fr

Termes et acronymes de l’ICANN

L’ICANN possède des centaines d’acronymes et de termes qui peuvent s’avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l’ICANN.

Termes et acronymes de l’ICANN

Tapez l’acronyme ou le terme que vous recherchez dans le volet de recherche ci-dessous.
Outre la version française, les termes et les acronymes sont aussi disponibles en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe. Les liens vers les différentes langues se trouvent en haut à droite de la page.
Cliquez sur la première lettre du terme que vous recherchez pour lancer une recherche par ordre alphabétique.

C

21-40 sur 50 résultats

Comité consultatif At-Large(ALAC)

L'un des quatre comités consultatifs de la communauté de l’ICANN. L’ALAC fait valoir les intérêts des utilisateurs finaux de l’Internet et conseille le Conseil d’administration de l’ICANN en matière de politiques relevant de la mission et du domaine de compétence de l’ICANN.

L’ALAC est composé de 15 membres, dont deux nommés par chacune des cinq organisations régionales At-Large et un membre de chaque région sélectionné par le Comité de nomination.

Comité consultatif du système des serveurs racine(RSSAC)

Comité consultatif qui conseille la communauté et le Conseil d'administration de l'ICANN sur des questions liées au fonctionnement, à la gestion, à la sécurité et à l’intégrité du système des serveurs racine de l’Internet. Le RSSAC se compose de représentants des opérateurs des serveurs racine et d’organisations partenaires impliquées dans la gestion technique et opérationnelle de la zone racine, ainsi que d'agents de liaison d'autres groupes de l'ICANN.

Comité consultatif gouvernemental(GAC)

L'un des quatre comités consultatifs de la communauté de l’ICANN. Le GAC conseille le Conseil d’administration de l’ICANN sur des dossiers de politique publique, en particulier dans des domaines où il existe une interaction entre les politiques de l’ICANN et des lois nationales ou des accords internationaux.

Le GAC est composé de représentants de gouvernements nationaux et d’entités autonomes, ainsi que d’observateurs d’organisations intergouvernementales et d’organisations établies par des traités multilatéraux.

Comité consultatif sur la sécurité et la stabilité(SSAC)

L'un des quatre comités consultatifs de la communauté de l’ICANN. Le SSAC conseille le Conseil d’administration de l’ICANN et la communauté de l’ICANN sur des questions liées à la sécurité et à l’intégrité des systèmes de nommage et d’allocation d’adresses Internet. En plus de donner des directives en matière de sécurité lors de l’élaboration de politiques, le SSAC évalue de manière continue les services de nommage et d’allocation d’adresses Internet pour identifier des menaces.

Les membres du SSAC sont nommés par le Conseil d’administration de l’ICANN.

Comité de nomination(NomCom)

Organe de l’ICANN qui nomme des personnes pour occuper certains postes de direction dans la communauté de l’ICANN et au Conseil d’administration de l’ICANN. Le NomCom se compose de 15 membres ayant droit de vote et 6 membres sans droit de vote. Les membres ayant droit de vote incluent des représentants des différentes organisations de soutien, des groupes de parties prenantes et des unités constitutives. Les membres sans droit de vote incluent des représentants du Conseil d’administration, des comités consultatifs et d’autres entités techniques.

Le NomCom invite la communauté de l’ICANN à présenter des candidatures et évalue les candidats de manière équitable et cohérente. La composition et les responsabilités du NomCom sont décrits dans les statuts constitutifs de l’ICANN.

Comité de révision de l’évolution de la zone racine(RZERC)

Groupe qui examine toute modification proposée concernant l'architecture des contenus de la zone racine du DNS et formule des recommandations relatives à ces changements au Conseil d’administration de l'ICANN. Le RZERC comprend neuf membres :

Comité du Conseil d’administration

Comité créé par le Conseil d’administration de l’ICANN pour traiter un domaine thématique spécifique. Un comité du Conseil est composé d’au moins deux administrateurs et peut, de manière facultative, inclure des agents de liaison. Les administrateurs sont les seuls membres ayant droit de vote dans un comité du Conseil. Les agents de liaison assurent une fonction de conseil, sans droit de vote.

