Internet Corporation for Assigned Names and Numbers

MISE À JOUR DES POLITIQUES | Volume 10, numéro 3 — Mars 2010

1 March 2010

PDF Version [172 KB]

http://www.icann.org/fr/topics/policy/

TABLE DES MATIÈRES:

À travers l’ICANN

  1. Un nouveau podcast vous aide à rejoindre la conversation
  2. Questions ouvertes aux commentaires publics

ccNSO

  1. Le ccNSO approuve la 104ème candidature d'adhésion
  2. La délégation/re-délégation WG cherches des fondements pour la politique ccTLD
  3. Les membres de l'étude du "wildcarding" désignés
  4. Plusieurs rapports mettent en avant les politiques IDN proposées
  5. Le ccNSO se prépare pour son gros plan - sur YouTube

GNSO

  1. Le groupe de travail sur la politique de transfert inter-registre prend en compte le point de vue des actionnaires
  2. Le groupe de travail sur la politique des abus d'enregistrement dirigera des discussions avec la communauté à Nairobi
  3. Le groupe de travail sur la récupération du nom de domaine après expiration digère une enquête et démarre une nouvelle
  4. Améliorations du GNSO: Procédé interne mis en ordre
  5. Autres questions d’actualité au GNSO

ASO

  1. Quatre sur cinq RIRs approuvent 2011 pour la transition ASN à 32-bit
  2. Autres questions d’actualité à l'ASO

Efforts conjoints

  1. Le groupe d'évaluation des régions géographiques cherche plus d'apport de la communauté
  2. Le groupe de travail sur les données d'enregistrement internationalisées sonde le futur des données Whois mondiales
  3. Autres questions d’actualité aux efforts conjoints

At-Large

  1. La communauté At-Large se prépare à l'agenda chargé pour Nairobi
  2. At-Large suggère la publication d'un "guide pour non avocat" dans l'accord d'accréditation d'enregistreur
  3. LACRALO publie une brochure

SSAC

  1. Les meetings relatifs au SSAC à Nairobi au Kenya
  2. Questions d’actualité au SSAC

Lisez Policy Update dans la langue que vous désirez

L’ICANN Policy Update est disponible dans les six langues officielles des Nations Unies: anglais (EN), espagnol (ES), français (FR), arabe (AR), chinois (simplifié -- zh-Hans ) et russe (RU). La Policy Update est affichée sur le site Internet de l’ICANN et disponible via un abonnement en ligne. Pour recevoir ces mises à jour dans votre boîte de réception de façon mensuelle, allez à la page d'inscription d'ICANN, entrez votre adresse courriel et sélectionnez “Policy Update” pour vous abonner. Ce service est gratuit.

Déclaration d'objectif de la miseà jour de la politique d'ICANN

Envoyez vos questions, commentaires et suggestions à: policy-staff@icann.org.

Organisation supportrices des politiques et comités de conseil

Organisation supportrice des adresses ASO
Organisation supportrice des codes de pays ccNSO
Organisation supportrice des noms génériques GNSO
Comité de conseil At-Large ALAC
Comité de conseil gouvernemental GAC
Comité de conseil du système serveur racine RSSAC
Comité de conseil de la sécurité et stabilité SSAC

À travers l’ICANN

1. Un nouveau podcast vous aide à rejoindre la conversation

Imaginez une fanfare de cuivre royale jouant alors que nous annonçons ICANN produit maintenant sa première série de podcast pour vous!

En joignant la communauté ICANN, vous découvrez rapidement que des gens ici ont débattu et considéré certaines questions pour des années. Vous voulez participer, mais quand vous essayez de vous renseigner sur un sujet, icann.org offre un millier de documents, chacun long d'une centaine de pages. Où commencer pour comprendre la question?

À partir de maintenant, la réponse sera tout simplement ICANN Start. L'équipe de politique produit son nouveau podcast spécialement pour les auditeurs nouveaux à l'ICANN ou concernant une question spécifique.

Chaque épisode de ICANN Start se concentre sur un sujet, et dans une interview avec un expert sur le sujet, répond à cinq questions de base: De quoi s'agit-il? Pourquoi est-ce important? Qui cela affecte-t-il? Qui va régler la question? Comment puis-je participer? (Les questions varient parfois, mais le show est toujours un problème / cinq questions.)

Aucun épisode ne durera plus de 20 minutes. En tout cas, vous pouvez saisir les bases d'un sujet en l'espace d'une pause café - et sans lire.

Le podcast a été lancé publiquement avec quatre épisodes. Rejoignez nous si vous voulez des explications basiques sur les sujets suivants: données d'enregistrement internationalisées; wildcarding et réponses DNS synthétisées politique de transfert inter-registre; et code pays de domaines top-niveau (ccTLDs).

Nous posterons un nouvel épisode le premier de chaque mois. Vous trouverez le podcast sur la page de démarrage d'ICANN en cliquant sur le volet E-learning; ou, vous pouvez directement accéder à une liste d'épisodes. Beaucoup des iTunes stores mondiaux diffusent le show; pour le trouver, recherchez "ICANN Start" dans la section podcast d'iTunes.

Enfin, nous voulons apprendre de vous. Quel sujet d'ICANN souhaiteriez-vous voir expliquer par quelqu'un? Envoyez votre réponse à start@icann.org, et nous ferons notre possible pour produire un show pertinent et utile. Impliquez-vous dans le début de ce nouvel effort et aidez nous à l'améliorer!

Une opinion bien informée est une opinion persuasive. À partir de maintenant quand vous vous demandez, "comment puis-je me faire une idée de ce problème?", pensez, " ICANN Start."


