Blogs de l’ICANN

Lisez les blogs de l’ICANN pour vous tenir au courant des dernières activités d’élaboration de politiques, des événements régionaux et bien plus encore.

Succès de l'ICANN aux Nations Unies

10 octobre 2014
Par Grace Abuhamad

En plus de l’ICANN Languages, ce contenu est aussi disponible en

null
ICANN Vice President Veni Markovski and ICANN Senior Advisor to the President Tarek Kamel leading the engagement with the UN

Au début de la semaine, l'ICANN a coorganisé une discussion informelle sur les pays en développement et la gouvernance de l'Internetau siège social de l'ONU à New York. Parrainé par la mission permanente de la République arabe d'Égypte à l'ONU, le déjeuner a rassemblé plus de 70 représentants de 45 pays et organisations intergouvernementales. Un groupe d'experts spécialisés représentaient l'ICANN ; Tarek Kamel, conseiller principal au Président ; George Sadowsky, membre du conseil d'administration ; et Veni Markovski - Vice-président pilotant l'engagement de l'ICANN avec l'ONU à New York.

ICANN around the table co-hosting informal discussion at the UN Headquarters in New York

Le représentant permanent de l'Égypte à l'ONU, l'Ambassadeur Amr Aboulatta, a ouvert le déjeuner. Le représentant permanent de la Bolivie, l'Ambassadeur Sacha Sergio Llorentty Soliz a suivi, s'adressant au groupe en sa qualité de Président du G77 ; il a cité la technologie de l'information et des communications comme une des priorités à l'ordre du jour du développement de l'ONU et présenté ses observations sur le succès de la réunion du NetMundial au Brésil en avril dernier. Elia Armstrong d'UNDESA, qui a la supervision du Forum sur la gouvernance de l'Internet, a examiné trois questions : l'importance de l'Internet pour le développement dans un monde interconnecté ; les opportunités et les enjeux auxquels les pays font face dans le cadre de ce développement ; et l'importance de la coopération internationale par le SMSI.

Tarek Kamel et George Sadowsky ont discuté de l'histoire et de la formation de l'ICANN, du processus du SMSI et des projets en cours de l'ICANN tels que le programme des nouveaux gTLD et les IDN. Tarek a rappelé que la tâche principale de l'ICANN est de coordonner les identificateurs uniques de l'Internet, et s'assurer que le DNS demeure « sûr, stable et résilient ». Il a attiré l'attention sur les nombreuses étapes que l'ICANN avait passées pour réussir sa mondialisation. Tarek et George ont parlé du rôle des pays en développement dans les discussions sur la gouvernance de l'Internet et combien leurs voix étaient nécessaires. Ils ont également attiré l'attention de l'assistance sur l'importance de leur contribution pour préserver un écosystème de l'Internet qui reste ouvert, uni, et préparé pour accueillir le prochain milliard d'utilisateurs en ligne.

UN Representative, Amr Aboulatta and Senior adviser to the ICANN President, Tarek Kamel adressing the group

Tarek s'est référé à l'étude de Boston Consulting Group [PDF, 983 Ko] comme une manière de mesurer les bénéfices de l'Internet sur les économies en forte croissance. En conclusion, dit-il, « nous avons besoin de votre apport politique et de votre participation dans ces processus. Nous attendons avec plaisir un dialogue constructif sur le développement de l'ICANN au cours des douze prochains mois. » Veni Markovski a partagé l'objectif, développé par l'équipe d'engagement de la gouvernance de l'ICANN, de continuer les briefings réguliers avec les missions de l'ONU, de participer à des réunions bilatérales, de fournir des informations factuelles aux diplomates, et de participer aux discussions autour de l'ordre du jour du Second Comitéde l'ONU traitant du développement avec les TCI.

Il y a eu des questions au sujet du rôle des gouvernements à l'ICANN et dans l'écosystème de la gouvernance de l'Internet dans son ensemble. La discussion a également noté la fragmentation de l'Internet et de l'effet négatif disproportionné cela avait eu sur des pays en développement. En outre, les participants étaient intéressés par l'importance et la signification de l'annonce du gouvernement des États-Unis de son intention de passer la responsabilité de l'IANA. En conclusion, il y a eu quelques discussions à propos de différents modèles de gouvernance pour différentes technologies et de la coordination par le processus du SMSI, et les réunions SMSI+10 en 2015.

Les participants ont semblé satisfaits de ce qu'ils ont appris sur l'ICANN, son engagement auprès de l'ONU, et les derniers développements dans les discussions sur la gouvernance de l'Internet telle qu'elle existe autour du monde.

Le briefing a dépassé les attentes de l'ICANN en tous points et il a été exprimé un intérêt d'une séance de suivi après la conférence de plénipotentiaires de l'UIT. En parallèle, Veni continuera à promouvoir l'intérêt porté sur l'ICANN au sein de l'ONU

Une note sur la plénipotentiaire UIT ; Tarek et Veni ont également eu une réunion d'une heure avec le Secrétaire général adjoint de l'ONU Thomas Gass (UNDESA), avec qui ils ont discuté le soutien de l'ICANN du suivi au FGI et au SMSI. On a noté que la coopération entre l'UNDESA et l'ICANN sur ce sujet est importante et devrait continuer à New York comme à Genève.

Authors

Grace Abuhamad