Les comités du Conseil d’administration actuels sont :

  • Comité d’audit
  • Comité de rémunération
  • Comité exécutif
  • Comité de finances
  • Comité de gouvernance
  • Comité chargé de l'efficacité organisationnelle
  • Comité de risques
  • Comité technique
  • Comité chargé des mécanismes de responsabilité
  • Comité permanent de clients(CSC)

    Organisme qui supervise les services de nommage de l'Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA) assurés par l’entité Identificateurs techniques publics (PTI). Outre le suivi des services assurés par la PTI, le CSC publie tous les mois des rapports de performance et collabore avec la PTI afin de résoudre tout éventuel problème lié aux performances.

    Le CSC comprend des représentants des opérateurs de registres gTLD et ccTLD (les membres) et des représentants de différents comités consultatifs, organisations de soutien et groupes de représentants au sein de l'ICANN (les agents de liaison).

    commande et contrôle de réseau zombie(réseau zombie C&C)

    Ordinateur exploité par des cyberattaquants qui envoie des instructions à des dispositifs faisant partie d’un réseau zombie. Un réseau zombie est un ensemble de dispositifs infectés (bots) qui agissent en réponse aux commandes d'un réseau zombie C&C. En règle générale, un réseau zombie C&C ordonne à des éléments de son réseau zombie d'extraire des informations de leurs systèmes hôtes ou de mener des actions malveillantes telles qu'une attaque par déni de service.

    communauté de l’ICANN

    Groupe de représentants des parties prenantes mondiales qui, à titre bénévole, s’occupe de donner des conseils, formuler des recommandations en matière de politiques, mener à bien des révisions et proposer des solutions de mise en œuvre pour des questions relevant de la compétence et de la mission de l’ICANN. Ces parties prenantes comprennent des entreprises, des ingénieurs Internet, des experts techniques, des membres de la société civile, des gouvernements, des utilisateurs finaux et bien d’autres acteurs impliqués dans l’élaboration de politiques destinées à orienter le fonctionnement et l’évolution du système des noms de domaine. Les membres de la communauté de l’ICANN travaillent de concert dans le cadre de processus transparents et ascendants pour élaborer les politiques et les règles qui régissent les domaines génériques de premier niveau.

    communauté habilitée

    Mécanisme de responsabilité prévu par les statuts constitutifs de l'ICANN à travers lequel les organisations de soutien et comités consultatifs de l'ICANN sont constitués en vertu du droit californien. Ce mécanisme attribue neuf pouvoirs à la communauté habilitée, qu'elle peut utiliser afin de soulever certaines inquiétudes liées à toute action ou inaction du Conseil d’administration de l'ICANN ou de l'organisation ICANN.

    Les pouvoirs communautaires et les règles qui régissent la communauté habilitée sont définis dans l’acte constitutif et les statuts de l’ICANN. La communauté habilitée est composée de cinq participants-décideurs : Les trois organisations de soutien de l'ICANN, le Comité consultatif At-Large et le Comité consultatif gouvernemental.

    communiqué du GAC

    Rapport officiel sur les délibérations d'une réunion officielle du GAC. Un communiqué du GAC est une forme de communication écrite à laquelle le GAC a recours afin de transmettre ses avis au Conseil d’administration de l'ICANN. En règle générale, le GAC publie un communiqué à la fin de chaque réunion publique de l'ICANN. Tous les communiqués publiés par le GAC sont traduits et disponibles sur le site web du GAC.

    conflit de chaînes

    Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), situation dans laquelle plusieurs candidats qualifiés demandent la même chaîne gTLD ou des chaînes dont la similarité risquerait de porter à confusion les utilisateurs dans l'hypothèse où elles étaient déléguées dans la zone racine.

