fr

Termes et acronymes de l’ICANN

L’ICANN possède des centaines d’acronymes et de termes qui peuvent s’avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l’ICANN.

Termes et acronymes de l’ICANN

Tapez l’acronyme ou le terme que vous recherchez dans le volet de recherche ci-dessous.
Outre la version française, les termes et les acronymes sont aussi disponibles en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe. Les liens vers les différentes langues se trouvent en haut à droite de la page.
Cliquez sur la première lettre du terme que vous recherchez pour lancer une recherche par ordre alphabétique.

R

1-20 sur 38 résultats

racine

L’autorité supérieure et plus inclusive de tout système hiérarchique de nommage ou de numérotation. Au sein de l’ICANN, ce terme est souvent repris pour faire allusion à la zone racine du système des noms de domaine.

Plus généralement, la racine peut faire référence à l’autorité centrale d’un système hiérarchique. En ce sens, il est parfois utilisé pour désigner les fonctions de l’Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA), qui servent à coordonner la zone racine pour un grand nombre de systèmes de nommage et de numérotation de l’Internet.

Les fonctions IANA sont exécutées par l'entité Identificateurs techniques publics (PTI), société affiliée à l'ICANN.

rançonlogiciel

Forme de logiciel malveillant à travers lequel l'attaquant désactive ou perturbe l'ordinateur d'une victime et exige une somme d'argent afin de réparer les dommages causés. Les attaquants menacent souvent de désactiver définitivement l'ordinateur ou de détruire les données de l'utilisateur s'ils ne reçoivent pas ladite somme d'argent dans un délai de 24 heures. Les attaquants demandent souvent d'être payés en crypto-monnaies, par exemple en bitcoin, de sorte à ce qu'il soit difficile de retrouver la trace de leur identité et des transactions.

recettes provenant des enchères

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), revenus nets provenant des enchères réalisées par l'ICANN pour résoudre des conflits de chaînes. Ces revenus sont réservés jusqu'à ce que le Conseil d’administration, en consultation avec la communauté de l’ICANN, établisse un plan pour définir l’usage auquel ils seront destinés.

récupération de nom de domaine post-expiration(PEDNR)

Politique qui décrit les responsabilités d’un bureau d’enregistrement lors de la récupération d’un nom de domaine expiré par le titulaire de l’enregistrement au moment de l’expiration. La PEDNR décrit le processus que les bureaux d’enregistrement doivent suivre avant d’éliminer un nom de domaine expiré. Il décrit également les processus et les règles en vertu desquelles un titulaire de nom de domaine peut renouveler un enregistrement expiré.

réexamen

Processus par lequel une personne physique ou morale affectée de manière significative par une quelconque action ou inaction du Conseil d’administration ou de l’organisation ICANN peut demander au Conseil d’administration de l’ICANN de revoir ou de réexaminer ladite action ou inaction. Le réexamen fait partie des mécanismes de reddition de comptes établis dans les statuts constitutifs de l’ICANN.

référentiel de pratiques en matière de noms de domaine internationalisés(référentiel de pratiques en matière d'IDN)

Répertoire sur le site Internet de l'Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA) où les représentants des domaines de premier niveau peuvent partager les tables des noms de domaines internationalisés qu'ils utilisent. Ce référentiel permet la réutilisation de ces tables par d'autres registres de domaines.

registre

Base de données principale faisant autorité et regroupant les noms de domaine enregistrés dans chaque domaine de premier niveau (TLD). Chaque TLD est associé à un registre qui contient un dossier pour chaque nom de domaine existant dans son domaine. Le système des noms de domaine (DNS) consulte le registre du TLD afin de connaître les serveurs de nom faisant autorité pour les noms de domaine enregistrés dans ce TLD.

Registre des adresses Internet d'Amérique latine et des Caraïbes(LACNIC)

Registre Internet régional (RIR) qui attribue des adresses de protocole Internet (IP) en Amérique latine et dans certaines parties des Caraïbes.

Registre Internet régional(RIR)

Organisation à but non lucratif qui attribue des adresses de protocole Internet (IP) aux opérateurs de réseaux, aux fournisseurs de services Internet et aux registres locaux dans sa région. L'Internet compte cinq RIR :

  • AFRINIC (Afrique)
  • APNIC (Asie-Pacifique)
  • ARIN (Amérique du Nord)
  • LACNIC (Amérique latine et Caraïbes)
  • RIPE NCC (Europe, Moyen-Orient et Asie centrale)

règlement de litiges

Processus qui peut être utilisé pour résoudre un conflit, une dispute ou une plainte. L’ICANN a des politiques pour traiter différents types de litiges concernant l’enregistrement et l’utilisation de noms de domaine. En vertu de ces politiques, les demandeurs peuvent déposer des plaintes auprès d’un fournisseur de services de règlement de litiges agréé au lieu de le faire auprès d’un tribunal pour arbitrage.

