fr

Termes et acronymes de l’ICANN

L’ICANN possède des centaines d’acronymes et de termes qui peuvent s’avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l’ICANN.

Termes et acronymes de l’ICANN

Tapez l’acronyme ou le terme que vous recherchez dans le volet de recherche ci-dessous.
Outre la version française, les termes et les acronymes sont aussi disponibles en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe. Les liens vers les différentes langues se trouvent en haut à droite de la page.
Cliquez sur la première lettre du terme que vous recherchez pour lancer une recherche par ordre alphabétique.

O

1-20 sur 26 résultats

objecteur

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), personne ou entité ayant déposé une objection formelle à l'encontre d'une candidature à un nouveau gTLD auprès d'un fournisseur de services de règlement de litiges (DRSP).

objection

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), objection formelle déposée auprès d’un fournisseur de services de règlement de litiges (DRSP) conformément aux procédures dudit DRSP.

objection de la communauté

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), objection soulevée à l'encontre d'une candidature à un gTLD au motif qu'elle fait l'objet d'une opposition forte de la part d'une partie importante de la communauté ciblée explicitement ou implicitement par la chaîne gTLD.

objection pour atteinte aux droits

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), objection soulevée à l'encontre d'une chaîne gTLD faisant l'objet d'une candidature au motif qu'elle porte atteinte aux droits de l'objecteur.

objection pour intérêt public limité

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), objection soulevée à l'encontre d'une chaîne gTLD faisant l'objet d'une candidature au motif qu'elle est contraire aux règles de moralité et d'ordre public reconnues par les principes du droit international.

opérateur de la clé de signature de clé de la zone racine(opérateur RZ KSK)

Entité qui fournit des services liés à la ZSK pour la zone racine comme indiqué dans la « Déclaration de pratiques DNSSEC pour l’opérateur de la ZSK de la zone racine ».

L’opérateur RZ KSK est chargé de :

  • générer et protéger la composante privée de la RZ KSK ;
  • importer de manière sécurisée la composante de clé publique que fournit l’opérateur de la clé de signature de zone de la zone racine (RZ ZSK) ;
  • authentifier et valider le jeu de clés publiques de la RZ ZSK ;
  • signer en toute sécurité le jeu de clés de la RZ ZSK ;
  • transmettre de manière sécurisée le jeu de clés RZ ZSK signées à l’opérateur RZ ZSK ;
  • exporter en toute sécurité les composantes de la clé publique de la RZ KSK ;
  • mettre en place un roulement de clé d’urgence dans un délai raisonnable si une composante quelconque de clé privée associée à la zone est perdue ou est soupçonnée d’être compromise.

Le rôle de l’opérateur RZ KSK est assuré par l’entité Identificateurs techniques publics (PTI) dans le cadre de ses contrats avec l’ICANN pour exécuter les fonctions de l’Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA). La PTI est une filiale de l’ICANN.

opérateur de la clé de signature de zone de la zone racine(opérateur RZ ZSK)

Entité qui fournit des services liés à la ZSK pour la zone racine comme indiqué dans la « Déclaration de pratiques DNSSEC pour l’opérateur de la ZSK de la zone racine ».

L’opérateur RZ ZSK est chargé de :

  • générer et protéger la composante privée de la RZ ZSK ;
  • exporter et transmettre en toute sécurité la composante publique RZ ZSK à l’opérateur de la clé de signature de clé (KSK) de la zone racine ;
  • importer en toute sécurité le jeu de clés RZ ZSK signées depuis l’opérateur RZ KSK ;
  • signer les enregistrements de ressource de la zone racine ;
  • mettre en place un roulement de clé d’urgence dans un délai raisonnable si une composante quelconque de clé privée associée à la zone est perdue ou est soupçonnée d’être compromise.

À l’heure actuelle, Verisign est l’opérateur RZ ZSK en vertu d’un contrat conclu avec l’ICANN.

opérateur de registre(RO)

Organisation qui tient à jour la base de données principale (registre) de tous les noms de domaine enregistrés dans un domaine de premier niveau (TLD) donné. Les opérateurs de registre reçoivent des demandes des bureaux d’enregistrement pour ajouter, supprimer ou modifier des noms de domaine. Ils appliquent les changements demandés aux registres.

Les opérateurs de registre gèrent également les serveurs de noms TLD faisant autorité et créent le fichier de zone. Cette information permet aux serveurs de noms récursifs de traduire les noms de domaine en adresses IP (Protocole Internet) de sorte à ce que les dispositifs puissent se connecter entre eux via Internet.

opérateur de registre de secours(EBERO)

Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), entité chargée de prendre provisoirement le relais lorsqu'un opérateur de registre gTLD risque de ne pas pouvoir assurer l'ensemble ou une partie des cinq fonctions de registre critiques.

opérateur de serveur racine(RSO)

Organisation responsable de la gestion du service racine pour les adresses de protocole Internet (IP) spécifiées dans la zone racine et le fichier hints de la zone racine.

