fr

Les femmes à l’honneur à l’ICANN

31 mars 2021

Sally Newell CohenSally Newell Cohen, SVP, Global Communications and Language Services
Trois femmes remarquables de l’ICANN : Merike Käo, Karen Lentz et Alejandra Reynoso
De gauche à droite : Merike Käo, Karen Lentz et Alejandra Reynoso.

Dans le cadre du mois de l’histoire de la femme, l’ICANN met à l’honneur des femmes remarquables qui représentent les trois parties de notre modèle multipartite : la communauté, le Conseil d’administration et l’organisation. Ces trois femmes sont Alejandra Reynoso, présidente de l’Organisation de soutien aux extensions géographiques (ccNSO) ; Merike Käo, membre du Conseil d’administration de l’ICANN ; et Karen Lentz, directrice responsable de la recherche en politique et des programmes pour les parties prenantes à l’ICANN. Ce billet vous permettra de mieux connaître Alejandra, Merike et Karen, de comprendre pourquoi elles recommandent une participation accrue des femmes à l’ICANN et de découvrir qui sont leurs héroïnes.

Communauté de l’ICANN

Alejandra Reynoso, présidente de la ccNSO

Titulaire d'un master en informatique et en technologie, Alejandra a rejoint en 2011 le domaine de premier niveau géographique (ccTLD) .gt, dont la gestion est assurée par son alma mater, l’Universidad del Valle de Guatemala. En sa qualité de chercheuse et développeuse technologique, Alejandra est responsable de tous les aspects techniques et de tous les systèmes d’information de l’opérateur de registre .gt. De langue maternelle espagnole, Alejandra parle couramment anglais et portugais. En 2011, Alejandra a commencé son parcours à l’ICANN comme boursière à l’ICANN41, à Singapour. Elle a par la suite rejoint la ccNSO comme membre d’un groupe de travail et plus tard comme présidente d’un autre groupe de travail. En 2015, Alejandra a été élue conseillère de la ccNSO par les membres de la région Amérique latine et Caraïbes, et à partir de l’ICANN64 elle a été un des deux vice-présidents du Conseil de la ccNSO. Lors de l’ICANN70, le Conseil de la ccNSO a désigné Alejandra à la présidence du Conseil.

Pourquoi est-il important que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • Veiller à maintenir un bon équilibre en matière de diversité est essentiel pour avoir des points de vue différents et, par conséquent, des discussions plus riches.

Que pouvons-nous faire pour que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • Préserver et promouvoir un environnement respectueux et professionnel, où tout le monde se sent à l’aise pour participer sans se sentir préjugé.

Qui sont vos héroïnes ?

  • Sans aucun doute ma mère, qui a toujours été en avance sur son temps. Elle est ouverte d’esprit et a toujours été convaincue que les personnes intelligentes peuvent réaliser tout ce qu’elles se proposent, en travaillant avec acharnement. Les femmes qui font tout dans leur pouvoir pour faire réalité leurs rêves et aident celles et ceux qui croisent leur chemin sont des héroïnes.

Conseil d’administration de l’ICANN

Merike Käo, Conseil d’administration de l’ICANN

Merike représente le Comité consultatif sur la sécurité et la stabilité (SSAC) auprès du Conseil d’administration en tant qu’agent de liaison sans droit de vote. Elle est responsable de la sécurité des systèmes d’information à Uniphore, une société spécialisée dans les technologies d’intelligence artificielle conversationnelle. Avant, elle a été fondatrice et PDG de Double Shot Security. Elle a plus de 25 d’expérience dans des déploiements de technologie Internet de pointe et des initiatives de sécurité stratégiques. Merike a lancé et dirigé la première initiative de sécurité pour Cisco Systems au milieu des années 1990 et a écrit le premier livre de Cisco sur la sécurité, Sécurité des réseaux, traduit dans plusieurs langues et amplement utilisé dans des programmes pour l’obtention d’agréments de sécurité.

Elle a occupé divers postes de direction et a une longue histoire de participation à la communauté Internet mondiale, ayant contribué à de nombreuses organisations de gouvernance de l’Internet. Merike est membre de longue date de l’Institut des ingénieurs électriques et électroniques (IEEE). Elle fait également partie des premiers membres de l’Internet Society et contribue activement au Groupe de travail de génie Internet (IETF) depuis 1992. Elle a été nommée membre du Forum IPv6 en 2007 pour ses efforts continus de sensibilisation aux paradigmes de sécurité liés à l’IPv6. Elle est membre du SSAC depuis 2010.