2. Questions et politiques présentement soumises pour commentaires publics

Plusieurs périodes de commentaires publics portant sur divers sujets d’intérêt pour la communauté ICANN sont présentement ouvertes. Partagez maintenant vos opinions quant aux sujets suivants:

  • Noms .INFO à un et deux caractères. Afilias devrait il allouer des noms de domaine à un et deux caractères au second niveau de .INFO? Commentaires avant le 20 mars 2010.
  • Directives des groupes de travail. Dans le procédé d'améliorations du GNSO, un groupe de travail s'est vu imposé la tâche de développer les directives pour un modèle de groupe de travail. Ce model devrait devenir le point de référence pour le développement d’une politique, et la rendre plus complète et représentative. Ces directives sont elles complètes? Commentaires acceptés jusqu’au 22 mars 2010.
  • Rapport initial sur les politiques d'abus d'enregistrement. Le groupe de travail sur les politiques d’abus d’enregistrement du GNSO à rendu son premier rapport, incluant des recommandations concrètes concernant les abus d’enregistrement de noms de domaine dans les gTLD. Commentaires avant le 28 mars 2010.
  • Initiatives stratégiques proposées pour améliorer la sécurité, stabilité et résilience du DNS. Ce document présente les arguments, caractéristiques clés et coûts prévus de deux initiatives stratégiques que l’ICANN pense nécessaire à la réalisation de ses obligations envers ses lois, l’affirmation d’engagement de 2009, et son plan stratégique sur 2010-2013. Commentaires avant le 29 mars 2010.
  • Cas du business global DNS-CERT. Ce document décrit la création d’une équipe de réponse d’urgence aux systèmes de noms de domaine, dévouée aux mesures à la fois proactives et réactives concernant la sécurité, stabilité et résilience des DNS. Commentaires avant le 29 mars 2010.
  • Programme de développement instantané de domaine top-niveau de haute sécurité (HSTLD). Quand les nouveaux gTLDs démarrent, chaque TLD à l'option d'essayer d'accroître la confiance en opérant un TLD de haute sécurité. Comment un programme HSTLD devrait-il opérer? Commentaires avant le 08 avril 2010.
  • Document concept d'accès au dossier de zone. Comment devra on accéder aux dossiers de zone de service de noms de domaine si nous avons bientôt beaucoup plus de TLDs? Ce document propose un concept, et un autre document montre les coûts de l'implémentation. Commentaires avant le 08 avril 2010.
  • Ebauche de rapport sur la précision de Whois. Le centre national de recherche d'opinion (NORC) a récemment complété un étude commissionnée par ICANN pour déterminer le pourcentage de noms de domaine sous les cinq top gTLDs (.com, .net, .org, .biz, et .info) contenant des données Whois exactes. L'ébauche de rapport est postée pour évaluation et commentaires jusqu'au 15 avril 2010.

Le plus gros poisson d'avril qu'ICANN est connu?

Neuf question ferment leur période de commentaires publics le 1er avril, incluant des sujets aussi variés que: un projet de plan opérationnel et de budget pour l'année fiscale 2011; un nouveau procédé pour les amendements futurs aux accords de registres pour les nouveaux gTLDs; les résultats d'une enquête destinée à référencer les opérations des registres; les propositions pour protection des marques et résolution de dispute pour les nouveaux gTLDs; et bien plus encore Pour la liste complète des questions ouvertes au public en plus d’une liste des forums archivés et récemment fermés, veuillez vous référer à la page de commentair es publics .


ccNSO

3. Le ccNSO approuve la 1O4ème candidature d'adhésion

Aperçu

L'organisation de soutien aux noms de codes pays (ccNSO) a approuvé l'opérateur ccTLD de Papouasie Nouvelle Guinée (.pg) en tant que 104ème membre.

Antécédents

La Papouasie nouvelle guinée (.pg) est le quatrième nouveau membre en 2010. Le mois dernier, le Belize (.bz) à adhéré.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Gabriella Schittek, ccNSO Secrétariat


4. La délégation/re-délégation WG cherches des fondements pour la politique ccTLD

Aperçu

Re-délégation fait référence au procédé de changement de manager(s) désigné pour un ccTLD. Les standards pour cette opération sont restés les mêmes depuis 1999, donc un groupe de travail du ccNSO réexamine en ce moment comment les codes pays sont délégués, re-délégués et même retirés.

Développements récents

Le groupe de travail à publié son premier rapport de progrès. L'un des sujets majeurs considérés par ce groupe est: quels documents servent source appropriée pour la politique ccTLD, et quel est le statut de chaque document pertinent? Le groupe de travail accepte généralement que la première formule ayant cadré les rapports d'ICANN avec les ccTLDs était RFC1591 [TXT, 20 KB] (ainsi que le mémo #1 d'information ccTLD, daté du 23 octobre 1997). Les autres documents majeures aussi considérés à ce jour sont ICP - 1 et les principes du comité de conseil gouvernemental (GAC), qui ont été analysés en respect avec RFC1591. Les RFCs pertinents pré - datant RFC1591 ont été identifiés et analysés également. Le groupe de travail va maintenant se concentrer sur l'identification et l'analyse des décisions du conseil d'administration d'ICANN .

Prochaines étapes

Le groupe pense diriger des discussions indépendantes sur les pratiques de délégation avec la communauté au meeting de Nairobi. Le groupe de travail réunira aussi à Nairobi un atelier ouvert aux actionnaires de la communauté ccTLD (voir http://ccnso.icann.org/calendar/ pour l'heure et le lieu). Le groupe de travail continuera à identifier les problèmes relatifs à la délégation, re-délégation et retrait de ccTLDs.