Organisation de coopération et de développement économiques(OCDE)

Organisation intergouvernementale basée à Paris qui constitue un forum permettant aux gouvernements de travailler ensemble afin de trouver des solutions à des problèmes communs. S'adressant aux économies de marché dotées d'institutions démocratiques, l'OCDE promeut des politiques qui visent à améliorer le bien-être économique et social des individus du monde entier.

L'OCDE fait partie des observateurs du Comité consultatif gouvernemental (GAC) au sein de l'ICANN.

organisation de soutien(SO)

Organisme officiellement reconnu par les statuts constitutifs de l'ICANN chargé d'élaborer des recommandations de politiques dans un domaine d'activité particulier de l'ICANN. Les organisations de soutien sont composées de bénévoles issus de la communauté. Les statuts constitutifs reconnaissent trois SO :

Outre l'élaboration de recommandations de politiques, les SO sélectionnent les administrateurs qui occupent des sièges désignés au Conseil d’administration de l'ICANN et participent au processus de nomination aux postes vacants au sein du Conseil d'administration.

Organisation de soutien à l’adressage(ASO)

L’une des trois organisations de soutien de la communauté de l’ICANN. L’ASO examine et formule des recommandations, et conseille le Conseil d’administration de l’ICANN sur des questions liées aux politiques mondiales relatives aux ressources de numéros Internet.

Le Conseil de l’adressage de l’ASO assure la gestion des activités d’élaboration de politiques mondiales de l’ASO.

Organisation de soutien aux extensions génériques(GNSO)

L’une des trois organisations de soutien de la communauté de l’ICANN. La GNSO élabore des politiques relatives aux domaines génériques de premier niveau (gTLD). Ses membres sont des représentants qui défendent les intérêts des opérateurs de registres gTLD, des bureaux d’enregistrement gTLD, des parties prenantes non commerciales, des entités à but non lucratif, des entreprises, du secteur de la propriété intellectuelle et des fournisseurs de services Internet et de connectivité.

Le Conseil de la GNSO assure la gestion des processus d’élaboration de politiques relatives aux gTLD.

Organisation de soutien aux extensions géographiques(ccNSO)

L’une des trois organisations de soutien de la communauté de l’ICANN. La ccNSO élabore un ensemble limité de politiques relatives aux domaines de premier niveau géographiques (ccTLD). Elle est composée de gestionnaires ccTLD. La ccNSO travaille de concert avec les diverses unités constitutives et parties prenantes sur des questions d’intérêt commun.

organisation ICANN

Entité qui met en œuvre les recommandations de la communauté de l’ICANN, sur les instructions du Conseil d’administration de l’ICANN. L’organisation ICANN est dirigée par un président-directeur général et ses effectifs sont présents dans 40 pays. Ses responsabilités comprennent le fonctionnement du système de serveurs racine, la gestion des domaines génériques de premier niveau, l’accréditation des bureaux d’enregistrement et la surveillance de la conformité contractuelle. L’organisation ICANN héberge également les registres faisant autorités relatifs aux codes, numéros et valeurs des paramètres associés au protocole Internet.

L’organisation ICANN met en place des activités de sensibilisation auprès de sa communauté et organise les trois réunions publiques annuelles de l’ICANN.

Organisation internationale de normalisation(ISO)

Organisation non gouvernementale internationale qui élabore et publie des normes internationales volontaires et consensuelles. Le système des noms de domaine (DNS) utilise les noms à deux lettres que la norme ISO 3166-1 qualifie d'identificateurs pour les domaines de premier niveau géographiques (ccTLD).

Organisation mondiale de la propriété intellectuelle(OMPI)

Agence des Nations Unies faisant office de forum mondial pour les services, les politiques et les informations liés à la propriété intellectuelle. L'OMPI permet à ses 191 États membres de définir collectivement les règles associées aux systèmes d'enregistrement internationaux pour la propriété intellectuelle. L'OMPI fournit également des services extrajudiciaires de règlement de litiges commerciaux internationaux.

Le Centre d'arbitrage et de médiation de l'OMPI est l'un des prestataires approuvés par l'ICANN pour le règlement de différents portant sur des noms de domaine.

Organisation pour la promotion de normes relatives aux informations structurées(OASIS)

Consortium à but non lucratif regroupant plus de 600 organisations et membres individuels du monde entier qui collaborent afin de favoriser l'élaboration et l'adoption de normes ouvertes d'informations structurées. Le consortium a joué un rôle déterminant dans la définition de bon nombre de protocoles de communication fondés sur le langage de balisage étendu (XML). L'OASIS a élaboré plus de 80 normes, dont certaines sont devenues des normes ISO ou des recommandations du Consortium mondial du Web (W3C).