fr

Dixième édition du FGI : un espace plus développé pour les discussions sur la gouvernance de l'Internet

23 novembre 2015

Rodrigo De La ParraRodrigo De La Parra, VP, Stakeholder Engagement and Managing Director - Latin America and Caribbean

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

En examinant rétrospectivement les débuts du processus du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), il est clair que la communauté Internet a fait d'énormes progrès pour établir un espace consacré aux discussions multipartites. En 2002, pendant les réunions de préparation, certains groupes de parties prenantes peinaient à faire entendre leur voix dans les discussions destinées à façonner le monde de la société de l'information et notamment la gouvernance de l'Internet. Le dixième Forum sur la gouvernance de l'Internet (FGI) tenu au Brésil se situe exactement aux antipodes. Il a été un exemple de dialogue ouvert et inclusif, avec pour but celui de faire avancer les échanges sur un éventail de thèmes liés au programme de gouvernance de l'Internet.

Pendant la phase SMSI 2003, tenue à Genève, il est devenu évident que les discussions sur la gouvernance de l'Internet nécessitaient un espace neutre où toutes les parties prenantes puissent avoir voix au chapitre. Un premier pas dans cette direction a été le Groupe de travail des Nations Unies sur la gouvernance de l'Internet (WGIG). En 2005, il ne faisait pas de doutes que cet espace devait évoluer et se consolider pour devenir le FGI que nous connaissons aujourd'hui.

Dix éditions du FGI ont eu lieu au cours des dix dernières années mais c'est maintenant, plus que jamais, que ce forum de dialogue a démontré son utilité en tant que lieu de rencontre d'idées, de divergences et de convergences.

Il est aujourd'hui tout à fait clair que l'ICANN à un rôle important à jouer dans le programme de gouvernance de l'Internet. Le dixième FGI a accueilli des discussions de fond de la communauté de l'ICANN, à l'heure même où elle s'attache à finaliser ses propositions de transition de la supervision des fonctions IANA et de renforcement de la responsabilité de l'ICANN, qui feront bientôt l'objet d'une révision finale. Le FGI tenu au Brésil a été aussi l'occasion pour la communauté d'échanger et d'approfondir les discussions sur d'autres questions importantes telles que la confidentialité, les droits d'auteur, les droits de l'homme et la neutralité du net.

Ces différentes questions trouvent maintenant leur place dans le dialogue sur la gouvernance de l'Internet, tout comme les nouvelles idées et plateformes qui voient le jour pour y apporter des réponses. Les nombreux participants au FGI s'accordent pour dire qu'il s'agit d'une rencontre clé pour tous les acteurs impliqués dans la gouvernance de l'Internet. Nous espérons sincèrement que le mandat du FGI sera renouvelé pour une nouvelle période de dix ans - tous les indices pointent dans cette direction.

Longue vie au FGI !

Rodrigo De La Parra
Rodrigo De La Parra
VP, Stakeholder Engagement and Managing Director - Latin America and Caribbean

Rodrigo De La Parra

Read biographyRead biography