fr

Blog du président du Conseil d’administration : synthèse de l’atelier du Conseil du mois de septembre

22 septembre 2021

Maarten BottermanMaarten Botterman, ICANN Board Chair

Le Conseil d’administration a récemment conclu quatre journées productives de travail, pendant lesquelles il s’est penché sur un certain nombre de problématiques et de sujets affectant l’ICANN aujourd’hui et à l’avenir. Comme j’ai expliqué dans le billet publié avant la tenue de l’atelier, la pandémie nous a obligés à adapter la manière dont nous travaillons ensemble. Grâce à nos outils virtuels, au soutien de l’ensemble de l’écosystème de l’ICANN et à une bonne dose d'équanimité de la part de mes collègues, le Conseil d’administration poursuit son important travail dans le cadre de la mission de l’ICANN.

Lors de l’atelier qui a eu lieu du 10 au 13 septembre, le Conseil a fait des progrès dans l’analyse de plusieurs dossiers importants et a approfondi ses connaissances par rapport à d’autres projets. Voici les moments forts de l’atelier que je tiens à partager avec vous.

VENDREDI 10 SEPTEMBRE

Le plan stratégique établit nos objectifs stratégiques à long terme et constitue la base de notre plan opérationnel et de notre budget annuels. Le Comité de planification stratégique (SPC) nouvellement créé a pour mission de veiller au respect des priorités stratégiques et d’identifier des tendances futures. La première séance de notre atelier, facilitée par le président du SPC, Matthew Shears, s’est concentrée sur l’objectif stratégique 5 :« Assurer la stabilité financière de l’ICANN à long terme ». Nous avons évalué les progrès accomplis par l’ICANN au regard des objectifs ciblés et dans le domaine de l’atténuation des risques stratégiques, et nous avons analysé l’éventuel impact des changements dans l’industrie et d’autres facteurs sur la santé financière future de l’ICANN.

Ensuite, nous nous sommes penchés sur la question de savoir si une étape de conception opérationnelle devait être lancée afin d’examiner les recommandations établies dans le rapport final du processus d’élaboration de politiques consacré aux procédures pour des séries ultérieures de nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD). Nous reconnaissons l’intérêt d’aller de l’avant avec la prochaine série, qui fait depuis de nombreuses années l’objet d’un travail communautaire soutenu par les agents de liaison du Conseil, dirigés par Avri Doria. Ce projet représente un investissement important et nécessaire. Danko Jevtović et les membres du Comité des finances du Conseil d’administration (BFC) ont travaillé étroitement avec les équipes de l’organisation ICANN afin d’identifier les ressources nécessaires pour l’ODP et pour le travail initial sur la prochaine série. Comme vous l’avez lu dans mon billet, le Conseil a autorisé l’organisation ICANN à commencer à travailler sur l’ODP et a alloué les ressources nécessaires pour appuyer cet effort. Il s’agit d’un jalon important dans le travail vers la prochaine série. Je remercie les nombreuses personnes qui nous ont aidés à y parvenir ! Nous sommes en train d’écrire, ensemble, une page de l’histoire.

Le Conseil d’administration bénéficie des conseils des Comités consultatifs de l’ICANN sur un éventail de sujets. Le suivi de ces avis est assuré par le biais du Registre d’avis soumis au Conseil d’administration. En s’appuyant sur l’approche détaillée et bien documentée que nous avons adoptée pour les avis du Comité consultatif gouvernemental (GAC), l’organisation travaille à l’élaboration d’un mécanisme plus efficace pour suivre la réception, l’examen, l’acceptation ou le rejet des avis par le Conseil. L'objectif est de rendre plus transparente la manière dont les décisions sont prises, d’améliorer la prévisibilité du processus de prise de décision et de mieux expliquer la mise en œuvre des avis. Le résultat de ces efforts en cours permettra de mieux comprendre où nous en sommes par rapport à l’examen des différents avis. Veiller à ce que la communauté puisse avoir voix au chapitre est essentiel pour garantir l’environnement inclusif que nous sommes engagés à promouvoir.

SAMEDI 11 SEPTEMBRE

À chaque réunion publique, le GAC émet un communiqué contenant des informations et des avis pour le Conseil d’administration, auxquels le Conseil répond par le biais d’une résolution avant la tenue de la réunion publique suivante de l’ICANN. Samedi, nous avons eu une discussion de fond animée par Becky Burr sur les thématiques abordées dans le Communiqué du GAC de l’ICANN71, en particulier les protection des acronymes des organisations intergouvernementales, le calendrier de la première étape du processus accéléré d’élaboration de politiques sur les données d’enregistrement gTLD, les recommandations de la révision de la concurrence, la confiance et le choix du consommateur (CCT) concernant la prochaine série de nouveaux gTLD, et des questions relatives à l’anonymisation et à l’enregistrement fiduciaire. Le Conseil a répondu aux questions qui relèvent de sa compétence. Les réponses sont détaillées dans ce tableau de suivi.

