enregistrement. Le programme pilote a débuté en septembre 2017 et a débouché sur une proposition de profil RDAP pour les gTLD consistant en deux documents :

  • Le guide de mise en œuvre technique du RDAP [PDF 161 KB] qui vise à fournir des instructions techniques aux registres gTLD et aux bureaux d'enregistrement quant à la façon de mettre en œuvre le service RDAP.
  • Le profil de réponse RDAP [PDF, 162 KB] qui vise à appliquer les exigences des politiques actuelles à la mise en œuvre du RDAP avec une flexibilité telle qu'il serait possible de procéder à de futures modifications des politiques sans bouleversements majeurs.

Nous encourageons la communauté à examiner ces documents et à faire part de ses commentaires, ces documents pourront en effet être mis à jour suite aux commentaires reçus avant l'adoption finale. Vous vous souvenez peut-être que la spécification temporaire relative aux données d'enregistrement des gTLD impose aux registres gTLD et aux bureaux d'enregistrement de mettre en œuvre un service RDAP dans un délai de 135 jours à compter de la notification de l'ICANN. Une fois cette notification reçue, les parties contractantes commenceront à mettre en œuvre un service RDAP conformément au profil, à la SLA et aux obligations déclaratives. Nous poursuivons notre travail avec les parties contractantes afin de parvenir à un accord sur les propositions de SLA relative au RDAP pour les gTLD et les obligations déclaratives des registres. Nous devrions parvenir à un accord à la mi-septembre ; les propositions seront ensuite mises à la disposition du public.

La participation des personnes chargées de mettre en œuvre le RDAP est toujours la bienvenue dans le cadre du programme pilote. Nous envisageons d'engager une nouvelle phase de travail sur les technologies d'authentification afin de permettre aux utilisateurs d'être validés et de recevoir des identifiants à des fins de demande de données d'enregistrement au niveau des registres et des bureaux d'enregistrement. Si vous souhaitez participer à cette nouvelle phase et en savoir davantage, cliquez ici.

Parallèlement au programme pilote, l'ICANN a aidé à se préparer au nouveau protocole en fournissant des ressources supplémentaires telles que des FAQ et d'autres outils dont un prototype de client web RDAP qui facilite les requêtes de nom de domaine envoyées aux registres via des serveurs RDAP figurant dans le registre de service de démarrage de l'IANA pour l'espace des noms de domaine et/ou le pilote RDAP. Ces ressources sont disponibles sur la page web du RDAP mis à jour.

Je souhaiterais remercier les participants du programme pilote pour nous avoir permis d'aller si loin dans le processus du RDAP. Nous espérons poursuivre notre collaboration avec la communauté multipartite lors des prochaines étapes.

Authors

Cyrus Namazi