fr

L'ICANN organise son second atelier de renforcement des capacités des autorités africaines chargées de l'application de la loi

19 juin 2017

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Sur la lancée du succès du premier atelier qui s'est tenu en janvier 2017 à Nairobi (Kenya), c'est avec plaisir que la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) et les groupes de travail du GAC sur les régions faiblement desservies et la sécurité publique annonce leur collaboration avec l'Autorité du nom de domaine .ZA (ZADNA) dans le cadre du second atelier de renforcement des capacités des autorités chargées de l'application de la loi qui se tiendra les 23 et 24 juin 2017 à Johannesburg (Afrique du Sud).  Les questions liées à la cybersécurité suscitant une inquiétude croissante en Afrique, il est important que les autorités africaines chargées de l'application de la loi ainsi que les agences africaines de protection des consommateurs prennent part à différents processus de gouvernance de l'Internet.

L'objectif sous-jacent de cette série d'ateliers est d'exploiter le potentiel de participation des gouvernements africains au Comité consultatif gouvernemental (GAC) et aux processus politiques de la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN).

L'atelier vise à poursuivre la sensibilisation de la communauté des autorités africaines chargées de l'application de la loi, notamment via notre pays hôte, l'Afrique du Sud, afin de mieux participer aux travaux de l'ICANN et du Comité consultatif gouvernemental (GAC) ainsi qu'aux processus d'élaboration de politiques de l'ICANN.  Une table ronde avec la communauté de l'ICANN et l'industrie se concentrera sur la collaboration en matière de sécurité, de stabilité et de résilience de l'Internet et une demi-journée sera consacrée à la Convention de l'Union africaine sur la cybersécurité et la protection des données.

Toute une gamme de sujets seront abordés :

  • introduction à la mission et au modèle multipartite ascendant d'élaboration de politiques de l'ICANN ;
  • introduction au GAC : rôle, organisation et adhésion ;
  • introduction au groupe de travail sur la sécurité publique (PSWG) : mandat et plan de travail ;
  • définition des abus du DNS qui peuvent pris en compte dans les processus et contrats de l'ICANN ;
  • atténuation des risques d'utilisation malveillante du DNS : rôle et obligations des parties contractantes ;
  • atténuation des risques d'utilisation malveillante du DNS : rôle et outils de l'équipe chargée de la sécurité, la stabilité et la résilience ;
  • participation des autorités chargées de l'application de la loi et des agences de protection des consommateurs au sein de l'ICANN ;
  • domaines de collaboration avec d'autres parties prenantes (industrie, communauté technique, RIR, entre autres) ;
  • discussion sur le WHOIS et le stockage et la conservation des données personnelles.

Implications potentielles du Règlement européen sur la protection des données (GPDR) et de la Convention de l'Union africaine sur la cybersécurité et la protection des données

L'atelier de renforcement des capacités des autorités africaines chargées de l'application de la loi sera l'occasion de partager des expériences en matière d'utilisation malveillante du DNS, de sécurité, de stabilité et de résilience avec les services de police d'Afrique du Sud, les responsables africains des unités de lutte contre la cybercriminalité, les communautés économiques régionales, l'Union africaine ainsi que d'autres représentants gouvernementaux et de l'industrie.

Ce sera également l'occasion de partager des expériences, les meilleures pratiques et les enseignements tirés avec d'autres agences de nombreux pays lors des séances de l'ICANN, du GAC et du PSWG qui se tiendront la semaine suivante lors de la 59e réunion publique de l'ICANN de Johannesburg du 27 au 29 juin 2017.

L'atelier bénéficie du soutien du département en charge de la relation avec les gouvernements de l'ICANN, qui travaillera en lien avec les équipes chargées de la relation avec les parties prenantes mondiales (GSE), de la sécurité, la stabilité et la résilience (SSR), de la stratégie multipartite et des initiatives stratégiques (MSSI), et de la conformité contractuelle, ainsi qu'avec la ZADNA.

Pour accéder au programme complet de l'atelier, cliquez ici [PDF, 444 KB].

- Fin -

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. L'ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.

Pour en savoir plus, consultez le site : https://www.icann.org/