fr

La 38e réunion de l’APNIC sur la transition du rôle de supervision de l’IANA illustre les progrès et la diversité de la communauté

8 octobre 2014
Par Theresa SwinehartTheresa Swinehart

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

Quiconque a suivi l'évolution de la gouvernance d'Internet au cours de ces dernières années a connaissance de la transition du rôle de supervision de l'IANA. L'ICANN a contribué à un processus ayant engendré la formation du Groupe de coordination de la transition du rôle de supervision de l'IANA (ICG), qui est actuellement chargé du processus de transition.

Ce groupe a fait d'incroyables progrès depuis sa création début juillet. En seulement deux mois, ses membres ont œuvré ensemble pour élaborer des méthodes de travail, des documents de procédure et, notamment à l'attention des membres de la communauté, publié un appel à propositions (RFP) sollicitant l'avis des communautés confrontées de près aux fonctions de l'IANA, c'est-à-dire celles concernant les noms de domaine, les ressources de numéros et les paramètres de protocole.

Depuis l'annonce du RFP, les discussions à travers la communauté et la planète se sont faites plus larges et plus diversifiées. Les différentes communautés à l'origine des noms, des nombres et des protocoles travaillent infatigablement à développer des processus de consultation qui aboutiront inévitablement sur l'une des trois versions préliminaires de propositions soumises à l'ICG, et ces processus de consultation ont lieu dans toutes les régions du monde.

Cet engagement des communautés régionales s'illustre notamment par la 38e réunion de l'APNIC, qui a récemment eu lieu à Brisbane, en Australie, et cours de laquelle s'est déroulée la première session du Registre Internet régional consacrée au développement d'un cadre destiné à élaborer une proposition. Beaucoup ont participé à la séance de consultation, qui était également diffusée en direct sur YouTube.

La séance a commencé par les comptes-rendus de Maemura Akinori, Paul Wilson et Craig Ng, respectivement président, directeur général (et membre de l'ICG) et conseiller juridique de l'APNIC. Ceux-ci ont expliqué dans quel contexte s'inscrivait la transition du rôle de supervision de l'IANA, et présenté la version préliminaire d'une proposition préparée en vue de débats. Les membres de la communauté ont passé du temps à analyser la proposition point par point, et ont été invités à continuer leurs discussions tout au long de la semaine et via leur liste de diffusion. La séance s'est terminée par une session très active de questions-réponses.

Une vidéo de la réunion est disponible ici.

Une retranscription de la réunion est disponible ici [TXT, 63 KB].

Les discussions qui ont eu lieu lors de la 38e réunion de l'APNIC ne sont qu'un exemple montrant l'intérêt profond que la transition du rôle de supervision de l'IANA a suscité dans toutes les régions du monde. Il est évident que la communauté multipartite mondiale prend cela très à cœur, et je suis impatient de poursuivre ces discussions lors de la prochaine 51e réunion de l'ICANN à Los Angeles.

Authors

Theresa Swinehart

Theresa Swinehart

SVP, Global Domains and Strategy, Co-Deputy to the President and CEO
Read biographyRead biography