Règlement général sur la protection des données(RGPD)

Le Règlement général sur la protection des données a été adopté par l'Union Européenne le 14 avril 2016 et entre en vigueur le 25 mai 2018 de manière uniforme dans tous les pays de l'Union européenne. Selon la Commission européenne, l'objectif du RGPD est de protéger tous les résidents de l'Union européenne contre toute atteinte à la vie privée et à la confidentialité des données. Il s'applique à toutes les entreprises qui traitent et détiennent des données à caractère personnel de personnes résidant dans l'Union Européenne, quel que soit le lieu d’implantation de l’entreprise.

règles complètes d’évaluation d’étiquettes(WLER)

Type de règle de génération d’étiquettes qui détermine la validité d’une étiquette en fonction de la présence de ses points de code dans des contextes admissibles. Par exemple, les administrateurs de zone utilisent souvent les WLER pour interdire l’utilisation d’étiquettes qui commencent (ou finissent) avec certains points de code.

règles de génération d'étiquettes(LGR)

Algorithmes utilisés pour déterminer si, et dans quelles conditions, une étiquette spécifique est autorisée dans une zone du système des noms de domaine. Les LGR incluent la liste de points de code autorisés et leurs variantes associées, ainsi qu'un ensemble de règles régissant la correspondance entre les points de code et leurs variantes. Les LGR sont incluses dans les politiques que les gestionnaires de zone établissent pour les zones dont ils assurent la gestion.

Les termes règles de génération d'étiquettes et table de noms de domaine internationalisés sont synonymes. Le terme « règles de génération d'étiquettes » est préféré lorsque les règles sont spécifiées dans le format de l'appel à commentaires (RFC) 7940.

règles de génération d’étiquettes pour la zone racine(RZ-LGR)

Ensemble de règles qui déterminent les étiquettes valides et les étiquettes des variantes valides des noms de domaine de premier niveau. Les RZ-LGR incluent la liste de points de code autorisés et leurs variantes associées (les cas échéant), ainsi qu’un ensemble de règles régissant la correspondance entre les points de code et leurs variantes.

règles de référence pour la génération d’étiquettes au second niveau(LGR de référence au second niveau)

Ensemble de règles de génération d’étiquettes relatives à une langue ou à un script spécifique qui, après avoir fait l’objet d’un examen linguistique et de contrôles du point de vue de la sécurité et de la stabilité, est publié officiellement en tant que référence pour les noms de domaine de second niveau.

Les LGR de référence au second niveau sont disponibles sur le site web de l’ICANN. Les domaines de premier niveau peuvent adopter ces LGR telles quelles ou les utiliser comme base pour de nouvelles modifications.

renouvellement de nom de domaine

Processus visant à prolonger l'enregistrement d'un nom de domaine lorsque l'enregistrement arrive à échéance. Lorsque les individus enregistrent les noms de domaine, ils obtiennent le droit d'utiliser le nom pour une durée déterminée. Afin de continuer à utiliser le nom, un titulaire de nom de domaine doit renouveler l'enregistrement. Si un nom de domaine n'est pas renouvelé, le titulaire de nom de domaine peut perdre le droit d'utiliser le nom.

répertoire maximal initial(MSR)

Modèle qui sert de base aux mises à jour des règles de génération d’étiquettes pour la zone racine (RZ-LGR). Le MSR contient :

Un panel de génération (GP) utilise le MSR comme point de départ pour créer des RZ-LGR applicables à un script ou à un système d’écriture en particulier.

Le MSR est mis à jour de temps à autre suivant les retours d’information de la communauté et pour tenir compte des mises à jour pertinentes de la norme Unicode. Chaque nouvelle version du MSR se voit attribuer un numéro de version, suivant le format MSR-nº  (p. ex., MSR-1, MSR-2, MSR-3).

représentant de confiance de la communauté(TCR)

Membre de confiance des communautés technique et opérationnelle du système des noms de domaine qui a été sélectionné afin d'assurer la conservation des pièces requises pour le bon fonctionnement de la clé de signature de clé (KSK) de la zone racine. L'accès à la KSK est délibérément assuré par plusieurs individus qui doivent être ensemble afin d'opérer la clé. Le TCR joue un rôle fondamental dans la sécurisation de la KSK et le maintien de la confiance dans le mécanisme d'extensions de sécurité du système des noms de domaine.

requête du système des noms de domaine(requête DNS)

Demande qu’un client DNS (généralement un résolveur) soumet à un serveur de noms pour obtenir des informations du système des noms de domaine.

Une requête DNS contient souvent une demande pour connaître l’adresse du protocole Internet (IP) d’un hôte ou un nom de domaine spécifique. Pour ce type de requête, le serveur de noms répond par 1) l’adresse IP demandée, 2) l’adresse IP du serveur de noms suivant dans la chaîne d’autorité, ou 3) un code d’erreur NXDOMAIN, qui signale que l’hôte ou le nom de domaine n’existe pas.