fr

La Macédoine et l'ICANN signent un accord de coopération

15 septembre 2014
Par Jean-Jacques Sahel

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

Aujourd'hui, nous sommes de retour en Europe de l'Est, plus précisément à Skopje. Beaucoup d'entre nous au sein de la communauté ICANN et ceux qui connaissent la région savent que la Macédoine et ses voisins peuvent se vanter de disposer d'une des communautés les plus actives et les plus dévouées à Internet de la région.

Outre une population d'internautes dynamique, la Macédoine est fortement représentée dans les réunions de l'ICANN et dans les débats mondiaux portant sur des questions comme la gouvernance d'Internet et la pénétration de la bande passante, grâce à la participation de toutes les entités de sa société : les entreprises privées, les citoyens et les gouvernements.

Et pourtant, il existe encore beaucoup de possibilités de développement. Pour commencer, nous souhaitons et devons mondialiser davantage l'ICANN. Accroître la participation des parties prenantes de Macédoine et de l'ensemble de cette région constitue un de nos objectifs actuels et fait partie de la vision à long terme de l'ICANN.

Grâce à son esprit très dynamique, la Macédoine a également la possibilité de puiser plus profondément dans le potentiel d'Internet et de créer son propre secteur des noms de domaine. L'ICANN a notamment comme mission de veiller à ce que ce pays ait tous les outils nécessaires pour ce faire.

C'est un pays jeune, ouvert à de nouvelles idées et à de nouvelles façons de travailler. C'est un endroit où le modèle de gouvernance multipartite peut s'épanouir, en rassemblant les gens afin de tirer le maximum de l'opinion et de l'expertise de chacun.

C'est pourquoi à l'ICANN, nous prenons des mesures concrètes pour travailler avec la République de Macédoine, afin de l'aider à exploiter son potentiel et de refléter le degré élevé d'intérêt et d'implication dans l'ICANN et la gouvernance d'Internet manifesté par les membres de la communauté locale.

À la suite de discussions avec Ivo Ivanovski, jeune et charismatique ministre pour la Société de l'Information et de l'Administration, nous avons le grand plaisir d'annoncer que Fadi Chehadé, président et PDG de l'ICANN, a signé un Protocole d'accord avec le ministère afin d'officialiser notre coopération avec la République de Macédoine. Ce protocole d'accord se concentre sur le soutien au développement du secteur des noms de domaine et à l'utilisation de noms de domaine internationalisés, et sur la promotion du modèle multipartite de la gouvernance d'Internet aux niveaux national, régional et mondial.

Le vrai travail commence maintenant. Nous contribuerons à mettre en place des activités concrètes en partenariat avec le gouvernement macédonien et la communauté internet locale, comprenant des ateliers de renforcement des capacités et des conseils ad hoc sur des questions relatives à Internet, et à faciliter la création au niveau local d'une structure multipartite. Nous vous tiendrons informés des progrès de ce partenariat, et encourageons toutes les personnes souhaitant participer à cette entreprise à nous contacter.

Contributeurs :

Veni Markovski, vice-président chargé des relations avec les Nations unies

Michael Yakushev, vice-président de l'engagement des parties prenantes pour l'Europe de l'Est, la Russie et l'Asie centrale

Jean-Jacques Sachel, vice-président de l'engagement des parties prenantes pour l'Europe

Authors

Jean-Jacques Sahel