fr

Responsabilité publique : Rétrospective de l'année

13 octobre 2014
Par Nora Abusitta

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Presque une année après que le panel stratégique de l'ICANN sur le cadre de responsabilité publique a été créé, je suis heureux de vous faire savoir que la mise en œuvre opérationnelle du Département chargé de la responsabilité publique et du développement (département DPRD) est bien en cours.

Comme vous le savez, le panel a commencé en définissant l'intérêt public comme étant la capacité à garantir que l'Internet devienne et reste stable, inclusif et accessible à l'échelle mondiale, afin que tous puissent profiter des avantages d'un Internet unique et ouvert. I est apparu clairement que l'intérêt public serait un domaine d'intervention trop large pour un département opérationnel de l'ICANN. C'est pourquoi le panel a recommandé l'établissement d'un Département du développement et de la responsabilité publique (DPRD), qui se concentrerait sur des zones cibles spécifiques afin de créer de la valeur partagée dans l'écosystème global d'Internet et au sein des membres de la communauté actuels comme futurs.

Depuis un an et inspiré par la participation de membres de la Communauté qui, à l'occasion de l'ICANN50 à Londres à notre séance du DPRD, le rôle du département demeure l'amélioration et l'élargissement de la communauté, et leur faciliter la participation par un suivi spécifique et mesurable. Vous trouverez ci-dessous une récapitulation rapide des grandes mesures initiales que nous avons prises :

Localisation et services linguistiques :

Le volume considérable de contenu traduit par l'équipe des services linguistiques est stupéfiant. En juillet seulement, pratiquement 780.000 mots ont été traduits à la demande du personnel de l'ICANN. Le service linguistique a aussi fourni l'interprétation pendant 90 séances durant l'ICANN50. Le département mène actuellement un groupe de discussion pour déterminer comment nous pourrions améliorer le service auprès de notre communauté linguistiquement diverse par la traduction du contenu pour le nouveau ICANN.org. Grâce au département de services linguistiques, nous nous assurons d'atteindre autant de membres de la Communauté que possible en leur fournissant l'accès à l'information dans les 6 langues de l'ONU.

Éducation et Sensibilisation académique :

Depuis novembre de l'année dernière, outre la sensibilisation scolaire, notre plate-forme d'étude en ligne est devenue une réalité. ICANN LEARN a près d'un an et elle comprend maintenant 27 cours complets dans toutes les langues de l'ONU, dont plus de la moitié a résulté de demandes de la communauté. Chaque mois, il y a plus de 900 utilisateurs actifs et 9000 leçons sont vues. Que ce soit du contenu que nous ayons identifié comme utile pour faire naître une meilleure participation de notre communauté et de notre personnel, ou un contenu demandé par notre communauté et notre personnel pour leur permettre de prendre des décisions plus éclairées, cette plate-forme s'est avérée un plein succès pour les utilisateurs, quels qu'ils soient.

Soutenir la nouvelle génération :

Le programme Nouvelle Génération est passé de concept à réalité. En ce qui concerne l'ICANN 51 participeront plus de 75 membres de NextGen@ICANN provenant d'une vaste diversité de pays et de secteurs et les commentaires des participants ont été d'un soutien extrêmement affirmé. Quelques-uns parmi les premiers participants ont déjà fait acte de candidature pour participer au  programme à succès de bourses , qui soutient une base plus large et plus diverse régionalement d'unités constitutives  informées en s'ouvrant vers les régions moins développées du monde pour construire des capacités selon le modèle multipartite de l'ICANN. Un programme officiel de suivi des boursiers a été également établi pour mieux préparer et s'occuper les boursiers choisis avant qu'ils participent à leur première réunion de l'ICANN. De plus, approximativement 200 nouveaux venus participent à chaque séance de bienvenue dominicale des réunions de l'ICANN. Par cette voie, le DPRD augmente la sensibilisation et encourage la participation de ceux actuellement non-engagés ou ceux qui en sont au début de leurs relations avec ICANN et l'écosystème d'Internet.

Participation à la coopération et au développement mondial d'Internet :

Le Département chargé de la responsabilité publique et du développement a pris un rôle très actif dans le débat sur la gouvernance de l'Internet. Au cours de l'année dernière, nous avons participé aux événements NETmundial et Forum sur la gouvernance de l'Internet et à plusieurs initiatives du Forum économique mondial. Avec d'autres organisations, l'ICANN a la responsabilité publique de veiller à ce que l'écosystème de la gouvernance de l'Internet soit représentatif, transparent et responsable et que son évolution préserve ces trois qualités. L'ICANN doit promouvoir et entretenir la confiance dans l'Internet en général, ainsi que la confiance dans l'écosystème de gouvernance de l'Internet.

Ce qui précède est juste un petit instantané du travail remarquable qui se fait à l'ICANN pour soutenir le développement et la responsabilité publique dans l'écosystème d'Internet. Lors de notre réunion ICANN 51 à Los Angeles, nous attendons avec intérêt de présenter notre travail et en discuter plus encore avec la communauté et nous voudrions saisir cette occasion pour vous inviter à assister à notre séance intitulée « Responsabilité publique de l'ICANN ».

Authors

Nora Abusitta