Antécédents

Actuellement, la politique d'ICANN et les pratiques pour la délégation et re-délégation sont reflétées dans les procédés IANA établis. En exécutant ces procédés, IANA suit la liste de codes pays publiée par agence de maintenance de l'ISO 3166. Pour plus d'informations sur l'établissement de nouveaux ccTLDs, voyez les procédures IANA et IANA’s delegation reports.

La re-délégation d'un ccTLD est dirigée en accord avec les principes décrits dans ICP-1 et RFC 1591 [TXT, 20 KB]. La politique et les procédés sont aussi reportés dans les rapports d'IANA illustrant beaucoup des considérations faite en décidant ou pas de re-déléguer. À la lumière de l'environnement différent depuis la dernière révision de RFC 1591 en 1999, le ccNSO a considéré qu'il était temps de réévaluer les politiques actuelles. Le ccNSO veut mieux comprendre les problèmes relatifs aux politiques actuelles avant toute progression possible.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Bart Boswinkel, Directeur conseiller politique, ccNSO


5. Les membres de l'étude du "wildcarding" désignés

Aperçu

Le conseil du ccNSO a désigné les membres de l'équipe d'étude du "Wildcarding". Le groupe se réuni pour sa première session au meeting ccNSO de Nairobi.

Développements récents

Le conseil du ccNSO a désigné les membres de l'équipe d'étude du "Wildcarding" suivant:

Wali Berjasta. .af Patrick Hosein, .tt
Keith Davidson, .nz Erick Iriarte, LACTLD (observer)
Joel Disini, .ph Young-Eum Lee, .kr (co-Chair)
Keith Drazek, .us Rungang Mo, .cn
Afaf El Maayati, .ma Kathryn Reynolds, .ca
Khaled Esheh, .ly Yoshiro Yoneya, .jp
Ondrej Filip, .cz (co-Chair)  

Prochaines étapes

Le groupe d'étude recherche maintenant des participants volontaires. Une fois formé, le groupe se coordonnera avec le SSAC et le groupe de sécurité, stabilité et résilience d'ICANN. Le groupe communique avec les ccTLDs qui utilisent actuellement le "wildcarding" et la re-direction. Au meeting de Nairobi, certains des managers de codes pays présenteront à la communauté ccTLD leur opinion sur l'utilisation du wilcarding (pour l'heure et le lieu, voyez cette page).

Antécédents

Le "Wildcarding ou la re-direction du DNS apparait le plus souvent en surfant le web. Dans ce contexte, quand un utilisateur fait une demande pour un domaine non existant, le "wildcarding" est la pratique de réponse avec des liens avec des sites commerciaux, alors que la réponse correcte devrait être un message d'erreur. Cela est aussi connu sous le nom de re-direction du DNS, ou réponse synthétisée. L'Internet est plus que surfer le web, donc la re-direction a des conséquences negatives sur le DNS, e-mail et autres protocoles ou processus.

Au meeting international d'ICANN en juin 2009 à Sydney, le conseil d'administration à passer une décision de demander à ce que le ccNSO propose des mécanismes pour éviter les réponses de re-direction du DNS par un ccTLD.

Au meeting d'octobre 2009 à Séoul, la communauté ccTLD a discuté l'utilisation de reponses synthétisées et leur impact sur le système de nom de domaine (DNS). Afin de créer une meilleure compréhension de l'impact négatif, et d'apprendre pourquoi certains ccTLD permettent le "wildcarding", le conseil du ccNSO a créé un groupe d'étude. Ils ont désigné Young Eum Lee et Ondrej Filip, tous deux membres du conseil du ccNSO, comme co-directeurs de ce groupe.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Bart Boswinkel, Directeur conseiller politique, ccNSO


6. Plusieurs rapports mettent en avant les politiques IDN proposées

Aperçu

Le directeur du groupe de travail sur le procédé de développement de la politique des codes pays de noms de domaine internationalisés (IDN ccPDP WG) a publié une ébauche de document d'intérim donnant les grandes lignes des politiques pour introduire les noms de domaine internationalisés (IDNs) en tant domaine top-niveau de code pays (ccTLDs). Le public peut commenter sur la proposition pendant le mois de mars.

Développements récents

Le directeur de l'IDN ccPDP WG a publié une ébauche de document d'intérim pour commentaires publics. La période de commentaire public ferme le 2 avril 2010.

En publiant ce document, le directeur rapporte à la communauté la structure, les grandes lignes, et les recommandations potentielles pour la politique générale. Le groupe de travail a publié au préalable un "document sujet" en novembre dernier. Le but de ce document était d'identifier et définir les sujets et problèmes devant être considérés pour proposer des politiques sur l'introduction des noms de domaines internationalisés comme codes pays, pour que la politique résultante soit réaliste et minutieuse. Le document du directeur reprend le "document sujet" et présente la politique proposée pour la sélection et la délégation des IDN ccTLDs (Ebauche de politique recommandée). La politique proposée prend en compte la méthodologie pour le procédé "fast track" comme proposé par le groupe de travail IDNC et implémentée dans ce procédé.

Prochaines étapes

Le groupe de travail discutera le document d'intérim de son directeur, et une fois la période de commentaires publics terminée, incorporera ces commentaires dans la prochaine version du document. Pendant ce temps, le document sujet du groupe de travail a terminé sa période de commentaires publics début décembre. Le groupe y inclut les commentaires et a publié une ébauche de document sujet final, avec l'espérance qu'il sera adopté par le groupe de travail à son meeting à Nairobi.