Le groupe d’étude technique sur l’initiative de facilitation de la sécurité du système des noms de domaine (DSFI-TSG), dirigé par Merike Käo, a présenté au Conseil les conclusions de la recherche menée sur les vecteurs d’attaque du DNS. Nous attendons avec intérêt le rapport complet et nous réjouissons de la contribution que ce travail apportera aux discussions de la communauté sur la sécurité et la stabilité du DNS.

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE

La journée a commencé avec une révision de nos priorités opérationnelles pour l’exercice fiscal 2022 (FY22). Ce processus vise à identifier des livrables spécifiques destinés à améliorer et à renforcer la manière dont le Conseil travaille, en complément de ses responsabilités en matière de collaboration avec la communauté et l’organisation. Sous la direction de León Sánchez, nous avons débattu d’un large éventail de thématiques telles que notre rôle dans les discussions de la communauté autour des menaces à la sécurité du DNS, l’évolution du modèle multipartite et l’évaluation d’un éventuel retour aux réunions en mode présentiel. Nous prévoyons de finir notre révision des priorités vers la mi-octobre et d’en partager les résultats avec la communauté à travers un billet qui sera publié avant l’Assamblée générale annuelle (AGM) de l’ICANN72 (AGM).

Ensuite, nous nous sommes concentrés sur les objectifs du président-général de l’ICANN, Göran Marby, pour l’exercice fiscal 2022, établis en partenariat avec le Conseil d’administration. Nous sommes convenus de la nécessité d’agir dans des domaines tels que l'identification des priorités parmi le travail à effectuer, le dialogue avec la communauté concernant le retour aux réunions en mode présentiel, et le renforcement des relations avec les gouvernements et d’autres acteur de l’écosystème de l'Internet. Le Conseil d’administration apprécie que Göran soit prêt à faire avancer ces initiatives. Les objectifs du PDG pour l’exercice fiscal 2022 seront prochainement publiés dans la Page du président.

Nous avons fini la journée du samedi avec la réunion officielle du Conseil d’administration. Les résolutions et l’exposé des motifs sont disponibles pour consultation ici.

LUNDI 13 SEPTEMBRE

Tous les ans, à travers un processus supervisé par le Comité de gouvernance du Conseil d'administration (BGC), le Conseil poursuit son travail organisationnel pour l’année suivante, en particulier la liste de membres recommandés pour ses comités, ses groupes de travail et ses caucus. Lors d’une séance facilitée par Tripti Sinha, le Conseil a examiné une proposition présentée par le BGC et est convenu de la soumettre à un vote formel à l’occasion de sa réunion organisationnelle qui aura lieu à l’issue de l’AGM.

Après les discussions organisationnelles internes du Conseil, Göran a fait un point sur le dialogue en cours entre l’organisation et la communauté par rapport au retour aux réunions en face à face. L’ICANN continue à se renseigner auprès d’experts dans le domaine de la santé et celui des voyages sur les multiples variables dont il faut tenir compte. Nous reconnaissons la nécessité d’un retour aux réunions en personne dès que ce sera sûr de le faire, mais nous reconnaissons également notre responsabilité à l’égard des personnes qui nous entourent. Nous avons parlé de ce que signifie de tenir des réunions inclusives avec une participation effective, à la fois en mode virtuel et en mode présentiel. J’ai demandé à León Sánchez de travailler avec la communauté et les équipes de l’organisation afin de faire avancer les discussions à ce sujet dans les semaines à venir.

Comme nous avons l’habitude de le faire à chaque atelier, nous avons conclu par une séance de mise en commun de commentaires et de réflexions pour améliorer nos méthodes de travail. La volonté d’amélioration continue reste un élément essentiel, encore plus aujourd’hui. Une contrainte des ateliers virtuels est que la durée active des réunions doit être plus courte que celle des réunions en face à face. Le Conseil d’administration poursuivra son travail sur les questions qui n’ont pas pu être abordées pendant cet atelier en amont de l’Assemblée générale annuelle. Il reste déterminé à travailler pour honorer sa mission, que ce soit dans le cadre d’une prochaine réunion virtuelle ou en personne.

Maarten Botterman
Maarten Botterman
ICANN Board Chair

Maarten Botterman

Read biographyRead biography