fr

Blog du Président du Conseil d'administration : principales conclusions de l'évaluation à 360° du Conseil d'administration

18 décembre 2018
Par Cherine Chalaby

Plus tôt dans l'année, le Conseil d'administration a mené, comme tous les deux ans, son auto-évaluation. L'évaluation est assurée par des consultants indépendants et consiste en une enquête comprenant 25 questions complétée par des entretiens téléphoniques avec les consultants indépendants qui permettent aux membres du Conseil d'administration de préciser leurs réponses à l'enquête écrite. Les réponses sont ensuite regroupées et diffusées au Conseil d'administration. L'objectif de l'évaluation est que le Conseil d'administration, en tant que groupe, identifie les points forts et les domaines d'amélioration et mesure, au fil du temps, les changements positifs et négatifs dans notre système de notation de l'efficacité.

Les questions d'auto-évaluation de l'enquête relèvent de quatre principales catégories :

  • L'environnement du Conseil d'administration, dont le respect mutuel, l'ouverture et la collaboration ;
  • L'efficacité opérationnelle du Conseil d'administration, dont la préparation, la formation, les compétences, la planification de la relève et l'efficacité des comités ;
  • L'éthique et le respect des protocoles en cas de conflits ; et
  • La relation du Conseil d'administration avec l'organisation ICANN et avec la communauté ; sa fidélité à l'égard de la mission, des engagements et des valeurs fondamentales de l'ICANN ; et le rôle du Conseil d'administration en matière de budget, de planification stratégique et de gestion des risques.

Cet examen vise à fournir des observations et commentaires critiques afin de renforcer l'efficacité du Conseil d'administration. Le Comité de gouvernance du Conseil d'administration (BGC) a passé en revue les résultats détaillés de l'enquête à Panama en indiquant les domaines d'amélioration ainsi que les améliorations notables par rapport à l'auto-évaluation menée en mai 2016, et en identifiant les forces, les faiblesses et les stratégies à adopter en vue de nouvelles améliorations. Lors de notre atelier organisé à Bruxelles en septembre, l'ensemble du Conseil d'administration a également examiné en détail les résultats d'évaluation et les stratégies recommandées par le BGC afin de renforcer les domaines susceptibles d'être améliorés. La plupart des membres du Conseil d'administration ayant assisté à la réunion générale annuelle de Barcelone ont pu participer aux discussions du Conseil d'administration à Bruxelles, ce qui nous a permis de disposer d'une base solide commune sur laquelle s'appuyer pour nos travaux futurs.

Bien qu'il s'agisse principalement d'un outil d'auto-évaluation pour le Conseil d'administration, nous souhaitions partager certaines des principales conclusions que nous avons tirées de cet exercice avec la communauté de l'ICANN.

Globalement, les résultats ont traduit des améliorations significatives à tous niveaux par rapport aux résultats de l'enquête menée en mai 2016. En particulier :

  • Les notes sont meilleures pour l'ensemble du Conseil d'administration et des catégories par rapport à 2016.
  • Les résultats de l'enquête montrent notamment une nette amélioration de l'environnement du Conseil d'administration. Des améliorations sont encore possibles mais les membres du Conseil d'administration sont tous d'accord pour dire que nous effectuons un travail d'équipe de manière respectueuse, ouverte et inclusive. Les membres du Conseil d'administration ont également fait part d'un plus grand respect entre le Conseil d'administration et l'organisation ICANN.
  • Les notes relatives à l'efficacité opérationnelle ont également largement augmenté par rapport à 2016, ce qui montre que, bien qu'il reste du travail à faire, nous sommes sur le bon chemin. Les membres du Conseil d'administration ont attribué de bonnes notes à l'organisation des réunions du Conseil d'administration, à la planification des ordres du jour et à l'efficacité, notes qui s'expliquent par les changements dans la planification des réunions apportés et pilotés par Cherine Chalaby en 2017. De même, l'efficacité des évaluations et des formations s'est vu attribuer une note solide, bien meilleure qu'en 2016. Nous avons identifié des pistes de travail à améliorer et nous nous concentrerons sur la planification de la relève, et notamment l'efficacité des comités.
  • Il ressort de l'enquête les constats unanimes suivants : le Conseil d'administration respecte la politique de gestion des conflits d'intérêts, les conflits potentiels sont divulgués, et les membres s'abstiennent de participer aux délibérations du Conseil d'administration portant sur des sujets où leur participation pourrait créer un éventuel conflit ou même une apparence de conflit.
  • La majorité des questions de l'enquête portaient sur le rôle du Conseil d'administration au sein de l'écosystème de l'ICANN, et l'ensemble des membres du Conseil d'administration ont également attribué de meilleures notes à cette catégorie. Plus précisément, des améliorations sont à signaler eu égard à la participation du Conseil d'administration à la planification stratégique et à la clarté des rôles respectifs du Conseil d'administration et de l'organisation ICANN. Nous avons déterminé la nécessité de continuer à renforcer la communication entre le Conseil d'administration et les organisations de soutien et comités consultatifs (SO/AC) afin de veiller à ce que les retours des SO/AC soient pleinement compris et que leur prise en compte soit dûment documentée. Nous continuerons également à tâcher de préciser comment nos décisions favorisent la mission de l'ICANN et sont conformes aux engagements et valeurs fondamentales de l'ICANN (et nous souhaitons réitérer notre volonté que les SO/AC en fassent de même).

Les résultats de cette enquête confirment le sentiment qu'a le Conseil d'administration de former une véritable équipe et de renforcer l'efficacité du Conseil d'administration au sein de l'écosystème de l'ICANN. En même temps, l'enquête a aidé le Conseil d'administration à identifier les domaines prioritaires de nos efforts constants d'amélioration. Notamment, nous avons identifié plusieurs initiatives (actuelles et nouvelles) permettant d'aborder des domaines susceptibles d'être améliorés, à savoir : passer à un cycle budgétaire de deux ans, renforcer la gestion des risques et la planification stratégique, procéder à des délibérations sur la planification de la relève et le renforcement des capacités, poursuivre l'amélioration de la planification des réunions et de la préparation de supports, et renforcer la communication avec la communauté de l'ICANN.

Authors

Cherine Chalaby

Ancien ICANN Board Chair