Skip to main content

L'ICANN approuve le cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine | Une adresse IP spéciale (127.0.53.53) sera utilisée pour mettre en garde les gestionnaires du système contre tout problème potentiel

L'ICANN a annoncé aujourd'hui l'approbation du cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine [PDF, 634 KB] par le Comité du programme des nouveaux gTLD (NGPC). Les critères pour la mise en œuvre du cadre ont été établis à partir de plusieurs sources, y compris les contributions de la communauté de l'ICANN, un rapport publié par le cabinet JAS Global Advisors LLC et des recommandations du Comité consultatif sur la sécurité et la stabilité (SSAC).

Le cadre a été conçu dans le but d'atténuer l'impact des collisions de noms dans le système des noms de domaine (DNS), qui se produisent typiquement lorsque des noms de domaine complètement qualifiés entrent en conflit avec des noms similaires utilisés dans des réseaux privés. Quand ce conflit se produit, les usagers peuvent être dirigés vers un site Web non souhaité ou bien voir apparaître un message d'erreur.

Pour répondre à ce problème, le cadre demande aux opérateurs de registre d'utiliser une technique dite d'« interruption contrôlée » pour prévenir les gestionnaires du système qu'un problème pourrait survenir dans leurs réseaux. Plus spécifiquement, une adresse IPv4 –127.0.53.53 – s'affichera dans les journaux du système pour faciliter le diagnostic et la remédiation.

« Nous disposons maintenant d'une méthodologie bien définie pour atténuer les collisions de noms pour les noms de domaine de premier niveau délégués et d'une procédure pour permettre aux registres de déverrouiller certains noms de domaine de second niveau sur leurs listes », a déclaré Akram Atallah, président de la Division des domaines mondiaux de l'ICANN. « Ces processus opérationnels, mis au point en collaboration avec la communauté multipartite, contribuent à préserver la sécurité du système des noms de domaine. »

Atallah a également précisé que l'ICANN fournira des informations et travaillera avec l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) sur la possibilité de développer une politique pour l'élaboration d'un plan à long terme destiné à gérer les problèmes liés à la collision de noms gTLD.

L'ICANN organisera des séminaires en ligne pour aborder les détails du cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine et répondre à des questions le 12 août 2014. La permière séance aura lieu de 01h00 à 02h30 UTC et la deuxième de 15h00 à 16h30 UTC.

Aperçu: mise en œuvre du cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms

Les opérateurs de registre sont tenus de satisfaire aux exigences établies dans le cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine, à savoir:

  • prendre des mesures dans les deux heures suivant la réception d'un rapport de collision de l'ICANN, pendant les deux premières années de vie du nom de domaine de premier niveau (TLD), à compter de la date à laquelle le TLD a été délégué;
  • mettre en place des interruptions contrôlées de manière continue pendant une période de 90 jours.

À son tour, l'ICANN a l'obligation de:

  • surveiller la mise en œuvre de l'interruption contrôlée par l'opérateur de registre, afin d'assurer le respect des exigences contractuelles;
  • coordonner une réponse d'urgence pour les rapports sur les collisions de noms uniquement lorsque il y a des raisons de croire que la collision de noms comporte un danger clair pour la vie humaine; et
  • travailler avec le Groupe de travail de génie Internet (IETF) et avec d'autres communautés techniques pertinentes afin d'identifier un mécanisme applicable aux adresses IPv6 capable d'assurer des fonctionnalités similaires à celles qui sont utilisées avec les adresses IPv4 (adresse IP de rebouclage 127.0.53.53).

Le cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine exige le report sine die de la délégation de .CORP, .HOME, et .MAIL. L'ICANN travaillera en collaboration avec les communautés techniques et les communautés chargées de la sécurité afin de déterminer le meilleur moyen de gérer ces chaînes à long terme.

Pour en savoir plus sur la collision de noms, cliquez sur https://www.icann.org/namecollision.

À propos de l'ICANN

La mission d'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur: un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. Sans cette coordination, nous n'aurions pas le réseau Internet mondial unique que nous connaissons. L'ICANN a été fondée en 1998. Il s'agit d'une organisation à but non lucratif et reconnue d'utilité publique, rassemblant des participants du monde entier qui œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet. Elle encourage la concurrence et développe des politiques d'identifiants Internet uniques. L'ICANN ne contrôle pas le contenu publié sur Internet. Elle ne peut mettre fin au spam et ne gère aucunement l'accès à Internet. Mais de par le rôle de coordination qu'elle joue au sein du système d'affectation de noms d'Internet, elle exerce une influence non négligeable sur le développement et l'évolution d'Internet. Pour en savoir plus, consultez le site: www.icann.org.

[MISE À JOUR: la date de la première séance du séminaire sur le cadre de gestion de l'occurrence de collisions de noms de domaine a changé. Elle aura lieu le 12 août 2014 de 01h00 à 2h30 UTC.]


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."