Dans le ccNSO IDN ccPDP, un second groupe de travail se penchera sur les changements nécessaires à la structure du ccNSO lui-même pour inclure les IDN ccTLDs. Un appel à volontaires sera fait durant le meeting de Nairobi. L'adhésion à ce groupe est ouverte aux managers de ccTLD.

Antécédents

La plupart des volontaires de la communauté ICANN connaît le projet fast-track pour introduire les IDNS dans les ccTLDs. Peut-être moins de gens réalisent que l'effort fast-track est destiné à être limité et temporaire. Le ccNSO dirige actuellement un processus de développement de politique envisageant des recommandations sur la façon dont une politique IDN devra marcher en permanence et les IDN ccTLDs seront inclus dans le ccNSO. Les documents décrits ci-dessus travaillent pour cette politique IDN plus permanente.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Bart Boswinkel, Directeur conseiller politique, ccNSO


7. Le ccNSO se prépare pour son gros plan - sur YouTube

Aperçu

Le ccNSO a ouvert son propre canal sur YouTube, où des blogs vidéo du Secrétariat et des ccTLDs seront postées.

Développements récents

Le ccNSO vient juste de lancé son propre site YouTube, avec une première vidéo introduisant le personnel de soutien du ccNSO.

Antécédents

En préparant la mise à jour de leur site web, le ccNSO a autorisé une série d'interviews ave les utilisateurs de ccNSO.icann.org pour trouver quels dispositifs manquaient. Durant ces interviews, il est devenu clair que les managers de ccTLD - qui par définition sont dispersés géographiquement - voulaient une façon plus personnalisée de se joindre entre eux. Ouvrir un canal YouTube pour ccNSO fourni un moyen aux managers de codes pays de se présenter, et aux participants de la communauté d'associer les têtes et les noms.

Prochaines étapes

Tous les ccTLDs sont encouragés à soumettre leur propre vidéo d'une à trois minutes sur le canal YouTube du ccNSO, se présentant et racontant un peu leur travail. Le nouveau canal YouTube est seulement un des efforts à venir pour donner aux membres ccNSO une expérience personnalisées en travaillant ensemble en ligne.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Gabriella Schittek, ccNSO Secrétariat


GNSO

8. Le groupe de travail sur la politique de transfert inter-registre prend en compte le point de vue des actionnaires

Aperçu

La Politique de Transfert Inter-Registre (IRTP) aspire à fournir une procédure simple aux propriétaires de noms de domaine pour transférer leurs noms d’un registre accrédité par l’ICANN à un autre. Le GNSO est en train d’étudier et considérer des révisions de cette politique.

Développements récents et prochaines étapes

Le groupe de travail a maintenant tourné son attention sur les communiqués reçus des groupes d’actionnaires. Ensuite, le groupe de travail reverra son rapport initial afin d'y incorporer les commentaires, et travaillera à développer des recommandations sur les questions posées par sa charte. Pour de plus amples informations, consultez IRTP Part B Working Group Workspace.

Antécédents

Le groupe de travail IRTP partie B traite de cinq questions relatives au transfert de noms de domaine, spécifiées dans leur charte. L’IRTP groupe B s’est rencontré bi-hebdomadairement.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Marika Konings, Directeur Politique


9. Le groupe de travail sur la politique des abus d'enregistrement dirigera des discussions avec la communauté à Nairobi

Aperçu

Registres et inscrits semblent de manquer d'uniformité dans leur approche des abus d'enregistrement de nom de domaine, et des questions persistent sur quelles actions sont entendues par "abus d'enregistrement". Le conseil du GNSO a instauré un groupe de travail pour examiner les Politiques d’Abus d’Enregistrement (RAP).

Développements récents

Le rapport initial publié par le groupe de travail en février est toujours disponible pour commentaires publics. Ce rapport fait des recommandations relatives au cybersquatting, aux problèmes d’accès au Whois, à l’utilisation délictueuse de noms de domaine, aux noms de domaines trompeurs et/ou offensifs. Vous pouvez télécharger le document depuis le site web d’ICANN [PDF, 652 KB].

Le groupe de travail RAP dirigera une session d'information publique au meeting de Nairobi le mercredi 10 mars de 16h à 17h30 heure locale. Greg Aaron, président du groupe de travail, présentera le rapport, suivi d'une discussion de la communauté. Pour plus d'information, voir http://nbo.icann.org/node/8878.

Antécédents

Le groupe de travail RAP traite de problèmes décrites dans sa châtre, telles que: définir la différence entre abus d’enregistrement et abus de nom de domaine; l’efficacité de politiques existantes; et quelles parties, s’il y’en a, conviendraient à GNSO. Le groupe a généré un document fournissant des définitions fonctionnant pour des types et catégories d’abus, et citant la cible principale pour chaque type d’abus.

De plus, une sous-équipé d’uniformité des contrats s’est formée et se rencontre régulièrement pour évaluer les réserves existantes dans accords et pour discuter de questions relatives à l’uniformité des contrats. La sous-équipé examine des questions telles que : serait il bénéfique d’avoir plus d’uniformité dans les contrats ? Quelle est l’efficacité des réserves existantes dans la lutte contre les abus d’enregistrement ?

Le groupe de travail RAP a tenu un meeting [TXT, 76 KB] à Séoul en Corée du sud en octobre dernier. À cette occasion, il a briefé la communauté sur ses activités et discussions jusque là, incluant les mises à jour des différentes sous-équipés sur l’uniformité des contrats et les Spams, le Phishing et Malware.

