Skip to main content

Les dernières adresses IPv4 seront redistribuées aux Registres Internet régionaux | Les distributeurs d’adresses annoncent l’épuisement prochain de l’IPv4

L'ICANN a annoncé aujourd'hui avoir entamé le processus d'allocation des derniers blocs d'adresses du Protocole Internet version 4 (IPv4) parmi les cinq Registres Internet régionaux (RIR). Cette procédure a été déclenchée lorsque la réserve d'adresses du Registre des adresses Internet d'Amérique latine et des Caraïbes (LACNIC) est descendue au-dessous des 8 millions.

La mise en place de cette mesure indique que la réserve mondiale d'adresses IPv4 atteint un niveau critique. Face à l'augmentation de la demande d'adresses IP liée au nombre croissant de dispositifs connectés, l'IPv4 n'est plus capable de fournir un nombre suffisant d'adresses pour faciliter cette expansion. L'ICANN encourage les opérateurs de réseaux de tout le monde à adopter le protocole IPv6, capable de permettre une croissance rapide de l'Internet.

« Nous sommes reconnaissants du soutien reçu de la part des RIR pendant que le nombre d'adresses IPv4 non allouées ne cesse de se réduire », a déclaré Elise Gerich, vice-présidente de l'IANA et responsable des opérations techniques à l'ICANN. « La redistribution du nombre limité d'adresses IPv4 dont nous disposons doit veiller à ce que chaque région du monde reçoive un nombre égal d'adresses pendant que nous continuons à travailler avec la communauté pour promouvoir la mise en place d'IPv6. »

Dans le but de gérer cette diminution critique du nombre d'adresses dont dispose le Registre des adresses Internet d'Amérique latine et des Caraïbes (LACNIC), les communautés chargées de l'élaboration de politiques des cinq RIR ont établi une politique de distribution équitable des blocs d'adresses par l'ICANN. Il s'agit de l'étape d'allocation indiquée dans la politique mondiale concernant les mécanismes d'allocation après l'épuisement des adresses IPv4.

« Le registre de l'IANA contenant l'espace d'adressage IPv4 récupéré comptait environ 20 millions d'adresses IPv4 ce matin, et s'est divisé par deux maintenant », a dit Leo Veogda, responsable de l'excellence opérationnelle à l'ICANN. « La redistribution de blocs d'adresses IPv4 de plus en plus petits n'est pas une solution viable pour la croissance de l'Internet. Le déploiement d'IPv6 est indispensable pour la survie des réseaux. »

L'adoption d'IPv6 facilitera la croissance exponentielle de l'Internet, avec la mise à disposition de 340 undécillions d'adresses uniques, contre 3,7 milliards d'adresses IPv4.

« Si l'on veut continuer à stimuler la croissance économique et les opportunités qu'offre l'Internet, l'adoption rapide d'IPv6 s'avère incontournable pour soutenir cette croissance », a déclaré Elise Gerich.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."