fr

Une discussion sur comment faire évoluer l'efficacité de notre modèle multipartite

25 avril 2019

Brian Cute

Pendant l'ICANN63 à Barcelone (Espagne), le Conseil d'administration de l'ICANN a demandé à la communauté de partager son avis par rapport à l'objectif 2 du Plan stratégique de l'ICANN pour les exercices fiscaux 2021à 2025, qui porte notamment sur la gouvernance de l'ICANN. Plus spécifiquement, la communauté a été invitée à proposer des idées pour améliorer l'efficacité du modèle multipartite (MSM) de gouvernance de l'ICANN. À partir des réponses recueillies à l'ICANN63, nous avons organisé une séance à l'ICANN64 destinée à poursuivre cette discussion. On m'a demandé de faciliter de manière indépendante cette discussion qui a commencé à l'ICANN63.

Le 14 mars 2019, à Kobe (Japon), les échanges ont véritablement démarré sur la question de savoir comment nous pouvons faire évoluer le modèle multipartite pour le rendre plus efficace. Les objectifs fixés pour la discussion sont : 1) dresser la liste des problèmes qui nuisent à l'efficacité du modèle multipartite de l'ICANN ; et 2) créer un plan de travail basé sur ces problèmes, qui sera intégré par la suite au plan opérationnel de l'ICANN en décembre 2019.

L'énergie qui se dégageait de la salle était palpable. La voix des membres de longue date de la communauté ainsi que des nouveaux membres s'est fait entendre pendant notre exercice d'identification de problèmes. Les commentaires ont été francs et clairs. Ils ont porté sur un éventail de sujets allant de la manière dont l'ICANN a été initialement établie et du manque d'incitations pour créer des conditions favorisant le compromis, jusqu'à l'importance de l'élaboration de politiques en connaissance de cause et la nécessité d'accroître la participation des membres du programme NextGen au travail de la communauté de l'ICANN.

Les membres de la communauté ont également partagé leurs idées à ce sujet pendant les séances du Conseil d'administration de l'ICANN avec les organisations de soutien et comités consultatifs (SO/AC), ainsi qu'avec les groupes d'unités constitutives, tenues en début de semaine pendant l'ICANN63. Les commentaires partagés par les membres des différentes communautés de parties prenantes ont permis de reconnaître de manière claire et cohérente les éléments du système qui posent problème : processus d'élaboration de politiques et de prise de décisions trop longs, ressources insuffisantes, pistes de travail trop nombreuses, bénévoles épuisés et surmenés.

On dit souvent que reconnaître l'existence du problème est le premier pas pour en venir à bout. Le premier pas a été fait.

Pour la séance de l'ICANN64, nous avons commencé par dresser la liste des problèmes qui aux yeux de la communauté doivent être résolus pour améliorer l'efficacité de notre modèle multipartite. Je souhaite remercier tous ceux qui ont partagé leurs idées. J'en ai bien pris note, et j'ai aussi bien enregistré tous les commentaires faits par les membres de la communauté pendant les séances avec le Conseil d'administration de l'ICANN. Cette information fait partie de la consultation publique.

Prochaines étapes

  1. Une consultation publique pour poursuivre le développement de la liste de problèmes a été lancée aujourd'hui et restera ouverte pendant quarante jours. Pour accéder à la consultation publique, cliquez ici. Les commentaires seront examinés et incorporés à la liste de problèmes. La liste actualisée sera publiée avant l'ICANN65 à Marrakech (Maroc).
  2. Des séminaires destinés à examiner la liste finale de problèmes et à développer le plan de travail auront lieu entre la mi-mai et le mois de juin, pendant la semaine de préparation pour l'ICANN65 (détails à venir).

Accédez régulièrement à ce site pour être au courant des activités et du processus d'évolution du MSM. Si vous souhaitez nous faire part de vos idées sur ces questions, n'hésitez pas à les partager sur cette liste de diffusion publique, à laquelle vous pouvez souscrire ici. J'utiliserai aussi cette liste pour faire des points réguliers sur les progrès accomplis.

Brian Cute