Cliquez ici pour plus d’informations sur les antécédents.

Pour plus d’informations

Personnel ressource

Marika Konings, Directeur Politique, et Margie Milam, Conseiller politique supérieur


10. Le groupe de travail sur la récupération du nom de domaine après expiration digère une enquête et démarre une nouvelle

Aperçu

Dans quelle mesure les enregistrés doivent ils pouvoir revendiquer leur nom de domaine après leur expiration? La question est de savoir si la politique actuelle sue le renouvellement, le transfert et l'effacement des noms de domaine expirés est adéquate.

Développements récents et prochaines étapes

Le groupe de travail continuera de se réunir hebdomadairement pour discuter les questions mises en avant dans sa charte. Afin de faciliter le procédé, une enquête sera dirigée parmi les membres du groupe de travail pour établir leurs opinions sur les questions de la charte et déterminer quelle est la base commune est où il faut travailler d'avantage.

Antécédents

Pour l'historique des activités de développement liées à la récupération des noms de domaine après expiration, veuillez vous référer à l'historique PEDNR.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Marika Konings, Directeur Politique


11. Améliorations du GNSO: Procédé interne mis en ordre

Les opinions restent divisés sur l'approbation d'une circonscription électorale de consommateur

Aperçu

Les membres de la communauté Organisation supportrice des noms génériques (GNSO) travaillent sur une série de changement organisationnels destinés à améliorer l’efficacité et l’accessibilité de l’organisation. Ces amélioration sont classées en cinq parties principales ;

  • Restructurer le conseil du GNSO;
  • Réviser le procédé de développement de la politique (PDP);
  • Adopter un nouveau model de groupe de travail pour développement de la politique;
  • Agrandir la circonscription électorale; et
  • Améliorer la communication et coordination avec les structures d’ICANN.

La mise à jour suivante relate seulement les développements récents concernant l'implémentation des améliorations du GNSO. Pour comprendre la nouvelle structure et organisation du GNSO, voyez les discussions et tableaux sur la page web des améliorations du GNSO. Pour les raisons et historique motivant les changements, voyez l'historique.

Développements récents

1. Restructurer le conseil du GNSO De plus amples modifications aux nouvelles règles opérationnelles et procédures du conseil sont toujours en considération ( incluant les questions d'abstention de vote et de déclaration d'intérêts du conseiller) et seront certainement discutées par les membres du conseil au meeting de Nairobi.

2. Réviser le PDP . Alors que l'équipe de travail arrive à conclusion dans ce domaine, le comité de direction du procédé de politique est actuellement en train de confirmer son adhésion pour assurer un effort d'évaluation efficace et uni.

3. Adopter un nouveau modèle de groupe de travail . L’équipe responsable de cette partie a publié ses “schémas de groupe de travail”. Les directives sont disponibles pour commentaire public jusqu'au 22 mars 2010 . De plus, une session d'information et consultation sur ce sujet est prévue pour le meeting de Nairobi le mercredi 10 mars de 15h à 16h heure locale. Pour plus d'information, voir http://nbo.icann.org/node/8879.

4. Améliorer la communication et coordination avec les structures d’ICANN. L'équipe de travail sur la communication est en train de finaliser ses dernières recommandations technique pour le comité de direction des opérations du conseil du GNSO Le personnel d'ICANN est engagé dans plusieurs efforts de planifications pour poser les bases techniques pour l'implémentation d'un large variété d'améliorations du site web du GNSO approuvées par le conseil.

5. Agrandir la circonscription électorale. L’effort de création d’un terrain égal pour tous les actionnaires et partie prenantes de la communauté de GNSO continue dans trois parties substantielles: développement de guide opérationnels et meilleurs pratiques consistants; re-confirmation de l’existence d’organisme électeurs ; et encouragement des propositions de potentiels nouveaux organismes.

La requête sur les consommateurs électeurs reste en considération. La proposition pour une nouvelle circonscription électorale de consommateurs reste en attente. Un forum de commentaires publics sur la dernière version de la proposition a été ouvert jusqu'au 13 février et peut être trouvé ici. Le personnel a préparé un document d'analyse-résumé évaluant les commentaires variés concernant la proposition. Le procédé de nouvelle circonscription électorale reste également disponible à toute autre partie souhaitant développer une proposition.

La tentative de re-confirmation de l’électorat du GNSO à reprendre. L’année dernière, le conseil d’administration de l’ICANN a approuvé le concept de re-confirmer les chartes mécanismes opérationnels de chaque groupe électeur tous les trois ans. Il a été défini un emploi du temps de mars 2010 pour les resoumissions formelles de propositions de reconfirmassions par les électorats existant du GNSO. En raison de la nécessité pour ceux-ci d’aborder d’autres priorités de politique, cet emploi du temps va certainement devoir être étendu jusqu’au meeting de Bruxelles en juin.

Règles de participation attendues. Le groupe de travail sur l’électorat et le groupe d’actionnaires est en train de finaliser les recommandations concernant un ensemble de règles de participation des procédures d’opération auxquelles ces groupes devront se soumettre. Une fois complétées, ces recommandations seront partagées avec le comité de direction des opérations du GNSO et par la suite transférées au conseil du GNSO.

