fr

Salle pleine à craquer pendant la « Tech Day » lors de la 51e réunion de l'ICANN

4 novembre 2014

Patrick JonesPatrick Jones, Senior Director, Global Stakeholder Engagement

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

La récente 51e réunion de l'ICANN à Los Angeles a réuni des participants de la communauté technique pour la 25e journée technique dans le cadre de la réunion annuelle du Centre de recherche et d'analyse des opérations du DNS.

Pendant la plupart de la journée, notre salle a été « pleine à craquer ». Nous estimons la présence d'environ 200 personnes dans la salle et un niveau de participation en ligne majeur à celui des réunions précédentes de l'ICANN.

CTO Peter Marx on Tech Day at ICANN51

Directeur de la technologie de LA – Peter Marx (ci-dessus)

Paul Mockapetris a donné le coup d'envoi avec sa présentation sur l'« interruption et le DNS ». Peter Marx, directeur de la technologie de la ville de Los Angeles, a fait un exposé passionnant sur les façons dont la ville de Los Angeles utilise l'Internet et la technologie pour offrir des services de pointe. Les exposés de l'après-midi, présentés par le chef de la sécurité de Facebook, Joe Sullivan, et le chef de la sécurité de Yahoo, Alex Stamos, ont été focalisés sur les réponses à la surveillance de l'Internet et à l'augmentation des attaques. Tous deux ont généré des discussions animées avec l'auditoire.

Alex Stamos from Yahoo.com and Joe Sullivan from Facebook on Tech Day at ICANN51

Alex Stamos de Yahoo et Joe Sullivan de Facebook

Il y a eu des présentations supplémentaires faites par Patrik Fältström portant sur l'IDNA 2008 et Unicode de Microsoft sur les fonctionnalités d'analyse de données de leur serveur DNS et par NIC.CL sur leur travail pour développer une solution HSM à faible coût pour les ccTLD qui contribuerait à réduire les barrières pour que les opérateurs de TLD petits et des pays en développement adoptent le DNSSEC. AFNIC a fait une présentation sur les troubles récents de .wf dans le DNS, tandis que Verisign Labs a présenté ses recherches sur la fuite de .onion dans le DNS ainsi que l'outil DNSViz.

L'après-midi, Jacques Latour du CIRA a modéré le « DNS Bake Off » parmi divers fournisseurs de serveurs de noms, y compris KnotDNS, NSD, Yadifa, BIND, Nominum, PowerDNS et Microsoft. Chaque fournisseur a eu l'occasion de discuter leurs approches en matière de performance et de fonctionnalités, visant les opérateurs de TLD, grands et petits, et la gestion de la conformité. Digicert a fourni une mise à jour sur la RPKI.

Certains participants ont manifesté que c'était non seulement la Tech Day la plus « technique » de toutes les réunions précédentes de l'ICANN mais aussi la plus accessible et pratique. Bon nombre des nouveaux venus appartenant au programme de bourses a assisté. Les participants ont posé de bonnes questions et se sont engagés dans les discussions. Voici un bon exemple de comment nos communautés technique, d'affaires et de recherche partagent des informations dans les réunions de l'ICANN.

La Tech Day s'est appuyé sur la réunion du Centre d'analyse et de recherche pour les opérations DNS (DNS-OARC) de dimanche, où il y avait un certain nombre de présentations d'experts opérationnels et de recherches, y compris des experts d'universités telles que l'USC, la Boston University, le MIT, ainsi que du personnel technique de l'ICANN en matière de collision de noms, Geoff Huston d'APNIC et des experts des opérateurs de TLD Nominet, CIRA, CZNIC et d'autres. 

The DNS-OARC Meeeting at ICANN51

Réunion DNS-OARC (photo gracieusement offerte par Mehmet Akcin)

Au fil des ans, la Tech Day s'est transformée, depuis sa formation dans l'organisation de soutien aux extensions géographiques, d'une session d'un ou deux jours en un programme complet visant à tout participant aux réunions de l'ICANN intéressé par les questions techniques. Le groupe de travail sur la Tech Day continue de réfléchir à la manière de mieux la promouvoir au sein de la communauté et faire en sorte que les différentes sessions techniques soient plus facilement visibles sur le calendrier des réunions de l'ICANN.

Patrick Jones
Patrick Jones
Senior Director, Global Stakeholder Engagement

Patrick Jones

Read biographyRead biography