fr

Le second forum turque sur le DNS s'achève avec succès

28 janvier 2016

Baher EsmatBaher Esmat, VP, Stakeholder Engagement - Middle East and Managing Director Middle East and Africa

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

null

Les 18 et 19 janvier, l'ICANN a accueilli le second forum turque sur le DNS (TRDNSF) auquel plus de 100 participants ont assisté. Le forum a offert une excellente occasion de discuter de la situation actuelle d'Internet en Turquie et de son potentiel de croissance constante.

Avec sa jeune population maîtrisant les rouages de l'informatique et son fort taux d'adoption des technologies, la Turquie devrait continuer à accroître l'accès à Internet, à améliorer la qualité des services proposés, à préserver la confiance dans le réseau et à développer les compétences nécessaires alors qu'elle s'achemine vers une économie numérique. Cette tendance garantira la croissance d'Internet dans le pays à un rythme soutenu.

Selon une récente étude menée par EURid, la Turquie constitue le plus grand marché des noms de domaine au Moyen-Orient avec plus de 1,3 million de noms de domaine enregistrés, dont 375 000 enregistrés sous le domaine de premier niveau du pays (.tr). L'étude a également relevé qu'alors que seuls 5 % des sites Web associés à la région du Moyen-Orient sont hébergés au sein de la région, la Turquie fait figure d'exception. Plus de 50 % de ses sites Web sont hébergés dans le pays.

Toutefois, les experts qui ont participé au forum ont convenu que le marché d'Internet turc était loin d'être saturé et que beaucoup pouvait être fait pour développer encore davantage l'écosystème et transformer le pays en une société numérique. Le forum a permis à la communauté locale de savoir où en était le programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (gTLD) et de prendre connaissance des plans de la municipalité d'Istanbul pour (.ist) et (.istanbul), les deux TLD de ville qui seront lancés très prochainement.

La communauté locale a décidé de consacrer le deuxième jour du forum à l'organisation d'ateliers et a invité les groupes et individus intéressés à y prendre part. Ainsi, trois ateliers ont été tenus sur la sécurité technique du DNS, les aspects juridiques liés aux noms de domaine et les questions de gouvernance mondiale. Des discussions plus ciblées et interactives sur ces sujets ont été engagées dans le cadre de groupes plus restreints qui ont partagé leurs perspectives et connaissances.

Le secteur juridique turque a largement participé à presque toutes les discussions. Bon nombre de participants ont fait part de leurs craintes sur des questions liées aux lois et projets de lois au niveau national et ont souligné l'importance de réformer les cadres juridiques en matière de technologie de l'information et des communications afin de stimuler l'innovation et de créer de nouvelles opportunités économiques.

La hausse de la fréquentation a mis en avant les progrès réalisés par le forum depuis son lancement en 2014. Cela s'est vu non seulement par l'augmentation de la participation et du niveau d'engagement mais également par l'implication de la communauté locale dans les préparatifs du forum. La communauté locale a énormément travaillé afin d'assurer la promotion de l'événement via différents réseaux et d'encourager la participation.

Globalement, le forum a été très bien accueilli et les participants ont apprécié le fait de pouvoir engager des discussions et de réfléchir à des questions touchant à l'évolution de l'Internet en Turquie. Nous espérons sincèrement que ce forum deviendra un événement incontournable de l'écosystème de l'Internet turque.

Baher Esmat
Baher Esmat
VP, Stakeholder Engagement - Middle East and Managing Director Middle East and Africa

Baher Esmat

Read biographyRead biography