fr

Mesurer la croissance mondiale des déploiements IPv6

7 mars 2012

ICANN Blog

Voici une publication de Mirjam Kühne, entrepreneur de la communauté des laboratoires au RIPE NCC. RIPE Labs est une plateforme conçue par RIPE NCC pour les opérateurs de réseau, les experts de l’industrie et le RIPE NCC pour exposer, tester et discuter des outils innovants liés à l’Internet, ainsi que des idées et des analyses.

Au début 2011, le RIPE NCC a partagé quelques graphiques qui montraient le pourcentage de réseaux IPv6 activés au fil du temps. Plus précisément, le graphique montrait le pourcentage de systèmes autonomes (Autonomous Systems – AS)1 qui annonçaient un ou plusieurs préfixes dans la table de routage mondiale. Les résultats des cinq registres régionaux Internet (RIR) sont décrits dans l’article Networks with IPv6 Over Time sur RIPE Labs

Lorsque l’article a été publié, le pourcentage des AS qui annoncent un ou plusieurs préfixes IPv6 dans les cinq RIR service regions régions RIR était d’environ :

APNIC 10 % ;

RIPE NCC 8,5 % ;

LACNIC 8,5 % ;

AfriNIC 6 % ; et

ARIN 5 %.

Depuis lors, le progrès a été mis à jour ; vous verrez dans l’image ci-dessous le statut actuel dans toutes les régions. Vous trouverez ce graphique interactif sur http://v6asns.ripe.net et vous pourrez utiliser l’outil pour dessiner les graphiques basés dans les régions ou les pays de votre intérêt. 


Networks Announcing IPv6 Per RIR Region

Le pourcentage de réseaux IPv6 habilités a augmenté dans toutes les régions. Et ce qui est frappant c’est que, bien que les positions de début et de fin soient différentes, les courbes de croissance des cinq régions sont remarquablement similaires. À ce jour, le pourcentage des AS qui annoncent un ou plusieurs préfixes IPv6 dans les régions RIR est d’environ :

APNIC 17 % ;

RIPE NCC 15 % ;

LACNIC 14 % ;

AfriNIC 12 % ; et

ARIN 10 %.

Il est intéressant de noter que toutes les régions ont montré une croissance exponentielle vers la mi-2011. Les causes pourraient être multiples : le département IANA de l’ICANN a assigné le dernier espace d’adresses IPv4 aux RIR en février 2011. Le jour mondial d’IPv6 a eu lieu en juin 2011 ; cela a motivé que beaucoup d’organisations décident de remettre à plus tard leurs dates de déploiement d’IPv6. L’aplatissement des graphiques pour plusieurs régions après cette date peut aussi être lié à la situation économique de beaucoup de pays. Les possibles raisons pour les similarités dans la croissance montrent les événements qui ont eu un impact global par opposition à une région RIR. 

Nous avons aussi visé les pays avec la plus grande pénétration mondiale d’IPv6 et nous avons trouvé que plusieurs aspects peuvent conduire à une haute pénétration d’IPv6 dans un pays donné. La formation est sans doute utile, mais une communauté opérationnelle robuste ainsi qu’un gouvernement actif ou des organismes de contrôle encourageant le développement d’IPv6 semblent aussi avoir des effets positifs. Dans certains pays, la pression sociale et la concurrence entre les ISP sembleraient être des facteurs aidant au déploiement d’IPv6. 

Pour plus d’info et d’autres graphiques, veuillez consulter l’article de fond sur les laboratoires RIPE. Networks with IPv6 – One Year Later.

Pour plus d’information sur IPv6, voir IPv6ActNow.

Publication de Mirjam Kühne, entrepreneur de la communauté des laboratoires au RIPE NCC

 

1 Un système autonome (AS) fait allusion soit à un réseau simple, soit à un groupe de réseaux contrôlés par un administrateur de réseau en commun au nom d’une entité administrative unique (normalement, un fournisseur de services Internet (ISP).

ICANN Blog