Blogs de l’ICANN

Lisez les blogs de l’ICANN pour vous tenir au courant des dernières activités d’élaboration de politiques, des événements régionaux et bien plus encore.

Atelier sur le DNS et sensibilisation des bureaux d'enregistrement en Inde

23 avril 2015
Par

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

L'Inde a un grand potentiel comme contributeur au prochain milliard d'utilisateurs de l'Internet ainsi qu'à la gouvernance de l'Internet. Malgré l'existence de plus de 300 millions d'utilisateurs de l'Internet, le pays souffre de contraintes d'infrastructure et de capacités. Toutefois, l'intérêt à apprendre et à s'améliorer augmente et, par conséquent, tout effort vers le renforcement des capacités a également un effet multiplicateur. La semaine dernière, Champika Wijayatunga, Howard Li et moi-même avons eu l'occasion de découvrir cet effet multiplicateur personnellement.

L'ICANN, en collaboration avec le registre indien des noms et des numéros sur Internet (IRINN), avec le domaine de premier niveau géographique .IN et avec le point d'échange Internet national de l'Inde (NIXI), a organisé un atelier sur le DNS/DNSSEC et une séance de sensibilisation des bureaux d'enregistrement à Mumbai, en Inde, du 16 au 18 avril. L'événement de trois jours était techniquement « surréservé », les participants étant venus de tout le pays. Finalement, nous avons eu 34 participants inscrits et nous avons demandé à d'autres de nous rejoindre plus tard dans l'année lorsque nous visiterons leurs villes. Les participants comprenaient des membres des fournisseurs de services Internet, des fonctionnaires gouvernementaux / des régulateurs, des registres, des bureaux d'enregistrement et au moins une compagnie de télécommunications.

J'ai inauguré l'atelier avec des présentations brèves sur le modèle multipartite de l'ICANN, la transition du rôle de supervision des fonctions IANA et l'impact de la participation des parties prenantes sur la prise de décisions à l'ICANN. Bien que cette introduction à l'ICANN visait à préparer le terrain pour l'atelier, elle a suscité de l'intérêt et j'ai reçu des demandes de renseignements tout au long de l'atelier. Plusieurs fournisseurs de services Internet ont montré leur intérêt à héberger des instances la racine L. Nous avons également reçu des demandes d'ateliers sur le DNS/DNSSEC à Delhi, Bangalore, Hyderabad et Kolkata.

Champika a modéré l'atelier, tant quant au contenu, qui comprenait les configurations des serveurs DNS y compris les serveurs racine, les serveurs de TLD, les serveurs de noms récursifs et les serveurs de noms autoritaires ; la mise en œuvre de mécanismes de sécurité pour le DNS tels que le protocole de signature de transaction du DNS (TSIG), les extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC) ; diverses techniques de dépannage et mise en œuvre des meilleures pratiques actuelles. Les participants ont pu travailler de manière interactive au cours de séances en laboratoire et mettre en œuvre des scénarios d'infrastructure DNS dans un environnement de laboratoire.

Pendant ce temps, Howard a visité l'un des registres/bureaux d'enregistrement plus importants en Asie, Endurance International Group, dans le cadre de sa sensibilisation auprès des bureaux d'enregistrement. Il a été impressionné par l'importance que le bureau d'enregistrement attache à la conformité contractuelle (CC) : il y avait trois chambres pleines de personnel consacré au CC pour soutenir plus de 100 accréditations de bureaux d'enregistrement accrédités par l'ICANN. Ils ont aussi un centre de stages international, qui offre des stages à des participants de partout dans le monde (nous avons rencontré des stagiaires du Brésil et de la Turquie) intéressés à approfondir leurs connaissances sur le secteur commercial de l'enregistrement de noms de domaine. Ces meilleures pratiques méritent d'être partagées avec les autres acteurs de l'industrie.

Les réactions que nous avons reçues à la fin de cet atelier pratique de trois jours sur le DNS/DNSSEC et la sensibilisation des bureaux enregistrement ont été surprenantes et ont clairement montré la nécessité de mener davantage d'activités de ce type dans d'autres villes de l'Inde. Les organismes d'application de la loi et les forces armées auront également la possibilité de prendre le cours.

Ces formations et ateliers aideront à améliorer la compréhension du fonctionnement du système des noms de domaine. Ils aideront à renforcer les capacités et la robustesse de la communauté technique locale. La nécessité est évidente et les résultats seront sans doute satisfaisants.

Et à mon avis, la visite de mes collègues en Inde m'aide également à renforcer le profil de l'ICANN. Seulement dans les deux derniers mois nous avons reçu la visite de notre Président-directeur général, Fadi Chehadé, Kuek, Liana Teo, notre chef de communications pour la région APAC, Champika et Howard qui sont venus en Inde dans le but de renforcer l'engagement de l'ICANN avec les parties prenantes de l'Inde.

Champika Wijayatunga et Howard Li ont également contribué à ce rapport. Samiran, Champika et Howard font tous partie de l'équipe du bureau de liaison de l'ICANN en Asie-Pacifique. Samiran est le directeur pour l'Inde, Champika Wijayatunga est le gestionnaire régional d'engagement des SSR et Howard Li est le gestionnaire principal des services de bureau d'enregistrement.

Authors

Samiran Gupta

VP, Government and IGO Engagement, APAC and Stakeholder Engagement, South Asia