fr

Comment l’ICANN a renforcé son engagement technique à travers le monde

23 avril 2021
Par Adiel AkploganAdiel Akplogan

Depuis début 2020, le Bureau du directeur de la technologie (OCTO) et son équipe en charge de l’engagement technique ont amorcé une transformation visant à renforcer l’engagement de l’organisation ICANN sur des questions techniques à l’échelle mondiale. Dans un billet de blog, j’ai mis en avant la série de rapports que nous publions dans le cadre de la série de documents de l’OCTO visant à promouvoir les meilleures pratiques et la recherche technique afin de mieux comprendre les nouvelles tendances liées au système d'identificateurs uniques que l’ICANN aide à coordonner. Parallèlement à ces publications, nous avons également restructuré notre équipe de sorte à nous concentrer davantage sur l’engagement technique auprès de la communauté. L’un de nos premiers accomplissements était fondé sur le fait que le type d’engagement et le niveau de ressources requis ne sont pas les mêmes partout : il a donc été nécessaire d’adopter une approche plus régionale.

Bien qu’un tel besoin existe partout, le degré de maturité n’est pas le même pour tous. Par exemple, la région Asie-Pacifique (APAC) a eu la chance au cours des dernières années d’avoir un formateur et militant talentueux, respecté et dévoué, dont nous avons souvent utilisé les services pour d’autres régions. Début 2020, Göran Marby, le PDG de l’ICANN, dans la lignée de cette observation, a accepté de régionaliser davantage la fonction d’engagement technique afin de soutenir les équipes en charge de l’engagement avec les parties prenantes régionales, déjà bien actives. Ainsi, trois spécialistes ont rejoint l’équipe en charge de l’engagement technique afin d’étendre notre couverture aux régions Amérique Latine et Caraïbes (LAC) et Afrique et Moyen-Orient (MEA).

A world map and five pictures of each member of ICANN’s Technical Engagement team linked to the regions they are covering.
Members of the Technical Engagement team from left to right: David Huberman, Europe and North America; Nicolás Antoniello, Latin America and the Caribbean; Yazid Akanho and Paul Muchene, Africa and the Middle East; Champika Wijayatunga, Asia Pacific.

Nous étions prêts à prendre la route et commencer à répondre aux importantes demandes en matière d’engagement ou de renforcement des capacités lorsque la pandémie s’est déclarée. Nous avons dû repenser nos plans et transformer notre plan d’engagement physique en un plan d’engagement virtuel. Nous avons lancé une série de séminaires web sur différentes questions techniques tout en tâchant de reconsidérer l’inventaire des compétences et formations que nous sommes en mesure d’offrir eu égard au système des noms de domaine (DNS) et de la mission technique de l’ICANN. Le premier défi de ces formations virtuelles était de conserver l’aspect pratique des séances de formation : comment transformer rapidement nos pratiques de laboratoire en une plate-forme pouvant être facilement déployée pour des formations en ligne lors desquelles les participants peuvent mettre en pratique et tester ce qu’ils ont appris ?

Notre premier catalogue de formations, qui propose une douzaine de cours différents, des cours d'initiation aux cours de perfectionnement donnant la possibilité d’acquérir une expérience pratique, est désormais publié et constitue la base de notre programme de développement des capacités. Le contenu du catalogue a vocation à évoluer ; il sera révisé chaque année afin de s’ajuster à l’évolution des technologies des identificateurs uniques et de nos outils. Le catalogue répondra également aux besoins dont a fait part la communauté eu égard à la mission technique et aux principaux objectifs stratégiques de l’ICANN. Depuis que cette aventure a commencé, c’est-à-dire au cours des 12 derniers mois, l’équipe a dispensé 160 formations techniques et séminaires web.

Nous menons ces activités tout en continuant à renforcer notre coopération avec les partenaires de longue date de l’ICANN, tels que le Network Startup Resource Center (NSRC), afin de diversifier encore davantage le contenu de notre catalogue et de tâcher d’élaborer des formations plus approfondies pour notre plateforme ICANN Learn. Nous travaillons également avec le Centre pour le développement de systèmes informatiques avancés (CDAC) de Bangalore en Inde avec qui nous mettons à l’essai le programme « Formation des formateurs » que nous espérons pouvoir étendre à d’autres régions.

Les annonces de prochaines formations et des informations utiles seront publiées sur notre fil d'actualités Twitter @ICANNTech. Si vous souhaitez que l’équipe en charge de l’engagement technique vous présente l’une des formations figurant dans le catalogue, ou si vous souhaitez avoir de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Authors

Adiel Akplogan

Adiel Akplogan

VP, Technical Engagement
Read biographyRead biography