fr

Trois ans de stratégie de l’ICANN pour le Moyen-Orient

16 juin 2016
Par Baher EsmatBaher Esmat

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

Il y a plus de trois ans, les parties prenantes de l’ICANN au Moyen–Orient se sont réunies pour élaborer une stratégie d’engagement régional pour 2013–2016. La stratégie a affirmé la nécessité de favoriser :

  • l’engagement réciproque entre l’ICANN et la communauté Internet
  • une industrie des noms de domaine forte et concurrentielle
  • des mécanismes de gouvernance de l’Internet multipartite

Le personnel de l’ICANN et la communauté du Moyen–Orient ont travaillé ensemble pour mener à bien la stratégie conformément à un plan de mise en œuvre qu’ils avaient mis au point ensemble et mis à jour chaque année.

Le calendrier de cette stratégie se terminant le 30 juin 2016, c’est donc maintenant le bon moment pour récapituler nos réalisations. Pour obtenir une représentation visuelle des indicateurs KPI à partir de cette période, voir l’infographie ici [PDF, 3,19 Mo].

Réussites

  • Le Centre d’entrepreneuriat DNS a été créé et fonctionne. En partenariat avec les dirigeants locaux et internationaux dans l’industrie des noms de domaine, le centre offre des ateliers de formation sur des sujets liés au DNS (Domain Name System).
  • Le Forum DNS a été établi en tant qu’événement annuel offrant des discussions liées à l’industrie et des occasions de réseautage avec des experts locaux et internationaux. Aujourd’hui, nous offrons deux forums : le Forum sur le DNS du Moyen–Orient et le Forum DNS de la Turquie.
  • Une étude sur le marché du DNSau Moyen–Orient a été publiée. Cette étude contient des données qualitatives et quantitatives sur l’état actuel de l’industrie des noms de domaine dans la région, et offre des recommandations sur la manière de continuer l’expansion de cette industrie.
  • L’équipe spéciale sur les noms de domaine internationalisés (IDN) en script arabe (TF–AIDN) est un groupe communautaire qui favorise l’utilisation des IDN arabes. Une réalisation importante a été l’élaboration des règles de génération d’étiquettes (LGR) en script arabe, la première à être intégrée dans la zone racine LGR. Le groupe de travail est actuellement à l’élaboration de LGR de deuxième niveau pour les langues qui utilisent le script arabe. Un autre projet vise à cerner et à relever les défis de l’acceptation universelle des IDN en script arabes.
  • L’école du Moyen–Orient et ses pays limitrophes sur la gouvernance de l’Internet (MEAC–SIG) est un programme de renforcement des capacités qui aident la communauté régionale à mieux comprendre la gouvernance de l’Internet. Le programme facilite également l’engagement de la communauté dans les forums apparentés aux niveaux national, régional et international. La MEAC–SIG s’est déroulée en 2014 et 2015, et est de nouveau planifiée pour le mois d’août 2016. Un programme local a été lancé l’année dernière au Pakistan en partenariat avec des parties prenantes locales, le centre d’information du réseau Asie Pacifique et l’Internet Society.
  • Par le biais de protocoles d’accord, l’ICANN a formé des partenariats clés avec :

Quelle est la prochaine étape ?

Lors de l’ICANN55 à Marrakech, nous avons présenté les résultats de la stratégie 2013–2016 à la communauté et discuté de la façon de les mettre à profit. Nous avons poursuivi la consultation après Marrakech et la communauté a recommandé qu’un nouveau groupe soit formé pour élaborer une stratégie régionale pour 2016–2019.

Le Groupe de travail sur la stratégie du Moyen–Orient et de ses pays limitrophes (MEAC–SWG) a été annoncé au début de ce mois, et les membres de la communauté ont déjà mis au point sa charte. Le MEAC–SWG a tenu sa première conférence téléphonique au début de cette semaine. Nous avons pris un excellent départ et sommes impatients de travailler avec MEAC–SWG dans les mois à venir !

Authors

Baher Esmat

Baher Esmat

VP, Stakeholder Engagement - Middle East and Managing Director Middle East and Africa
Read biographyRead biography