Se re concentré sur les chartes permanentes des groupes d'actionnaires. Le développement de chartes permanentes pour les groupes d'actionnaires pour les communautés de la partie non-contractuelle de GNSO devrait voir une croissance des activités dans les prochains mois. Quand le conseil d'administration a approuvé les quatre structures de groupe d'actionnaires du GNSO en 2009, il a reconnu que les chartes étaient de transition et que la communauté devait développer des chartes permanentes dans l'année qui venait. Se basant sur les discussions de Séoul (octobre 2009), le personnel a contacté plus largement les leaders d'électorats pour avoir leur avis sur l'emploi du temps et les points de référence assurant que les chartes permanentes seront complète dans le temps imparti par le conseil d'administration.

Prochaines étapes

Les équipes de travail du GNSO vont continuer à développer des recommandations pour implémenter les buts de restructuration du GNSO approuvés par le conseil d’administration. Les électorats existants continueront leur discussions sur la re-confirmation et il est espéré que les recommandations de l’équipe de travail se combineront avec se processus. Un dialogue formel sur des chartes CSG et NCSG permanentes devrait également débuter bientôt. Le conseil du GNSO pense étendre les chartes du comité de direction et de ses équipes de travail au meeting ICANN d'Amérique latine prévu pour décembre 2010.

Le personnel d’ICANN continue d'émettre quelques doutes sur de potentiels nouveau électorats GNSO et est disponible pour travailler avec toutes les parties en questions pour développer des propositions.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Robert Hoggarth, Directeur politique


12. Autres questions d’actualité au GNSO


ASO

13. Quatre sur cinq RIRs approuvent 2011 pour la transition ASN à 32-bit

Aperçu

Les Enregistrés Internet Régionaux (RIRs) sont en train de discuter une politique globale proposée pour les systèmes de nombres autonomes (ASNs). La proposition la date de la transition complète des ASNs de 16-bit à 32-bit de début 2010 à début 2011, afin de donner plus de temps aux mises à jour nécessaires des systèmes impliqués.

Développements récents

La proposition a été présentée et a passé l'appel final dans tous les RIRs. Elle a été adoptée formellement chez APNIC, ARIN, LACNIC et RIPE. L’adoption chez AfriNIC est imminente.

Prochaines étapes

Quand les propositions seront adoptées par tous les RIRs, le comité exécutif de l’organisation Number resource et l’ASO conseil d’adresse (ASO AC) évalueront les textes de proposition, et feront suivre la politique au conseil d’administration de l’ICANN pour ratification et implémentation par IANA.

Antécédents

Les systèmes de nombres autonomes (ASNs) sont des identifiants utilisés pour le transit du trafic des IP. Les ASNs étaient originairement de 16-bit, mais une transition à 32-bit est en marche pour répondre à la demande de plus en plus grande. En accord avec la politique globale adoptée en vigueur à cette heure pour les ASNs, les ASNs de 16 et 32-bit existent en parallèle, mais tous seront considérés comme 32-bit à partir de 2010. La proposition différera cette date à début 2011.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Olof Nordling, Directeur du service relations


14. Autres questions d’actualité à l'ASO


Efforts conjoints

15. Le groupe d'évaluation des régions géographiques cherche plus d'apport de la communauté

Document d'enquête en circulation bientôt

Aperçu

Le groupe de travail d'évaluation des régions géographiques a publié son rapport initial pour commentaire public et continue son travail sur la phase deux des ces évaluations.

Développements récents

Les discussions récentes du groupe de travail ont confirmé qu'il faudra plus de temps pour développer la seconde phase de ce projet - le rapport d'intérim. Les membres utilisent le temps supplémentaires pour rechercher l'apport de leurs communautés individuelles sur leur connaissance des régions géographiques d'ICANN et leur impact sur leurs groupes respectifs.

Le groupe de travail a développé une enquête de la communauté pour glaner d'avantages de vues de l'intérieur sur l'applicabilité du schéma de régions géographique d'ICANN aux communautés individuelles et membres de communautés. L'enquête est disponible en sept langues. Les résultats seront utilisés pour renseigner et diriger la préparation du rapport d'intérim.

Finalement, le rapport d'intérim sera construit sur la base du premier rapport du groupe de travail et se concentrera sur des questions critiques qu'il traitera dans son rapport final. Le rapport d'intérim sera concentré sur trois questions spécifiques: (1) confirmer les éléments de base avancés dans le premier rapport; (2) évaluer les objectifs sous-jacents du schéma de régions géographiques; et (3) identifier les questions spécifiques à traiter dans le rapport final de l'année prochaine.

Prochaines étapes

Utilisant sa nouvelle enquête, le groupe de travail espère stimuler l'apport de la communauté sur le schéma de régions géographiques et son impact sur l'écosystème d'ICANN. Le rapport d'intérim sera préparé pour évaluation et commentaire de la communauté avant le meeting international d'ICANN à Bruxelles en Belgique en juin. Le rapport final incluant les recommandations du groupe de travail est maintenant attendu pour la fin de l'année.

Antécédents

Le groupe de travail a complété son rapport initial fin juillet et publié le document dans les six langues de l'ONU pour évaluation et commentaire. La période de commentaire de 35 jours s'est terminée début septembre, mais la participation de la communauté dans le forum de commentaire a été minimale. Le groupe cherche maintenant à développer son rapport d'intérim.

Cliquez ici pour plus d’informations sur les antécédents.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Robert Hoggarth, Directeur politique


16. Le groupe de travail sur les données d'enregistrement internationalisées (IRD) sonde le futur des données Whois mondiales

Aperçu

Les données d'inscription sont les informations que les enregistreurs de noms de domaine entre dans whois au départ de façon à ce que les parties appropriées puissent trouver qui opère le site web. De plus en plus, les données d'enregistrement sont entrées dans plus de langues et scriptes du monde. Le GNSO et SSAC ont créé un groupe de travail sur l'internationalisation des données d'enregistrement (IRD-WG) pour étudier la faisabilité et l'adéquation d'introduire des spécifications d'inscription et d'affichage pour gérer les données d'enregistrement internationalisées.

