fr

Moments forts de l’atelier du Conseil d'administration de juin et de l’ICANN74

5 juillet 2022
Par Maarten BottermanMaarten Botterman

L’ICANN74, tenue à La Haye (Pays Bas) le mois dernier, a été pour plusieurs d’entre nous l’occasion de se retrouver en personne depuis novembre 2019. D'une certaine manière, cette réunion a marqué un retour à ce que « nous avons toujours fait », mais en mettant davantage l'accent sur une participation virtuelle efficace via Zoom, ainsi que sur des mesures de sécurité sanitaire supplémentaires pour que les participants de plus de 100 pays puissent se rencontrer en personne de manière responsable. Un pas important a été ainsi franchi vers des réunions hybrides de premier ordre, où la participation est optimisée à la fois sur place et en ligne.

L’ICANN74 a compté plus de 1 800 participants, dont environ la moitié en personne. La plupart des sessions ont été suivies sans problèmes à la fois par des participants en personne et à distance. Au nom du Conseil d'administration, je tiens à féliciter l'organisation ICANN pour une préparation et un soutien excellents tout au long de la réunion. Je souhaite également remercier la communauté de l'ICANN pour son travail acharné lors de l'ICANN74, à la fois sur place et virtuellement, ainsi que pour sa diligente contribution aux réunions entièrement virtuelles de ces dernières années.

Avant le Forum de politiques, le Conseil d’administration de l'ICANN s'est réuni du 10 au 12 juin dans le cadre d'un atelier. C’était pour nous la toute première réunion hybride depuis le début de la pandémie. Étant donné que certains membres du Conseil d’administration y ont participé à distance et d’autres en personne, nous avons eu l’occasion de nous familiariser avec la configuration hybride et les mesures de sécurité sanitaire en place avant le Forum de politiques. Je voudrais vous faire part ici des thématiques abordées par le Conseil au cours de son atelier. Je conclurai avec les principaux points à retenir de l’ICANN74.

Atelier du Conseil d'administration

Vendredi 10 juin

Comme d’habitude, l’atelier du Conseil a commencé avec un dialogue avec le président-directeur général de l’ICANN, Göran Marby. Ensuite, nous avons réfléchi aux priorités opérationnelles du Conseil d'administration pendant une séance animée par le vice-président du Conseil, León Sánchez. Les résultats de cette réflexion seront inclus dans la prochaine mise à jour des priorités opérationnelles du Conseil et serviront de base au développement des objectifs du PDG pour l’exercice fiscal 2023. Au fil des années, l’établissement de ces priorités nous a aidés à nous concentrer sur des initiatives qui permettent au Conseil de travailler à l’accomplissement de sa mission de manière efficace.

Léon a par la suite dirigé une séance sur la participation de la communauté. Malgré la crise sanitaire mondiale, la participation aux réunions de l’ICANN est restée stable, en partie grâce à des initiatives telles que le programme de remboursement des frais d’accès à Internet liés à la pandémie, l’amélioration des modalités de participation et les séances d’information régionales. Nous sommes déterminés à demeurer au service de celles et ceux qui sont le mieux à même de contribuer virtuellement, tout en assurant la transition vers une participation en personne aux réunions de l'ICANN dans les mois à venir. Nous avons également envisagé de dynamiser la participation de la communauté par le biais d'un projet de programme virtuel de bourses.

Matthew Shears a facilité la séance suivante, consacrée à l'évaluation de l'objectif stratégique de l'ICANN visant à « faire évoluer les systèmes d’identificateurs uniques en coordination et en collaboration avec les parties concernées afin de répondre aux besoins des internautes du monde entier ». Ces sessions de planification stratégique sont l'occasion pour le Conseil d'administration d'examiner et de discuter les finalités et les objectifs décrits dans le plan stratégique de l'ICANN.

La séance a permis d'évaluer les progrès réalisés par l'ICANN pour atteindre les résultats visés et atténuer les risques stratégiques qui pèsent sur les systèmes d'identificateurs uniques. Elle s'est concentrée sur les objectifs stratégiques relatifs à l'acceptation universelle (UA) et aux noms de domaine internationalisés (IDN), ainsi que sur le rôle du programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD) dans la réalisation de ces objectifs. Le Conseil d'administration a eu également l’occasion d’examiner dans quelle mesure les tendances et autres facteurs pourraient avoir un impact futur sur l'objectif stratégique de l'ICANN lié aux systèmes d'identificateurs uniques.

Samedi 11 juin

Le deuxième jour, Mandla Msimang et Matthew ont fait le point sur le projet visant à renforcer l'efficacité du modèle multipartite de l'ICANN, une priorité stratégique pour l'ICANN. Le projet consiste à évaluer les initiatives existantes qui soutiennent le modèle multipartite et à identifier des lacunes. Le Conseil prévoit d'intégrer le projet dans les travaux du Comité chargé de l'efficacité organisationnelle et du Comité de planification stratégique.

Ensuite, Avri Doria a facilité une séance d'information sur l'étape de conception opérationnelle relative aux procédures pour des séries ultérieures (SubPro) de nouveaux gTLD. Sujet de discussion majeur à l'ICANN74, le processus SubPro touche à de nombreuses autres questions importantes, notamment les abus du système des noms de domaine (DNS), les IDN et les génériques fermés.

Plus tard, Becky Burr a facilité une séance consacrée au système normalisé d’accès et de divulgation (SSAD) de données d’enregistrement gTLD non publiques. Le Conseil d'administration a étudié la demande du Conseil de l'Organisation de soutien aux noms génériques (GNSO) de procéder à l'élaboration d'un document de conception pour un système de tickets simplifié. Compte tenu de l'impact attendu sur d'autres projets en cours, le Conseil d'administration a conclu que cette question devait faire l'objet d'une discussion plus approfondie avec le Conseil lors de l'ICANN74.

