Blogs de l’ICANN

Lisez les blogs de l’ICANN pour vous tenir au courant des dernières activités d’élaboration de politiques, des événements régionaux et bien plus encore.

La communauté Asie-Pacifique s'exprime sur la transition du rôle de supervision des fonctions IANA

4 septembre 2015
Par

En plus de l’ICANN Languages, ce contenu est aussi disponible en

Collage of Asia Pacific community members engaging in discussion and attending presentations

Dans un article récent pour le journal TODAY intitulé « Keeping the Internet Open and Free » (Pour un Internet libre et ouvert), j'ai posé quelques questions à nos lecteurs d'Asie et du Pacifique afin d'évaluer leur sensibilité aux problèmes ayant trait à la gouvernance d'Internet (les affaires courantes d'Internet), et à la nécessité de participer à ces conversations. Chaque voix compte, et même si nous ne sommes pas personnellement impliqués dans une discussion au quotidien, nous devons nous sentir concernés par ceux qui nous représentent et s'expriment pour notre communauté.

L'une des discussions en cours, par exemple, tourne autour de l'avenir de la supervision des fonctions clés de l'infrastructure d'Internet. Ce processus inclusif global de transition de la supervision, qui passe du gouvernement américain à la communauté multipartite, s'appelle le Transfert de la supervision de l'IANA.

Nous sommes à la toute fin de deux périodes de commentaires du public cruciales pour la transition de la supervision de l'IANA et le processus parallèle d'accroissement de la responsabilité de l'ICANN. Les périodes de commentaires du public sont essentielles dans un processus de développement des politiques inclusif et ouvert car elles permettent à chaque membre du public, quel que soit son pays d'origine, ou même agissant uniquement en son nom propre de donner son avis et de commenter les propositions des membres de la communauté Internet qui traitent de ces deux questions. Un point sur les débats niveau mondial incluant les commentaires du public peut être consulté ici.

Le temps est venu de faire l'inventaire de la participation de notre région à cette conversation pour traiter des questions que j'avais soulevées.

Sensibilisation, compréhension, participation

Tout le monde sait que nous, les Asiatiques, ne parlons généralement pas aussi fort que d'autres régions. C'est pourquoi je suis ravi de faire le compte rendu de la participation très active de la région à ces discussions. Nombre d'entre elles émanent de la base (la communauté) et illustrent ainsi le modèle de gouvernance multipartite d'Internet.

La sensibilisation est la première pierre de la participation globale, et je voudrais profiter de cette opportunité pour souligner que de nombreuses communautés locales ont soulevé la question de la transition de la supervision de l'IANA entre elles. On peut citer en exemple de cette sensibilisation les efforts du professeur Young-Eum Lee de Corée qui a utilisé son réseau social pour inciter les intéressés coréens à participer à ce processus. Vous pouvez accéder à son article en coréen ici.

Les articles et les blogs s'intéressant à l'importance de la transition de la supervision de l'IANA ont également fait surface dans le discours de plusieurs dirigeants de communautés indiens et japonais. Lisez l'article de Bedavyasa Mohanty de l'Observer Research Foundation Cyber Initiative en Inde ici, ou le blog d'Izumi Okutani (du Japan Network Information Centre) en japonais ici.

Au cours du mois dernier on a vu germer des rencontres et des discussions (en ligne et hors ligne) menées par des dirigeants des communautés locales et facilitées par les équipes de ICANN APAC. Elles ont à maintes reprises évoqué le manque de compréhension des questions en jeu, qui sont souvent complexes et multidimensionnelles. De plus, la conversation transversale sur l'amélioration des mécanismes de responsabilité de l'ICANN en l'absence de contrat avec le gouvernement des États-Unis a également occupé une bonne partie des discussions.

A Pékin, la China Academy of Information and Communication Technology (CAICT) a organisé une présentation et une réunion pour expliquer et simplifier les deux propositions publiées afin qu'elles puissent être commentées par le public. Des parties prenantes du gouvernement, de la communauté technique des industries des télécommunications et des noms de domaines ainsi que des universitaires assistaient à la présentation.

Le gouvernement indien et la société civile indienne ont également organisé plusieurs débats. La Corée et le Japon, avec leurs « coalitions » multipartites de gouvernance d'Internet – la Korea Internet Governance Alliance (KIGA) et l'Internet Governance Conference Japan (IGCJ) – ont aussi rencontré des partie prenantes clés dans leurs communautés locales respectives pour discuter des propositions.

La semaine prochaine nous rejoindrons les communautés techniques et des « ressources de numéros » (adresses IP) à Djakarta pour la réunion de l'APNIC40, et il y a fort à parier que les deux propositions seront des sujets brûlants.

Quelle est la prochaine étape ?

En conséquence des consultations évoquées, nous attendons un plus grand nombre de commentaires du public vers la fin de la période de commentaires (le 8 septembre pour la transition de la supervision de l'IANA et le 12 septembre pour la proposition de renforcement de la responsabilité de l'ICANN). Il n'est pas trop tard pour entrer dans la conversation et je vous encourage fortement à la faire.

L'activité importante de notre région sur cette question cruciale a fait monter sa cote dans le monde des participants aux débats sur la gouvernance d'Internet. Ceci met en lumière l'importance de cette question pour notre région et nous montre que nous devons travailler ensemble pour faire en sorte que les résultats de cette discussion reflètent les intérêts de notre région – où résident la moitié des internautes du monde entier.

Le bureau de liaison d'Asie-Pacifique remercie la communauté pour ses efforts. Nous continuerons à travailler avec vous pour contribuer au développement d'un écosystème Internet sain dans la région Asie-Pacifique.

# # #

Low Jia-Rong est le Directeur principal, Participation des parties prenantes mondiales d'ICANN en Asie.

Authors

Jia-Rong Low

Jia-Rong Low

VP, Stakeholder Engagement & Managing Director - Asia Pacific