Développements récents

Le groupe de travail a continué de se réunir bimensuellement, en se concentrant sur l'ensemble de questions suivant:

  • Que devrions nous réclamer des données d'enregistrement internationalisées?
  • Qu'un utilisateur puisse soumettre ou avoir un nom de domaine affiché dans le format IDN A-label (xn--) ou le format U-label (lisible en langue locale)?
  • Que les données s'adaptent aux utilisateurs qui veulent soumettre et avoir des données dans une langue "familières" locale?
  • Que les données soient rassemblées et affichées uniformément, de façon à permettre aux applications de traiter ces données efficacement?
  • Que des efforts soient faits pour réduire les opportunités d'utilisation malicieuse des multiples scriptes dans la composition de certaines données?

Comment l'internationalisation affectera la façon dont les données sont représentées et affichées?

  • Whois devrait-il soutenir de multiples représentations des mêmes données en différentes langues et scriptes?
  • Est-il désirable d'adopter une représentation "doit être présent" des données, en conjonction avec l'ensemble de caractères locaux de soutien des "utilisateurs locaux"?
  • Doit on considérer adopter un "format pour les informations civiques d'adresse" raisonnablement fonctionnel dans le monde entier?

Prochaines étapes

Le groupe de travail va continuer ses délibérations et produira sans doute un rapport préliminaire pour le meeting de Bruxelles en juin 2010.

Antécédents

Bien que des formats standards soient définis pour les labels de domaines internationalisés, aucun n'est requis pour des éléments des données d'enregistrement d'un nom de domaine comme les informations de contact, le sponsor ou le statut du nom de domaine. Le rapport de l'SSAC SAC037 à attiré l'attention sur ce problème. À la demande du conseil d'administration d'ICANN, le GNSO et SSAC ont créé un groupe de travail sur les données d'enregistrement internationalisées.

Le groupe de travail est dirigé par Edmon Chung (.ASIA) et Jeremy Hitchcock (DYN-Inc). Il est composé de 17 participants de 4 pays, 3 ccTLDs et 3 SO/ACs d'ICANN.

Pour plus d’informations

Le groupe de travail a hâte d'engager la participation de tous les SOs etACs d'ICANN ainsi que des opérateurs de domaine top niveau de code pays (ccTLDs), pour assurer un large apport de la communauté. Si vous souhaitez joindre le groupe, envoyez un e-mail à Julie Hedlund, directeur du soutien SSAC à: julie.hedlund@icann.org.

Personnel ressource

Julie Hedlund, Dave Piscitello and Steve Sheng


17. Autres questions d’actualité aux efforts conjoints


At-Large

18. La communauté At-Large se prépare à l'agenda chargé pour Nairobi

Aperçu

La communauté At-Large a travaillé pour plusieurs mois à développer sa structure, son format et le contenu des meetings prévus d'être tenus lors du 37 ème meeting d'ICANN à Nairobi au Kenya du 7 au 12 mars 2010.

Développements récents

  • Le programme des meetings d'At-Large inclut:
  • Une session d'un jour ALAC et Leadership régional
  • Une exposition AFRALO
  • Deux sessions de discussion de politique
  • Une discussion sur les améliorations d'ALAC avec les membres intéressés du comité d'amélioration de structure du conseil d'ICANN et le comité de gouvernance du conseil.
  • Un meeting ALAC avec des membres du conseil d'ICANN
  • Un meeting des secrétariats régionaux
  • Un meeting de finalisation entre ALAC et leadership régional
  • Un meeting du comité directeur d'ALAC

Ces meetings ne sont cependant pas exclusifs aux membres de la communauté At-Large, et sont ouverts à tous les participants du meeting d'ICANN. De plus, les membres de la communauté At-Large participeront aussi activement à d'autres sessions du meeting de Nairobi, en personne ou à distance.

Pour plus d’informations

Personne ressource

Personnel d'At-Large


19. At-Large suggère la publication d'un "guide pour non avocat" dans l'accord d'accréditation d'enregistreur

Aperçu

Le RAA utilise un langage trop difficile pour beaucoup de gens. Parce que le langage RAA gouverne beaucoup de services offerts aux utilisateurs de registres, la direction d'ALAC a demandé au personnel d'ICANN de préparer un récapitulatif de RAA que les lecteurs pourraient comprendre. ICANN a publié ce "guide pour non avocats" en février.

Développements récents

Le 15 février 2010, le personnel d'ICANN a publié un document intitulé "Guide pour les non avocats de l'accord d'accréditation de registre de mai 2009." Le document, disponible en arabe, chinois, anglais, français, russe et espagnol, a été produit en réponse à une requête de la directrice d'ALAC, Cheryl Langdon-Orr au PDG d'ICANN, Peter Dengate Thrush, pour la production d'un guide pour non avocats de RAA.

Ce guide n'altère pas ni n'amende l'RAA en aucune façon, et n'est pas une interprétation légale. Comme stipulé dans la demande, le RAA est un document légal entre ICANN et ses registres, rédigé sous les lois de Californie. En conséquence, le lecteur peut avoir des difficultés à comprendre les accords convenus s'il n'est pas une partie de cet accord, n'est pas familier avec les lois des Etats-unis, n'est pas un avocat, ou n'a pas l'anglais comme langue maternelle.

