fr

Approbation des RAA 2013 par le Conseil d’administration de l’ICANN

28 juin 2013
Par Cyrus Namazi

Nous y sommes enfin arrivés. Après une longue et intense période de discussions, de négociations et de révisions, l’Accord d’accréditation des bureaux d’enregistrement 2013 [PDF, 913 KB] est finalement une réalité. Voici un résume des modifications [PDF, 158 KB] introduites depuis la publication des RAA pour consultation publique le 22 avril.

Cette réalisation marque un jalon important dans le processus d’habilitation des nouveaux gTLD et offre un mécanisme robuste pour assurer l’amélioration continue de l’ensemble de l’écosystème DNS. Je dirais même que pour la première fois, nous avons un accord qui incorpore des dispositions majeures que nos parties prenantes demandaient à prendre en considération.

Certes, il reste encore beaucoup de travail à faire. Ce nouvel accord exige que de nombreux nouveaux services et systèmes soient mis en place par l’industrie. L’ICANN est pleinement engagée à faciliter des formations et des séminaires Web pour aider la communauté mondiale des bureaux d’enregistrement à mieux comprendre ces nouvelles exigences. À cette fin, nous prévoyons des formations sur place en Chine –assurées en chinois–, ainsi qu’à Los Angeles, au cours du mois d’août. Nous envisageons aussi des formations similaires dans d’autres régions, en fonction des besoins.

Une fois encore, je félicite l’équipe de négociation des bureaux d’enregistrement d’avoir contribué à ce processus. Ils ont été de vrais partenaires dans la réalisation de cette tâche monumentale. Ces individus dévoués ont honoré leur engagement d’aider à relever les niveaux de qualité de l’industrie au bénéfice de la communauté. Bref, un travail bien fait!

Ce que les leaders de l’industrie disent par rapport aux nouveaux RAA…

James Bladel, GoDaddy

« Le nouvel accord RAA 2013 représente un jalon pour notre industrie, fruit d’un travail de presque deux ans accompli par les négociateurs des bureaux d’enregistrement et le personnel de l’ICANN. Mais la finalisation du texte de l’accord a été en réalité la partie facile ; c’est maintenant que le travail réel de mise en œuvre des nouveaux RAA peut commencer. Les registrants et les clients devraient voir ces changements dans les mois qui viennent ».

Volker Greimann, Key-Systems GmbH

« L’approbation des RAA 2013 par le Conseil d’administration de l’ICANN supprime un des derniers obstacles pour le tant attendu lancement des nouveaux gTLD. Les modifications introduites dans le nouvel accord auront des conséquences visibles et durables sur l’industrie des noms de domaine et sur le processus d’enregistrement en général, aussi bien pour les enregistrements de domaines existants que pour ceux des nouveaux domaines génériques de premier niveau. Les bureaux d’enregistrement et l’ICANN ont beaucoup travaillé pour créer ce document en réponse aux problèmes identifiés et nous apprécions la volonté de l’ICANN de travailler avec les bureaux d’enregistrement pour trouver des solutions réalistes et viables. À l’avenir, nous continuerons à travailler ensemble pour peaufiner et développer l’accord existant, dans la mesure où le nouveau RAA a été conçu pour être un document vivant ».

Rob Hall, Momentous

« Le nouvel accord des bureaux d’enregistrement dégage la voie pour assurer le succès du marché dans le lancement des nouveaux noms de domaine. En s’engageant vis à vis d’un ensemble unique d’exigences, les parties commerciales –bureaux d’enregistrement et registres – peuvent maintenant résolument investir et prendre des décisions commerciales sachant que les gagnants et les perdants seront le fruit de ces actions et non pas de règles ou de régulations ».

Jeff Eckhaus, Demand Media

« Le RAA 2013 est le résultat de l’énorme travail accompli par les bureaux d’enregistrement et l’ICANN, mais c’est la communauté de l’ICANN qui a directement orienté les changements. Avec les contributions du GAC, des agences d’application de la loi, de la GNSO et du système de consultation publique, la négociation a permis de tenir compte du point de vue des uns et des autres et de faire entendre leurs voix. Or, à aucun moment nous n’avons perdu de vue la personne la plus importante : le registrant des noms de domaine ».

Authors

Cyrus Namazi