fr

Annonce d’un plan préliminaire pour poursuivre le roulement de la KSK

1 février 2018
Par Matt LarsonMatt Larson

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Une période formelle de consultation publique vient de s’ouvrir pour connaître l’avis de la communauté concernant un plan [PDF, 93 KB] préliminaire pour continuer le projet de roulement de la clé de signature de clé (KSK). Cette période de consultation publique prendra fin le 1er avril 2018 et nous sommes impatients de recevoir les retours de la communauté.

Le plan prévoit de procéder au roulement de la KSK de la zone racine le 11 octobre 2018 (un an plus tard par rapport à la date initialement prévue), de poursuivre les efforts de sensibilisation à grande échelle pour notifier le plus grand nombre possible d’opérateurs de résolveurs, et de publier d’autres informations concernant les données relatives aux ancres de confiance abordées dans le RFC 8145. Le plan fournit également des détails supplémentaires.

Nous envisageons aussi d’organiser une séance à l’ICANN61, à Porto Rico, afin d’approfondir la discussion à ce sujet et obtenir d’autres retours.

Le plan préliminaire fait suite à notre publication de fin décembre, où l'organisation ICANN annonçait les prochaines étapes du processus visant à reprendre le projet de roulement de la KSK. Nous y décrivions nos efforts pour identifier les opérateurs de résolveurs DNS qui n’étaient pas prêts à déployer le roulement.

À l’aide d’un protocole décrit dans le RFC 8145, ces résolveurs problématiques avaient communiqué aux serveurs racine une configuration de l’ancre de confiance qui correspondait uniquement à la KSK actuelle (KSK-2010), sans faire référence à la nouvelle KSK (KSK-2017).

Dans notre publication de décembre, nous avions également expliqué à quel point il était difficile de contacter les opérateurs, et lorsque cela était possible, plusieurs causes pouvaient être à l’origine d’une configuration non mise à jour du résolveur.

Ces constats n’ont pas permis de tirer des conclusions claires pour identifier des mesures à mettre en œuvre pour atténuer les causes du problème ou pour mieux cibler les messages à faire passer. Confrontés à cette situation, nous avons annoncé notre intention de lancer une consultation auprès de la communauté afin d’obtenir ses retours par rapport à des critères acceptables pour procéder au roulement de la KSK.

Depuis la publication de décembre, un débat vigoureux a eu lieu entre les membres de la communauté intéressés à cette question. Un large accord s’est dégagé sur le fait qu’il n’y pas moyen de mesurer avec exactitude le nombre d’utilisateurs qui seraient affectés par le roulement de la KSK de la racine, bien que l’on puisse espérer que des mesures plus précises soient disponibles pour des roulements futurs de la KSK.

Les personnes ayant participé aux discussions s’accordent pour dire que l’organisation ICANN devrait procéder au roulement de la KSK dans les délais prévus, tout en poursuivant les efforts de sensibilisation visant à communiquer le plus largement possible des informations concernant le roulement.

Nous sommes impatients de continuer à travailler avec la communauté de l’ICANN pour changer la clé de signature de clé de la zone racine.

Authors

Matt Larson

Matt Larson

VP, Research
Read biographyRead biography