fr

L’ICANN inaugure le bureau de liaison africain à Nairobi

26 mai 2016
Par Sally CostertonSally Costerton and Sagbo Pierre DandjinouSagbo Pierre Dandjinou

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

(de gauche à droite) : Tarek Kamel, Kris Senanu, l’honorable Joe Mucheru, Ngene Gituku (président - CA) Mike Silber, Sally Costerton, Ing. Victor Michele (PS MoICT) Nii Quaynor, Christopher Kemei (directeur - licences conformité et normes – CA) Pierre Dandjinou


Le 24 mai 2016, l’ICANN a célébré l’ouverture du premier Bureau de liaison africain à Nairobi, Kenya. Nous avons été ravis par l’accueil chaleureux de la communauté et du gouvernement du Kenya. Les membres de la communauté de tout le continent africain se sont déplacés pour participer de cet important événement.

Depuis 18 ans, de grands efforts ont été déployés pour introduire et développer l’Internet tout au long de l’Afrique. La stratégie de l’ICANN pour l’Afrique, développée en 2012, reconnaît les progrès accomplis par les pionniers africains tels que Nii Quaynor. Ces avocats ont travaillé sans relâche afin de préparer l’Afrique pour l’ère numérique. Au cours des trois dernières années, le dévouement et la bonne volonté des membres du personnel et de la communauté de l’ICANN ont contribué à la mise en œuvre de la stratégie pour l’Afrique. Nous espérons continuer sur cette voie, en augmentant notre engagement institutionnel et la sensibilisation, éléments clés de la stratégie de l’ICANN pour l’Afrique.

Aujourd’hui, nous reconnaissons une sensibilisation et une participation accrues de l’Afrique à l’ICANN et à l’écosystème de l’Internet dans son ensemble. Cette tendance a atteint son point culminant au cours de la dernière réunion publique, la 55e réunion publique de l’ICANN, tenue à Marrakech, au Maroc. D’un total d’environ 2000 participants, plus de 900 sont venus d’Afrique. Au cours de cette réunion, le Conseil d’administration de l’ICANN et les cadres supérieurs ont annoncé l’ouverture du premier bureau de liaison de l’ICANN en Afrique. Le bureau de Nairobi a été conçu pour appuyer le travail de l’équipe de la participation des parties prenantes mondiales en Afrique, promouvoir la participation institutionnelle effective et faciliter le renforcement des capacités dans l’industrie de l’espace des noms de domaine dans la région africaine.

Cette semaine, l’ICANN a inauguré le bureau de Nairobi. Nous avons été émus par l’enthousiasme pour l’ICANN démontré par le ministère des technologies de l’information et des communications du Kenya, l’autorité des communications du Kenya, le Centre d’information de réseau du Kenya (KeNIC) et les communautés locales et régionales.

Les gouvernements et le secteur privé, nous espérons pouvoir approfondir notre engagement avec nos partenaires africains. Le renforcement des capacités est un élément clé pour que l’Afrique devienne un collaborateur efficace dans l’écosystème de l’Internet. Au nom de l’ICANN, nous tenons à réitérer notre engagement envers l’Afrique. Nous invitons nos parties prenantes à demeurer actives et à s’engager de manière significative à l’ICANN pour assurer que la voix de l’Afrique soit entendue et que son influence continue de se faire sentir.

Enfin, nous tenons à saluer les efforts de l’équipe de l’ICANN et de la communauté pour que cet événement soit un véritable succès.

Authors

Sally Costerton

Sally Costerton

SVP, Global Stakeholder Engagement, Senior Advisor to the President and CEO
Read biographyRead biography
Sagbo Pierre Dandjinou

Sagbo Pierre Dandjinou

VP, Stakeholder Engagement - Africa
Read biographyRead biography