Merike est titulaire d’une maîtrise de sciences en génie électrique de l’université George Washington et d’une licence de sciences en génie électrique de l’université Rutgers. Elle parle couramment l’estonien, l’allemand et l’anglais.

Pourquoi est-il important que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • Je trouve que les femmes apportent une dimension supplémentaire aux discussions, grâce à des points de vue qui correspondent à des expériences culturelles distinctes propres à leur genre. Par ailleurs, il est utile pour les femmes d’avoir des exemples féminins à suivre, d’autant qu’ils encouragent les participantes à devenir des leaders communautaires.

Que pouvons-nous faire pour que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • L’un des obstacles à la participation des femmes est leur responsabilité dans des aspects liés à l’organisation familiale. Un éventuel modèle hybride des réunions, avec une participation en face à face combinée à une participation à distance, pourrait faciliter l’accès au travail de l’ICANN pour les femmes qui ne sont pas en mesure de voyager. Je pense que la communauté de l’ICANN compte aujourd’hui de nombreuses femmes à des postes de direction et qu’elles pourraient être mises à contribution dans des programmes de sensibilisation de la communauté de l’ICANN pour encourager une plus forte implication des femmes. Je pense également que l’initiative « DNS Women » (Les femmes du DNS) a été un formidable moyen de réseautage pour les femmes. J’encouragerais la poursuite de ces rassemblements et en augmenterais la visibilité lorsqu’ils se déroulent dans un cadre virtuel.

Qui sont vos héroïnes ?

  • J’ai toujours admiré les femmes fidèles à elles-mêmes, les femmes intègres, qui assument la responsabilité de leurs actes, qui soutiennent les autres indépendamment des différences de genre ou autres, les femmes capables de persévérer dans l’adversité. Je dois ces traits de caractère à ma mère. C’est elle qui m’a encouragée à suivre mon cœur, qui était dans le monde technique. Mes héroïnes sont toutes celles qui ont ces caractéristiques.

Organisation ICANN

Karen Lentz, directrice responsable de la recherche en politique et des programmes pour les parties prenantes à l’ICANN

Karen Lentz a rejoint l’ICANN en 2003, comme agent de liaison avec les opérateurs de domaines génériques de premier niveau (gTLD). Dans l’exercice de ses fonctions à l’ICANN, elle a travaillé, entre autres, à la modification des contrats de registre, à la mise en œuvre des politiques de consensus, à la protection des droits et, en particulier, à l’élaboration du guide de candidature du Programme des nouveaux gTLD. Avant de rejoindre l’organisation ICANN, elle s’occupait des droits d’auteur et des licences pour le magazine Science. Karen est titulaire d’une licence d’anglais et de sciences politiques, ainsi que d’une maîtrise en beaux-arts en écriture et d’une maîtrise en journalisme. Ses domaines de responsabilité concernent la mise en œuvre de politiques, de recommandations et d’avis ; la recherche et l’analyse de thématiques spécifiques ; et les programmes de noms de domaine internationalisés et d’acceptation universelle.

Pourquoi est-il important que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • L’efficacité du modèle multipartite s’améliore avec l’incorporation de points de vue, de compétences et d’expériences multiples. L’ICANN est pleinement efficace lorsque cette sagesse collective est mise à contribution.

Que pouvons-nous faire pour que davantage de femmes participent à l’ICANN ?

  • La plupart des personnes que j’ai rencontrées à l’ICANN sont inspirées par notre mission et par la portée de ce que nous faisons, et ont envie d’en faire partie. Il est essentiel de faciliter l’accès à l’ICANN et de faire prendre conscience que, quelles que soient les compétences que vous apportez, elles sont nécessaires.

Qui sont vos héroïnes ?

  • Toujours ma mère, qui est le meilleur exemple d’altruisme et de mise en valeur des autres. Je vois aussi beaucoup d’héroïsme au quotidien dans le monde. Les temps sont difficiles et beaucoup de femmes continuent d’aider les autres et de travailler pour eux malgré la maladie, le racisme, la violence et les contretemps. Ce sont des héroïnes pour moi.

Les femmes et le DNS : table ronde de discussion

Si vous n’avez pas pu y participer, vous pouvez regarder ou écouter un enregistrement de la séance « Les femmes et le DNS : table ronde de discussion sur les lois de protection de données », tenue le 22 mars 2021. Fondée en 2009, « DNS Women » est la première organisation dédiée à la promotion et à l’autonomisation des femmes dans le secteur du DNS.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ICANN et participer, visitez notre page Pour commencer.

Sally Newell Cohen
Sally Newell Cohen
SVP, Global Communications and Language Services

Sally Newell Cohen

Read biographyRead biography