Skip to main content

Aperçu des sessions relatives à l'Afrique de la 52ème réunion de l'ICANN à Singapour

La 52ème réunion publique de l'ICANN aura lieu à Singapour, du 8 au 12 février au Centre de conventions Raffles City. Cette réunion intervient à un moment crucial, notamment au regard des développements récents faisant suite à l'annonce historique de la NTIA le 4 mars 2014 de son intention de transférer le rôle de supervision des fonctions IANA à la communauté multipartite.

Dans le cadre de cette réunion, l'équipe africaine tiendra deux réunions critiques, à savoir:

  1. La réunion sur la stratégie 2016-2020 pour l'Afrique
  2. Mardi 10 février 2015 - 11h15 à 12h45 SGT

    En novembre 2014, en réponse à la demande de la communauté africaine d'examiner et de faire évoluer la stratégie pour l'Afrique afin de mieux répondre aux besoins du continent et de mieux l'aligner sur le nouveau plan stratégique de l'ICANN 2016-2020 pour l'Afrique, l'équipe africaine de l'ICANN a organisé une séance spéciale de consultation avec la communauté pendant AFRINIC 21 à Maurice. La réunion, à laquelle ont assisté les représentants des SO et des AC, ainsi que l'AFNOG, AFRINIC, AFTLD, GAC, AFRALO, AFICTA, NEPAD et les associations des bureaux d'enregistrement africains, a abouti à une première version préliminaire révisée du Plan Stratégique pour l'Afrique version 2.0 (2016-2020). Cette version préliminaire fait actuellement l'objet d'une consultation publique. La séance organisée a pour but de présenter le nouveau plan afin de recevoir des contributions finales avant son approbation et adoption par la communauté. Pour participer à distance, suivez le lien ci dessous: http://singapore52.icann.org/en/schedule/tue-africa-strategy

  3. Renforcement de la participation en Afrique
  4. Mercredi 11 février 2015 - 10h30 à 11h45 SGT

    Une des principales difficultés identifiées par la communauté concerne le manque de participation soutenue et significative de la communauté africaine à la plupart des organisations de soutien et comités consultatifs de l'ICANN, ainsi qu'à l'écosystème plus large de la gouvernance de l'Internet, notamment de la part des gouvernements. L'Afrique doit cependant avoir voix au chapitre et pouvoir influencer les processus d'élaboration de politiques mondiales relatives à l'Internet. Ce scénario doit être modifié de manière proactive et progressive.

    C'est pourquoi à l'occasion d'AFRINIC 21, l'équipe chargée de la révision de la stratégie pour l'Afrique a développé une liste de quatre projets destinés à améliorer la participation de l'Afrique au sein de l'ICANN avant la 55ème réunion de l'ICANN à Marrakech, Maroc, l'année prochaine. Ces projets spéciaux, qui visent notamment la participation des gouvernements et des régulateurs africains, prévoient:

    1. la participation active à des réunions ministérielles consacrées aux TIC, au niveau des régions et du continent africain;
    2. la réunion gouvernementale de haut niveau (HLGM) dans le cadre de la 55ème réunion de l'ICANN;
    3. le programme NewGen dans le cadre de la 55ème réunion de l'ICANN;
    4. un atelier à l'intention des régulateurs des communications africains pendant la 55ème réunion de l'ICANN.

    Cette séance d'information visera à présenter de manière détaillée ces projets et à obtenir des commentaires de la communauté. Pour participer à distance, suivez le lien ci-dessous: http://singapore52.icann.org/en/schedule/wed-africa-engagement

    Nous profitons de cette occasion pour inviter notre communauté à ces deux séances consacrées à l'Afrique, dans le cadre de cet effort collectif dont le but est de contribuer à la mise sur pied de la stratégie africaine. Nous allons également partager les enregistrements des deux sessions après la réunion, à l'aide des mêmes liens.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."