    Conseil d’administration de l’ICANN

    Organe qui examine les recommandations de politiques élaborées par la communauté de l’ICANN et envoie les politiques approuvées à l’organisation ICANN pour leur mise en œuvre. Le Conseil d’administration veille également à ce que l’organisation ICANN agisse de manière efficace et éthique, dans le cadre de sa mission.

    Le Conseil d’administration est composé de 16 membres et de 4 agents de liaison sans droit de vote. Les statuts constitutifs de l’ICANN incluent des dispositions visant à garantir que le Conseil d’administration représente la diversité de la communauté de l’ICANN. Les membres du Conseil d’administration sont tenus d’agir dans le meilleur intérêt de l’ICANN et de la communauté mondiale et pas dans l’intérêt d’une unité constitutive, employeur ou organisme en particulier.

    Les statuts constitutifs de l’ICANN décrivent les pouvoirs, les responsabilités et la composition du Conseil d’administration.

    Conseil d’architecture de l’Internet(IAB)

    Organe de gouvernance de l’Internet chargé d’élaborer des directives techniques à long terme pour permettre la croissance et l’évolution permanente de l’Internet en tant que plate-forme mondiale de communication et d’innovation. L'IAB est représenté au sein du Groupe de liaison technique (TLG) de l'ICANN. Ce groupe met à disposition du Conseil d’administration de l'ICANN des informations faisant foi relatives aux normes techniques applicables aux activités de l'ICANN.

    Conseil de l’adressage de l’Organisation de soutien à l’adressage(ASO AC)

    Conseil au sein de l'Organisation de soutien à l'adressage (ASO) qui assure la gestion du processus d'élaboration de politiques mondiales de l'ASO. Ce Conseil est composé de 15 membres, dont 3 représentants de chacun des registres Internet régionaux. Les membres de ce Conseil sont également membres du Conseil des numéros de l’Organisation de ressources de numéros.

    Conseil de l’Organisation de soutien aux extensions génériques(Conseil de la GNSO)

    Le Conseil de la GNSO assure la gestion des processus d’élaboration de politiques relatives aux domaines génériques de premier niveau (gTLD).

    Pour voter, le Conseil de la GNSO s’organise en deux organes appelés chambres. Les membres de la Chambre des parties contractantes représentent les intérêts des opérateurs de registre gTLD et des bureaux d’enregistrement gTLD. Les membres de la Chambre des parties non contractantes représentent les intérêts des entités commerciales et non commerciales. Cette structure repose sur un système de freins et contrepoids de sorte qu’aucun groupe d’intérêt ne puisse à lui seul dominer le Conseil.

    Conseil de l’Organisation de soutien aux extensions géographiques(Conseil de la ccNSO)

    Conseil qui gère les activités de l'Organisation de soutien aux extensions géographiques (ccNSO) ainsi que l'élaboration de recommandations de politiques pour les domaines de premier niveau géographiques (ccTLD).

    Conseil des numéros de l’Organisation de ressources de numéros(NRO NC)

    Conseil au sein de l'Organisation de ressources de numéros (NRO) qui assure la gestion du processus d'élaboration de politiques mondiales de la NRO. Le NRO NC comprend trois représentants de chacun des registres Internet régionaux (RIR). Les membres de ce Conseil sont également membres du Conseil de l’adressage de l'Organisation de soutien à l'adressage (ASO AC) de l'ICANN.

    Conseil des registres de noms de domaine de premier niveau nationaux européens(CENTR)

    Association à but non lucratif de registres de noms de domaine de premier niveau géographiques (ccTLD) en Europe. Le CENTR constitue un forum où ses membres peuvent discuter de politiques ayant une incidence sur les registres ccTLD de leur région. L'association fait également office de canal de communication entre ses membres et les instances de gouvernance de l'Internet telles que l'ICANN.