fr

Avez-vous un nom de domaine ? Voici ce que vous devez savoir

7 décembre 2018

Brian GuttermanBrian Gutterman, Senior Program Manager
null

Partie V - Renouveler votre nom de domaine

Lorsque vous enregistrez un nom de domaine, vous avez le droit de vous en servir pendant la période pour laquelle vous l'avez enregistré, soit normalement entre un et dix ans. Si vous souhaitez continuer à utiliser votre nom de domaine et tout autre service associé (comme par exemple un site web ou un service de messagerie) vous devez renouveler l'enregistrement de votre nom de domaine avant que celui-ci n'arrive à expiration. Si vous ne le faites pas, vous risquez de perdre votre nom de domaine. L'ICANN n'a pas le pouvoir de retransférer des noms de domaine, y compris ceux qui ont expiré, aux titulaires.

Voir l'infographie « Renouvelez votre nom de domaine avant son expiration ! »

Comment pouvez-vous éviter la perte de votre nom de domaine et les importantes perturbations ou dommages que cela peut comporter pour les informations, les services, les marques ou les opportunités commerciales associés à celui-ci ? Voici quelques conseils pour vous aider à éviter les tracas liés à l'interruption des services ou la possibilité de perdre votre nom de domaine.

Soyez au courant des conditions générales du contrat d'enregistrement de votre nom de domaine

La chose la plus importante à faire pour protéger votre nom de domaine consiste à bien connaître les conditions générales du contrat d'enregistrement de votre nom de domaine. Les options et les frais de renouvellement des noms de domaine, y compris pour ceux qui ont expiré, varient d'un bureau d'enregistrement à l'autre, si bien qu'il est dans votre intérêt de lire attentivement les conditions de service de votre bureau d'enregistrement pour bien comprendre les options, les frais et les conditions pour renouveler l'enregistrement de votre nom de domaine. Il est également important de tenir à jour vos informations de contact pour être notifié de tout changement dans les conditions de service de votre bureau d'enregistrement. Si vous n'êtes pas sûr de savoir quel est votre bureau d'enregistrement, vous pouvez effectuer une recherche ici.

Inscrivez les dates sur votre calendrier

Ne perdez pas de vue la date d'expiration de votre nom de domaine pour pouvoir le renouveler avant son expiration. Contactez votre bureau d'enregistrement si vous n'êtes pas sûr de la date d'expiration de votre nom de domaine.

Considérez la possibilité d'opter pour le renouvellement automatique

La plupart des bureaux d'enregistrement proposent une option de renouvellement automatique des enregistrements de noms de domaine. Si vous souscrivez ce service, veillez à tenir à jour vos coordonnées de paiement.

Soyez attentif aux rappels de renouvellement

La politique de l'ICANN exige aux bureaux d'enregistrement de vous envoyer deux rappels de renouvellement, un mois et une semaine respectivement avant la date d'expiration du nom de domaine. Agissez de suite lorsque vous recevez ces rappels afin d'éviter tout risque de perte de votre nom de domaine. Pensez à tenir à jour vos informations de contact pour pouvoir recevoir ces rappels importants.

Si, pour quelque raison que ce soit, vous ratez le rappel de renouvellement et votre nom de domaine expire, il peut encore être possible de le renouveler mais il faut agir vite et contacter votre bureau d'enregistrement immédiatement. Si vous n'êtes pas sûr de savoir quel est votre bureau d'enregistrement, vous pouvez effectuer une recherche ici .

Deux cas de figure peuvent se présenter au moment de l'expiration d'un nom de domaine :

1- Le nom de domaine expiré est immédiatement supprimé par votre bureau d'enregistrement

Un bureau d'enregistrement peut effacer votre nom de domaine dès son expiration. Vérifiez les conditions générales de votre contrat pour savoir comment votre bureau d'enregistrement gère les noms de domaine expirés. Une fois que le nom de domaine est supprimé par le bureau d'enregistrement, le seul moyen de le récupérer est de contacter le bureau d'enregistrement pour le réactiver. Gardez à l'esprit que pour restaurer un nom de domaine, vous disposez uniquement d'une période de 30 jours depuis la date à laquelle le bureau d'enregistrement l'a supprimé. Cette période de 30 jours est appelée « délai de grâce pour la réactivation ». Si vous demandez la réactivation de votre nom de domaine pendant cette période de 30 jours, votre demande doit être prise en compte (sachant que la démarche de réactivation peut comporter des frais). À la fin de cette période de 30 jours, le nom de domaine sera effacé par l'opérateur de registre et vous ne pourrez plus le restaurer. Le nom de domaine devient donc disponible pour être enregistré par une tierce partie, y compris des bureaux d'enregistrement, des domaineurs et d'autres titulaires.