Sarah Deutsch et James Galvin ont ensuite fait le point sur les activités récentes du Caucus du Conseil sur les abus du DNS et ont animé une discussion sur les prochaines étapes à suivre par le Caucus du Conseil et par le Conseil lui-même concernant les abus du DNS. Le Conseil d'administration convient qu'il est dans la mission et la capacité technique de l'ICANN d'aider à combattre les menaces à la sécurité du DNS qui sont mesurées dans le système de signalement des cas d’utilisation malveillante des noms de domaine. Comme pour l'UA, une partie du travail lié à l'abus du DNS nécessitera l'action d'autres acteurs de l'écosystème Internet au sens large. Nous continuons à suivre avec intérêt les initiatives de la Communauté.

Pour clore les sessions de la journée, Harald Alvestrand a présenté le rapport semestriel du Comité des risques du Conseil d'administration. Les évaluations des risques sont désormais profondément intégrées à notre méthode de travail, et leur examen par l'ensemble du Conseil d'administration est un aspect important pour garantir que nous sommes prêts à soutenir l'organisation ICANN chaque fois que cela est nécessaire.

Dimanche 12 juin

Le dernier jour de l'atelier, Göran, León et moi-même avons rencontré les dirigeants des organisations de soutien et des comités consultatifs de l'ICANN afin de discuter de sujets importants pour le Forum de politiques. Au fil du temps, j'ai vraiment appris à apprécier l'opportunité d'écouter ceux qui sont profondément impliqués dans le travail de la communauté, ainsi que de discuter des questions qui nous affectent tous et de leur rapport avec le travail et les intérêts de l'ICANN.

Dans l'après-midi, James a animé une séance sur les discussions de politique prévues pour l'ICANN74 afin de s'assurer que nous étions pleinement préparés. Pour un résumé des résultats des politiques, nous vous invitons à lire le prochain « Rapport sur les résultats de l'ICANN74 en matière de politiques ».

Par la suite, le personnel de l'organisation ICANN a fait le point sur le projet de cadre de définition des priorités de la planification. Le projet de cadre recommande d'ajouter au processus de planification une nouvelle étape de définition de priorités. Des volontaires de la communauté ont mené à bien un test pilote du projet de cadre en mai. Le cadre sera ensuite révisé si nécessaire et mis en œuvre pour le cycle de planification de l'exercice fiscal 2024. La mise en œuvre de ce cadre vise à améliorer le processus global de planification de l'ICANN. La nouvelle étape de définition des priorités permettra d'accroître la capacité de l'organisation ICANN à planifier et à réaliser des travaux de manière efficace et opportune. Le Conseil d'administration estime que les processus de type ascendant sont essentiels pour la réalisation de notre mission.

Enfin, l'atelier s'est conclu par une réunion du Conseil d'administration au cours de laquelle nous avons approuvé plusieurs résolutions, dont l'acceptation des recommandations du groupe de travail intercommunautaire sur les recettes des enchères des nouveaux gTLD. Le programme d'octroi de subventions de l'ICANN, que j'ai décrit dans un blog, financera des projets visant à soutenir l'interopérabilité, la fiabilité et la sécurité des identificateurs uniques de l'Internet à l'échelle mondiale.

ICANN74, 13–16 juin

Au cours de 105 sessions, les participants à l'ICANN74 ont abordé des questions telles que l'utilisation malveillante du DNS, les génériques fermés et les IDN. À l'occasion de leur séance inaugurale, les dirigeants du comité consultatif At-Large ont parlé du lien entre SubPro et les efforts visant à limiter les abus de DNS, ainsi que des plans destinés à promouvoir les IDN par le biais d'un projet pilote en Inde. Au cours de sa séance sur le SSAD, le Conseil de la GNSO a examiné les effets de la mise en place du système de tickets simplifié sur d'autres activités de l'ICANN. Le Comité consultatif gouvernemental a souligné l'importance du cadre d'intérêt public mondial lors de sa séance conjointe avec le Conseil. Et au cours de la séance plénière intitulée « Qui établit les priorités de l'ICANN », les membres de la communauté ont rappelé la nécessité de travailler de façon transparente et multipartite à l’établissement des priorités de l'ICANN.

Le format amélioré des réunions de l'ICANN, qui comprend des protocoles de sécurité sanitaire liés à la COVID-19, s'est avéré efficace. Les participants devaient notamment évaluer eux-mêmes leur état de santé et se faire un auto-test antigénique rapide fourni par l'ICANN chaque jour avant de se rendre au centre de conférences. Le processus d'accès au site était également différent de celui des réunions précédentes car il comportait des contrôles de température et de vaccination.

Dans l'ensemble, les participants à la réunion ont trouvé que l'environnement était collégial, respectueux et accueillant. Alors que certains auraient pu être plus à l'aise sans aucune protection, d'autres ont apprécié les mesures de protection en place. Merci à tous d'avoir respecté les protocoles de sécurité sanitaire, d'avoir participé via Zoom même en étant sur place pour permettre à tous les participants de dialoguer sur un pied d'égalité, et pour votre soutien sans faille à la promotion d'un environnement propice au développement d'un mode de travail multipartite.

Si vous avez participé à l'ICANN74, n'oubliez pas d'envoyer vos commentaires à icann74feedback@icann.org afin que nous puissions continuer à faire évoluer et à améliorer l'expérience des réunions de l'ICANN. C'était un réel plaisir de revoir et de parler avec bon nombre d'entre vous. J'ai hâte de vous retrouver pour une ICANN75 encore meilleure !

Authors

Maarten Botterman

Maarten Botterman

ICANN Board Chair
Read biographyRead biography