Ce guide fournit un résumé basic du RAA de mai 2009. Il est destiné à faciliter la capacité de la communauté At-Large d'engager efficacement des discussions liées au RAA, ainsi qu'à assister tous les membres de la communauté ICANN dans leur compréhension.

Certains registres opère toujours sous le RAA de mai 2001, donc pour eux, certains des sujets du guide 2009 ne s'appliquent pas. Vous pouvez voir lesquels opèrent sous le RAA 2009 en lisant la Liste des registres accrédités. (Le RAA applicable à chaque registre est identifié dans la colonne "RAA")

Prochaines étapes

Le guide est un document évoluant. Le personnel d'ICANN reçoit volontiers les commentaires et suggestions d'amélioration du guide. Les commentaires peuvent être faits par e-mail au personnel d'ICANN.

Pour plus d’informations

"Guide du RAA 2009 pour non avocats"

Personne ressource

Heidi Ullrich, Secrétariat At-Large


20. LACRALO publie une brochure

Aperçu

Les membres de l’Organisation Régional Latino-Américaine et Caribéenne d’At- Large (LACRALO) ont collaboré pour créer une brochure, qu’ils utiliseront pour atteindre l’extérieur et disséminer l’information.

Développements récents

Les membres de l’Organisation Régionale Latino-Américaine et Caribéenne d’At-Large (LACRALO) ont collaboré pour créer une brochure pour accroître la conscience de LACRALO en Amérique latine et dans les caraïbes. La brochure met en valeur les questions clés sur lesquelles les membres de LACRALO travaillent, incluant les noms de domaines internationalisés (IDNs), l'introduction des gTLDs, et la transition d’Internet protocole version 4 (IPv4) à la version IPv6. La brochure sera utilisée pour les activités d'atteintes de l'extérieur.

Prochaines étapes

Les membres de LACRALO utiliseront la brochure pour approcher de nouvelles structures potentielles d'At-Large aux meetings régionaux en Amérique latine et aux caraïbes. La brochure, disponible en anglais, espagnol et portugais, sera distribuée aux évènements tels que le 37 ème meeting d'ICANN à Nairobi du 7 au 12 mars 2010.

Pour plus d’informations

  • Brochure LACRALO en anglais
  • Brochure LACRALO en espagnol
  • La brochure en portugais sera postée bientôt

Personne ressource

Matthias Langenegger, Manager des affaires régionales d’At-Large


SSAC

21. Les meetings relatifs au SSAC à Nairobi au Kenya

Le 26 février 2010 le SSAC a publié une seconde série de rapports d'activités. Ce rapport décrit le SSAC et les meetings liés au SSAC prévus pour Nairobi.

Les points majeurs sont:

  • Meeting d'ouverture SSAC, mardi 9 mars 2010 de 14h à 15h30 heure locale . Pour le lieu et les détails d'accès à distance, voyez: http://nbo.icann.org/node/8920.
  • Atelier DNSSEC , mercredi 10 mars 2010 de 9h à12h. Pour le lieu et les détails d'accès à distance, voyez: http://nbo.icann.org/node/8924.
  • Forum sur les abus du système de nom de domaine (DNS) , jeudi 11 mars 2010 de 16h à 18h. Pour le lieu et les détails d'accès à distance, voyez: http://nbo.icann.org/node/8917

Le rapport montrant toutes les activités SSAC à Nairobi est disponible sur le site web SSAC.

Personne ressource

Julie Hedlund, Directeur, SSAC Support


22. Questions d’actualité au SSAC

Le comité de conseil sur la sécurité et la stabilité (SSAC) continue d'étudier les questions relatives à l'échelonnage du système racine du DNS, et étudie quels aspects des termes de référence développés à cet effet nécessite plus d'attention. Le 26 février 2010, le SSAC a publié une première série de rapports d'activités récrivant son plan de travail 2010 et son travail effectué en 2009. Le rapport est disponible sur le site web du SSAC [PDF, 124 KB]. Comme stipulé dans le rapport d'activité, les membres du comité sont activement engagé dans les groupes de travail SOs/ACs étudiant les recommandations SSAC des rapports de 2009. En particulier, les membres sont:

Le SSAC a formé un groupe de travail pour conduire de plus amples recherches sur la prédominance des archives orphelines dans les TLDs. Les archives orphelines sont des archives de ressources restant bien que le nom de domaine de leur parent n’existe plus. [Pour plus d’info, voyez les pages 23 et suivantes de cette présentation du meeting public du SSAC au meeting de l’ICANN à Séoul en Corée du sud en octobre 2009; PDF, 1 MB.]

L'enquête 2010 du SSAC sur la capacité des IPv6 dans les firewalls commerciaux débutera autour du 1er mars 2010. Le SSAC travaille avec les laboratoires ICSA pour atteindre les contacts appropriés parmi les membres ICSA. La deuxième enquête sollicitera aussi des réponses de la part d’administrateurs de firewalls. (Les résultats seront compilés et analysés séparément des réponses des fournisseurs).

Ces sujets ainsi que d’autres seront probablement abordés dans de futures rapports ou annonces. Visitez le site web SSAC pour plus d’informations sur les activités du SSAC

Personne ressource

Julie Hedlund, directeur, soutien SSAC; Dave Piscitello ; Steve Sheng.

update-mar10-fr [PDF, 174kB]

Stay Connected

  • News Alerts:
  • Newsletter:
  • Compliance Newsletter:
  • Policy Update: