fr

Termes et acronymes de l’ICANN

L’ICANN possède des centaines d’acronymes et de termes qui peuvent s’avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l’ICANN.

Terme du jour


Termes et acronymes de l’ICANN

Tapez l’acronyme ou le terme que vous recherchez dans le volet de recherche ci-dessous.
Outre la version française, les termes et les acronymes sont aussi disponibles en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe. Les liens vers les différentes langues se trouvent en haut à droite de la page.
Cliquez sur la première lettre du terme que vous recherchez pour lancer une recherche par ordre alphabétique.

C

1-20 sur 59 résultats

cadre de mise en œuvre des politiques de consensus(CPIF)

Processus à cinq étapes suivi par l'organisation ICANN pour mettre en œuvre des politiques qui ont été développées par l'Organisation de soutien aux extensions génériques et approuvées par le Conseil d'administration de l'ICANN. Le cadre de mise en œuvre des politiques de consensus est conçu pour contribuer à la prévisibilité, à la responsabilité, à la transparence et à l’efficacité du processus de mise en œuvre.

candidat

Entité déposant une candidature auprès de l’ICANN pour un nouveau domaine générique de premier niveau (gTLD) lors d’une période de dépôt de candidatures donnée.

candidature standard

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), candidature que le candidat n’a pas qualifiée comme étant de nature communautaire.

caractère

Unité graphique de base d’un système d’écriture, constituée d’un script et d’un ensemble de règles qui déterminent son utilisation à des fins de représentation d’une langue donnée. Dans les systèmes d’écriture phonétiques, un caractère est en général une lettre ou représente une syllabe. Dans les systèmes idéographiques, pictographiques ou logographiques, un caractère peut représenter un concept ou un mot.

caractère de variante

Ce terme n’est plus utilisé. Voir points de code des variantes des noms de domaine internationalisés.

caractères de protocole

Caractères apparaissant dans un message Internet qui sont compréhensibles pour les protocoles qui transportent ou traitent le message. Par exemple, la barre oblique (/), les deux-points ( :) et le dièse (# ) ont un sens spécifique permettant aux protocoles qui utilisent les adresses universelles (URL) d’identifier les ressources Internet. Pour cette raison, le système des noms de domaine interdit les étiquettes qui contiennent ces caractères.

Caucus du Comité consultatif du système des serveurs racine(Caucus RSSAC)

Groupe au sein du Comité consultatif du système des serveurs racine (RSSAC) chargé des principales activités du RSSAC. Le Caucus RSSAC produit des bulletins d'information, des rapports et d'autres documents techniques pour approbation par le RSSAC. Le Caucus RSSAC est constitué de membres du RSSAC ainsi que d'experts individuels du système des noms de domaine (DNS) et du système des serveurs racine nommés par le RSSAC.

Centre d'information du réseau Asie-Pacifique(APNIC)

Registre Internet régional (RIR) qui attribue des adresses de protocole Internet (IP) en Asie, en Australasie et dans les îles du Pacifique.

Centre d’échange d’information sur les marques(TMCH)

Mécanisme du Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD) conçu pour protéger les droits des propriétaires de marques déposées. Le Centre d’échange d’information sur les marques vérifie et enregistre des informations relatives aux droits de marques dans le monde entier. Cette information vérifiée est utilisée au cours du processus d’enregistrement d’un nom domaine, en particulier lors du lancement des nouveaux gTLD.

Centre international d'assistance(GSC)

Réseau de centres de service client de l'organisation ICANN qui fournissent des informations et une assistance technique aux opérateurs de registre sous contrat avec l'ICANN, aux bureaux d’enregistrement accrédités, aux candidats aux nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD) et à la communauté Internet dans son ensemble. Le GSC dispose de centres d’assistance à travers le monde qui sont ouverts 24/24, du lundi au vendredi. En plus des six langues des Nations Unies (arabe, chinois, anglais, français, russe et espagnol), le GCS assure également un service d'assistance en turc.

cérémonie de clé de signature de clé(cérémonie KSK)

Au cours de cette procédure, la clé cryptographique principale qui sécurise la zone racine du système des noms de domaine est récupérée de son emplacement sécurisé et utilisée pour générer des signatures cryptographiques qui servent à signer la zone racine.

chaîne de confiance

Recueil d’informations permettant de vérifier la délégation de responsabilité d’une partie à une autre, à l’aide de certificats électroniques. Pour effectuer une vérification à l’aide d’une chaîne de confiance, chaque lien de la chaîne allant d’une ancre de confiance connue à la ressource en question doit être signé par le parent du lien.

chaîne générique

Nom de domaine de premier niveau consistant en un mot ou en un terme qui désigne ou décrit une catégorie générale de produits, de services, de groupes, d’organisations ou de choses, au lieu de caractériser une marque spécifique de biens, de services, de groupes, d'organisations les uns par rapport aux autres. Parmi des exemples, on peut citer .accountant, .design ou .global.

Chambre des parties contractantes

Organe au sein du Conseil de l’Organisation de soutien aux extensions génériques qui représente les intérêts des opérateurs de registre des domaines génériques de premier niveau (gTLD) et des bureaux d’enregistrement gTLD. La Chambre des parties contractantes comprend des membres du Groupe des représentants des opérateurs de registre et du Groupe des représentants des bureaux d’enregistrement, ainsi qu’un membre désigné par le Comité de nomination de l’ICANN.

clé de signature de clé de la zone racine

Paire de clés publique-privée qui constitue le point d’entrée sécurisé à la zone racine et qui sert d’ancre de confiance de la racine pour les extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC). L’ancre de confiance de la racine utilise sa clé privée pour signer numériquement la clé de signature de zone (ZSK) de la zone racine. Les résolveurs validant DNSSEC utilisent la clé publique de l’ancre de confiance de la racine pour vérifier l’authenticité des données contenues dans la zone racine.