fr

Blog du Président du Conseil d’administration : nos condoléances

28 mars 2018
Par Cherine Chalaby

Notre communauté regrette le décès tragique d'un de ses membres. C'est avec beaucoup de tristesse que je présente, au nom du Conseil d'administration de l'ICANN, toutes nos condoléances pour la mort de Stéphane Van Gelder.

Stéphane était un membre actif de la communauté de l'ICANN depuis de nombreuses années. Il y a occupé différents rôles formels et informels, dont celui de vice-président et président du Conseil de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) ; celui de président du Comité de nomination de l'ICANN (NomCom) ; et plus récemment, celui de vice-président du Groupe des représentants des opérateurs de registre.

Son influence sur la gouvernance de l'Internet ainsi que ses réalisations s'étendent bien au-delà de son travail à l'ICANN et vont du lancement de la société TLD Fastrack Limited pour conseiller des opérateurs de registre de noms de domaine de premier niveau potentiels, jusqu'à la création en collaboration du bureau d'enregistrement français Indom. Il a intégré le Conseil d'administration d'AFNIC, l'organisation à but non lucratif qui gère les extensions françaises de premier niveau, ainsi que le chapitre français de l'Internet Society.

Lors de son mandat à la tête du Conseil de la GNSO, Stéphane a piloté des événements marquants et d'importantes réalisations de la GNSO. Parmi celles-ci figurent la refonte des procédures opérationnelles de la GNSO ; l'établissement du groupe de travail conjoint d'analyse de la sécurité et la stabilité du DNS avec l'ALAC, la ccNSO et la NRO ; la finalisation des processus d'élaboration de politiques relatives à la partie B de la politique de transfert de noms de domaine entre bureaux d'enregistrement (IRTP), à la récupération de noms de domaine post-expiration et au fast flux ; l'établissement du groupe de travail conjoint ccNSO-GNSO sur les noms de domaine internationalisés ; le lancement des PDP relatifs à la partie C de l'IRTP, au WHOIS détaillé et au verrouillage de noms de domaine soumis à des procédures de règlement uniforme de litiges (UDRP). À cela s'ajoutent les études en cours concernant le WHOIS, les politiques en matière d'enregistrement abusif et de nombreux autres projets de la GNSO. C'est aussi pendant son mandat à la tête de la GNSO que le Guide de candidature du Programme des nouveaux gTLD de 2012 a été mis au point et le Programme lui-même a été lancé.

L'évaluation 360º des dirigeants du NomCom de 2017 ne laisse aucun doute…

« Stéphane a fait un travail excellent en tant que conseiller du président. Son style de direction est informel mais il est direct et sans détours lors de ses interactions avec les gens. Le style managérial de Stéphane peut aussi être décrit comme structuré, discipliné, ciblé, non biaisé, engagé et centré sur la mission. Il est également diplomate, juste, respectueux et sensible envers les gens. En particulier, il est compatissant et patient, et n'hésite pas à consacrer le temps nécessaire à ceux dont l'anglais n'est pas la langue maternelle. Stéphane est surtout un promoteur du consensus, soucieux d'encourager la participation de tous. Il est assez fort pour établir des liens et apaiser les tensions. C'est quelqu'un de très attachant. »

Dans la manifestation d'intérêt qu'il a présentée en 2010 pour accompagner sa candidature à président du Conseil de la GNSO, il signalait : « Avant de commencer avec INDOM, j'ai été journaliste de presse écrite et télévisuelle pendant 10 ans. Cela implique de rester curieux par rapport à tout ; d'interagir avec des personnes d'horizons différents ; d'avoir suffisamment de confiance en soi pour s'exprimer en public ; de parler ou d'écrire de manière à être compris par des gens ayant différents niveaux de connaissances, d'attention et d'expérience ; et d'avoir un grand respect pour la vérité et pour les faits ».

Stéphane a toujours apporté à l'ICANN son approche éminemment humaine. Il était ouvert d'esprit, gentil et curieux. Il était intelligent, drôle et un causeur exceptionnel. Il a plaidé pour la représentation équitable et a toujours accordé la plus grande importance au discours issu des multiples intérêts et points de vue de la communauté.  On ne saurait trop insister sur l'influence qu'il a eue sur la communauté de l'ICANN, ainsi que sur beaucoup d'entre nous. Stéphane était un collègue merveilleux, un excellent collaborateur et un bon ami. Nous garderons de lui un souvenir affectueux et adressons nos plus sincères condoléances à sa femme, à ses enfants, à sa famille et à ses amis.

Authors

Cherine Chalaby

Ancien ICANN Board Chair