Ou bien :

2 - Le nom de domaine expiré est disponible pour renouvellement pendant une période limitée

Si le bureau d'enregistrement ne supprime pas le nom à son expiration, il peut proposer un « délai de grâce de renouvellement automatique ». Cette période commence immédiatement après l'expiration du nom de domaine et peut durer de 1 à 45 jours. Pendant ce temps, vous pouvez renouveler votre nom de domaine expiré, normalement à un tarif déterminé par votre bureau d'enregistrement. Vérifiez les conditions de votre contrat pour voir si cette période vous est proposée, pendant combien de jours et à quel coût si des frais y sont associés. Si le nom de domaine expiré n'est pas renouvelé pendant cette période, le bureau d'enregistrement peut soit supprimer le domaine (voir ci-dessus), soit le proposer à une tierce partie ou l'incorporer dans son propre portfolio de noms de domaine. Encore une fois, lisez les conditions générales de votre contrat pour comprendre quelle est la politique de votre bureau d'enregistrement concernant les noms de domaine expirés.

Sachez qu'une fois que votre nom de domaine expire, tous les services associés, comme la messagerie ou les sites web, peuvent être désactivés. Ceci peut entraîner des perturbations importantes ou des dommages pour les informations, les services, les marques ou les opportunités commerciales associés à votre nom de domaine. Ne perdez pas de vue la date d'expiration de votre nom de domaine et pensez à le renouveler avant son expiration pour éviter tout désagrément.

Si vous envisagez le transfert de votre nom de domaine à un autre bureau d'enregistrement, assurez-vous de le faire avant sa date d'expiration pour éviter tout inconvénient. Si vous renouvelez un nom de domaine expiré et que vous le transférez pendant le délai de 1 à 45 jours de la période de grâce de renouvellement automatique, vous risquez de payer les frais de renouvellement à votre ancien bureau d'enregistrement et les frais d'enregistrement au nouveau bureau d'enregistrement, alors que vous n'obtiendrez qu'une période de renouvellement d'un an. Pour éviter de payer deux redevances, vous pouvez renouveler votre nom de domaine et attendre la fin de la période de grâce de renouvellement automatique pour le transférer.

Si malgré avoir payé des frais de renouvellement à votre bureau d'enregistrement et avoir complété toutes les étapes nécessaires votre nom n'est pas renouvelé, votre bureau d'enregistrement peut être en situation de manquement à ses obligations contractuelles. Il peut donc être utile d'avoir recours à un conseiller juridique pour connaître vos options.

Si vous avez essayé de restaurer votre nom de domaine pendant la période de 30 jours suivant immédiatement sa suppression et que vous n'avez pas réussi à le faire, votre bureau d'enregistrement peut se trouver en situation de manquement à la politique sur la récupération des enregistrements après leur expiration (ERRP). Déposez un formulaire de dépôt de plaintes relatives au renouvellement des domaines auprès de l'ICANN.

Si vous n'avez pas reçu les rappels de renouvellement de la part de votre bureau d'enregistrement (pensez à vérifier les filtres de spam de votre service de messagerie et assurez-vous que votre adresse de courrier électronique figure sur le dossier correspondant au titulaire de nom enregistré/titulaire du dossier), votre bureau d'enregistrement peut se trouver en situation de manquement à la politique de l'ICANN sur la récupération des enregistrements après leur expiration (ERRP). Déposez un formulaire de dépôt de plaintes relatives au renouvellement des domaines auprès de l'ICANN.

Pour en savoir plus

Renouveler un nom de domaine

À propos du renouvellement / de la restauration d'un domaine

5 choses que les titulaires de noms de domaine doivent savoir à propos de la politique sur la récupération des enregistrements après leur expiration (ERRP)

Dépôt de plainte relative au renouvellement des noms de domaine [PDF, 128 KB]

Visonnez la vidéo : comment renouveler mon nom de domaine ?

Codes d'état EPP : que signifient-ils et pourquoi dois-je les connaître ? [PDF, 99 KB]

Si vous avez des suggestions ou si vous souhaitez poser une question, veuillez contacter le Centre international d'assistance de l'ICANN.

 


La série de documents pédagogiques « Avez-vous un nom de domaine ? Voici ce que vous devez savoir » s'inscrit dans le cadre des efforts mis en place par l'ICANN pour vous aider à mieux comprendre les politiques de l'ICANN susceptibles de vous affecter ou d'affecter votre rôle dans le système des noms de domaine (DNS) ainsi que le rôle de l'organisation ICANN, des opérateurs de registre et des bureaux d'enregistrement dans l'écosystème du DNS.

Senior Program Manager

Brian Gutterman

Read biographyRead biography