fr

Partie I : que sont les métadonnées ?

10 mai 2016

Trang Nguyen

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

Le concept de métadonnées est simple et compliqué à la fois. Il est facile de comprendre ce que sont les données : il s'agit des informations que nous communiquons, traitons ou consommons dans notre société numérisée, qui évolue sans cesse. Mais que sont les métadonnées ?

Métadonnées : les données à propos des données

Les données, en particulier les données numériques, prennent différentes formes. Les conversations orales, les textos et les réseaux sociaux transmettent tous des données. Les services de banque numérique et les transactions marchandes impliquent le transfert de données. Les contenus Web, les divertissements numérisés et la diffusion de vidéos, les bases de données et les référentiels d'informations de toutes sortes sont des exemples de publications de données.

Les métadonnées décrivent ce que sont ces données : elles fournissent des informations sur ces données. C'est assez simple. Cependant, quand on gratte un peu la surface, on trouve que la « description » de données est un exercice technique rigoureux et chargé de connotations socio-politiques. Dans cette première partie, j'expliquerai ce que sont les métadonnées d'une manière technique quasi érudite.

Quels types de données sont les métadonnées ?

Les métadonnées fournissent un moyen pour classer, organiser et caractériser des données ou du contenu. L'Organisation nationale de normalisation de l'information (NISO) fournit une taxonomie qui peut être appliquée à tous les types de données ou de référentiels de données, des bibliothèques jusqu'aux sites Web, pour les données textuelles et non textuelles, en format numérique ou matériel.

La NISO décrit trois types de métadonnées.

Les métadonnées descriptives incluent des informations telles que les coordonnées, le titre ou l'auteur d'une publication, un résumé d'une œuvre, les mots clés utilisés dans un ouvrage, un emplacement géographique ou encore une explication de la méthodologie. Ces données sont utiles pour découvrir, recueillir ou regrouper des ressources en fonction des caractéristiques que partagent les ressources. Pour apprécier le rapport entre les métadonnées descriptives et les données d'information, visitez les pages des Sondages des sociétés et des consommateurs, hébergées par la Commission européenne des affaires économiques et financières. Outre les données du sondage, vous pourrez également y trouver les métadonnées BCS du sondage de chaque pays membre de l'UE, par exemple, la France. Les fichiers de métadonnées identifient les données de contact, la méthodologie et la date de chaque sondage, mais ils ne contiennent pas les données relatives à la question ou aux réponses obtenues pendant le déroulement du sondage lui-même.

Les métadonnées structurelles expliquent la composition ou l'organisation d'une ressource. Un livre numérisé, par exemple, peut être publié sous forme d'images de chaque page, dans des fichiers PDF ou HTML. Ces pages ou éléments constitutifs peuvent généralement être regroupés en chapitres. Les données du chapitre, la table des matières et les détails concernant la mise en page sont considérées des métadonnées structurelles. Un plan structurel des pages ou d'autres ressources d'un site Web, les registres des types d'événements d'attaques à la sécurité et les registres des détails d'un appel vocal sont également des types de métadonnées structurelles.

Les métadonnées administratives sont utilisées pour gérer une ressource. Les dates de création ou d'acquisition, les autorisations et les droits d'accès ou la provenance et les lignes directrices concernant la disposition telles que le maintien ou la suppression sont des exemples de droits qu'un archiviste numérique, un curateur, pourrait employer. Les métadonnées similaires seraient appropriées pour l'administrateur d'une base de données ou pour les administrateurs responsables de capturer le flux de trafic des télécommunications ou des réseaux de données, ou de leurs registres de sécurité et leurs données concernant des attaques.

Nous n'avons qu'effleuré la surface

Maintenant que vous avez vu plusieurs types de métadonnées, vous comprenez à quel point les métadonnées peuvent être utiles pour toute partie, organisation ou agence gouvernementale qui recueille, consolide, gère ou retient des métadonnées à grande échelle. Vous pouvez également apprécier que les activités qui impliquent le recueil de métadonnées à grande échelle peuvent constituer une source de controverse. Nous y reviendrons dans le prochain article de cette série.

Trang Nguyen