fr

Améliorations récentes du processus de l’ICANN pour la révision des tables d’IDN

18 août 2021

Sarmad HussainSarmad Hussain, Sr Director IDN & UA Programs

Les noms de domaine internationalisés (IDN) permettent aux internautes du monde entier d’utiliser les noms de domaine dans leurs propres langues. La promotion d’une utilisation étendue et sécurisée des IDN a été une priorité pour la communauté et l’organisation ICANN. En juin 2021, l’organisation ICANN a achevé d’importantes améliorations en rapport avec les tables d’IDN. Une table d’IDN répertorie tous les caractères qu'un opérateur de registre (RO) de domaine de premier niveau (TLD) prend en charge pour l'enregistrement de noms de domaine, y compris les définitions et les règles de variantes spécifiques aux scripts concernés. Ces mises à jour intègrent l’important travail effectué par la communauté au cours des dernières années concernant la conception technique et les aspects linguistiques des tables d’IDN.

Le projet avait commencé par une revue des tables d’IDN déjà publiées dans le référentiel des pratiques en matière d’IDN de l’IANA. Ce référentiel regroupe les tables d’IDN publiées par les RO et les fournisseurs de services de registre (RSP). Il a été créé en vue de soutenir le développement collaboratif des IDN grâce au partage des règles utilisées par les registres pour l’enregistrement des IDN. L’organisation ICANN a travaillé avec les RO et les RSP de domaines génériques de premier niveau afin que toutes les tables d’IDN contractuellement approuvées soient disponibles dans le référentiel.

L’ICANN a également achevé et publié 21 nouvelles règles de génération d’étiquettes (LGR) de référence en script arabe, bengali, devanagari, éthiopien, géorgien, gujarati, gurmukhi, hébreu, kannada, khmer, lao, malayalam, oriya, cingalais, tamoul et télougou, ainsi qu’en langue arabe, chinoise, hébraïque, hindi et thaï. À l’heure actuelle, 46 LGR de référence ont été publiées. Ces LGR de référence, qui sont préalablement validées pour des raisons de sécurité et de stabilité, peuvent être utilisées par les RO et les RSP pour créer leurs propres tables d’IDN avant de les soumettre à l’organisation ICANN pour révision et publication dans le référentiel.

Pour accroître la cohérence et la transparence des révisions des tables d’IDN, l’organisation ICANN a mis au point et lancé un outil pour la révision des tables d’IDN. Cet outil disponible en libre service a été conçu pour permettre aux RO et aux RSP d’évaluer leurs tables d’IDN à l’aide des LGR de référence, avant de les soumettre à l’organisation ICANN pour révision. Pour en savoir plus sur l’outil pour la révision des tables d’IDN et son utilisation, veuillez vous reporter à l’enregistrement de ce webinaire.

Pour aider les RO, l’organisation ICANN a simplifié le processus utilisé pour la soumission de tables d’IDN en vue de leur révision par l’organisation ICANN. Le processus de soumission d’IDN inclut désormais un service IDN dédié : ajouter, modifier ou supprimer (service IDN). Il est disponible dans le portail des services de nommage (NSp) utilisé par les parties contractantes pour toute demande de services. En outre, dans la cadre du service de tests du système de registre (RST), l’organisation ICANN a développé un processus plus efficace pour vérifier les tables d’IDN soumises via le portail Nsp au titre des services IDN ou de contrat de sous-traitance partiel de fonctions critiques (MSA). Le RST est utilisé pour effectuer des contrôles préalables à la délégation ou lorsqu’un RO change son RSP. Cette initiative s’inscrit dans le cadre plus large des efforts en cours pour renforcer la cohérence des révisions des tables d’IDN dans le processus d’évaluation des services de registre et des services RST.

Nous vous encourageons à vous abonner aux annonces et blogs de l’ICANN pour vous tenir informés des futures évolutions et améliorations dans le domaine des IDN.

Sarmad Hussain
Sarmad Hussain
Sr Director IDN & UA Programs

Sarmad Hussain

Read biographyRead biography