fr

Une réflexion sur le fonctions IANA post-transition

21 octobre 2021

Kim DaviesKim Davies, VP, IANA Services and President, PTI

Ce mois-ci marque le cinquième anniversaire du transfert de la supervision des fonctions de l’Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA). Ce fut l’aboutissement d’un effort de plusieurs décennies qui visait à transférer la supervision directe assurée par le gouvernement des États-Unis sur un certain nombre d’infrastructures critiques de l’Internet à la communauté multipartite mondiale, organisée au sein de l’ICANN. La création de l’ICANN en 1998 a été le premier pas de ce processus et le transfert de la supervision en 2016 en a été la conclusion.

Pendant que nous célébrons ce jalon, il serait utile de réfléchir à ce qui a changé et à ce qui n’a pas changé dans l’exécution quotidienne des fonctions IANA.

Le 1er octobre 2016, un nouveau cadre de supervision a été mis en place pour les fonctions IANA. Bien que la plupart de ces changements n'aient pas modifié la façon dont l’équipe IANA s'acquitte de ses responsabilités fondamentales, il y a eu un effet immédiat sur la gestion de la zone racine. Avant cette date, tout changement de la zone racine du système des noms de domaine (DNS) nécessitait l’examen et l’autorisation explicites du gouvernement des États-Unis pour pouvoir être mis en œuvre. La transition a supprimé ce processus, ce qui a simplifié la gestion de la zone racine du DNS et a permis un traitement plus diligent et prévisible pour les gestionnaires de noms de domaine de premier niveau.

En parlant de diligence, une autre nouvelle mesure importante de responsabilisation mise en place à la suite de la transition concerne un ensemble de conventions de service (SLA) établies directement avec les communautés bénéficiaires des services de nommage et des numéros de l’IANA. La communauté des noms, par exemple, a établi plus de 60 indicateurs pour évaluer comment l’IANA s’acquitte de ses responsabilités. Tous les mois, sous les auspices du Comité permanent des clients, des représentants des gTLD, des ccTLD et d’autres groupes communautaires se réunissent pour examiner les performances de l’IANA par rapport à ces indicateurs et rendre compte de leurs conclusions. Nous sommes ravis que le groupe ait jugé les services IANA satisfaisants et conformes aux attentes, tous les mois sans exception. Par ailleurs, nos SLA avec le groupe de travail de génie Internet (IETF) et la communauté des numéros ont également été respectés à tout moment pendant les cinq dernières années.

Du point de vue pratique, l’équipe IANA est en mesure de collaborer avec la communauté sur un éventail de questions, en particulier en fournissant des conseils sur les difficultés que peut poser l’application pratique de nouvelles politiques. La création de nouveaux organes, tels que Comité de révision de l’évolution de la zone racine, ainsi que la participation accrue dans plusieurs groupes de travail de la communauté, comme ceux de la ccNSO, permettent une collaboration plus large et une plus grande sensibilisation au travail fourni par l’IANA pour répondre aux attentes concernant ses fonctions.

Tous les aspects définis par la transition ne sont pas restés inchangés depuis 2016. L’ICANN et la communauté ont fait preuve d’adaptabilité et ont fait les changements qui s’imposaient lorsque cela s’est avéré nécessaire. Ainsi, des modifications ont déjà été introduites dans certains SLA relatifs à certaines fonctions IANA, ce qui leur a permis d’être réactifs vis à vis des attentes des clients.

Notre succès à ce jour n’aurait pas été possible sans le fort soutien que nous avons reçu de la part de la communauté tout au long de la transition et après. Nous continuons à nous efforcer de préserver votre confiance dans notre travail en respectant et en dépassant les résultats d'excellence que vous attendez de nous, et en poursuivant notre dialogue ouvert sur des évolutions futures.

Ce cinquième anniversaire de la transition est aussi une bonne occasion de réfléchir au modèle post-transition et d’identifier des opportunités d’amélioration progressive. Un autre résultat de la transition a été l’élaboration d’un plan stratégique dédié aux services IANA, qui vise à mieux nous aligner sur les cycles de planification de l’ICANN, en réévaluant comment nous pouvons améliorer notre travail de sensibilisation aux fonctions IANA, à leur rôle et à leur supervision.

Au cours de l’année prochaine, l’équipe IANA et l’organisation ICANN espèrent identifier des opportunités de dialoguer avec la communauté pour parler de ces cinq dernières années. Cela nous permettra de réfléchir ensemble à ces réalisations et de développer des idées pour permettre aux fonctions IANA de continuer à évoluer à l’avenir. Nous attendons avec impatience vos idées.

Kim Davies
Kim Davies
VP, IANA Services and President, PTI

Kim Davies

Read biographyRead biography