fr

Première version du répertoire maximal initial (MSR-1) pour l'élaboration de règles de génération d'étiquettes pour la zone racine

20 juin 2014

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Dans le but de permettre la génération d'étiquettes IDN dans la zone racine, la communauté de l'ICANN, sur instruction du Conseil d'administration, a lancé plusieurs projets destinés à étudier et à présenter des recommandations sur leur faisabilité et leur délégation. Un de ces projets concerne la mise en œuvre de la procédure pour élaborer et maintenir des règles de génération d'étiquettes dans la zone racine, relatives aux étiquettes IDNA [PDF, 1.39 MB] (la Procédure), permettant l'élaboration de règles de génération d'étiquettes (LGR) pour la zone racine. La procédure LGR est un mécanisme pour créer et maintenir des règles relatives aux étiquettes IDN dans la racine.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Procédure, l'ICANN a le plaisir d'annoncer que le Panel d'intégration a publié la première version du répertoire maximal initial (MSR-1). Le MSR-1 est le premier document élaboré par le Panel d'intégration en vertu de la Procédure et servira comme répertoire fixe de points de code parmi lesquels les panels de génération pourront sélectionner ceux qu'ils utiliseront pour construire le répertoire associé à leurs propositions LGR respectives.

Le MSR-1 couvre les 22 systèmes d'écriture suivants : arabe, bengali, cyrillique, devanagari, géorgien, grec, gujarati, gurmukhi, han, hangeul, hébreu, hiragana, kannada, katakana, lao, latin, malayalam, oriya, cingalais, tamoul, télougou et thaï. Le MSR-1 contient 32 790 points de code tirés des 97 973 points de code PVALID/CONTEXT de la version Unicode 6.3.

Cette publication du MSR-1 prépare le terrain pour le travail des panels de génération. Les panels de génération puiseront dans le MSR pour créer leurs propres répertoires et élaborer leurs propositions LGR, mais identifieront aussi les points de code qui constituent des variantes et décideront si des règles sont nécessaires pour limiter davantage les étiquettes générées à l'aide de ces points de code. Les propositions LGR des panels de génération seront publiées pour consultation publique avant leur révision par le panel d'intégration pour être incorporées aux LGR de la zone racine. Au cas où il serait nécessaire de publier les LGR par étapes, par exemple, parce que tous les panels de génération ne sont pas capables de présenter leurs propositions en même temps, des versions ultérieures des LGR pourraient être publiées.

Le MSR-1 reporte le travail sur un certain nombre de systèmes d'écriture éligibles afin de parvenir à un équilibre entre exhaustivité et rapidité. À une étape ultérieure, une nouvelle version du MSR sera élaborée pour inclure les répertoires des écritures mises en attente et introduire d'autres éléments, selon qu'il conviendra. Elle sera la base pour toute version LGR postérieure. Toutes les versions futures du MSR et toutes les versions des LGR doivent être complètement compatibles avec leurs versions précédentes.

La publication du MSR-1 comprend les documents suivants :