fr

Appel à commentaires sur le rapport préliminaire de l’étude sur la stabilité de la racine

27 octobre 2016

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Los Angeles, le 27 octobre 2016. La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) a publié [PDF, 2.74 MB] aujourd'hui une version préliminaire du rapport sur l'analyse continue des données concernant la stabilité du système des serveurs racine (CDAR). L'étude examine les conséquences techniques du programme des nouveaux gTLD sur la sécurité et la stabilité de la racine du système des noms de domaine (DNS).

Faire un commentaire sur l'étude

L'étude CDAR a été commanditée par l'ICANN et menée par un consortium de recherche indépendant constitué par TNO et ses partenaires SIDN et NLnet Labs. Les conclusions de l'étude aideront la communauté de l'ICANN à déterminer si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour sauvegarder la stabilité et la sécurité de la zone racine lors de la future délégation de nouveaux gTLD. Le Conseil d'administration de l'ICANN a adopté les recommandations du Comité consultatif gouvernemental (GAC) pour :

  • étudier les effets du programme des nouveaux gTLD sur le fonctionnement du système racine du DNS ;
  • reporter la délégation de nouveaux gTLD jusqu'à ce qu'il soit établi que les délégations de la série actuelle ne compromettent pas la sécurité ou la stabilité du système racine.

Principales conclusions et recommandations

L'étude n'a pas trouvé d'éléments permettant de conclure que la délégation de nouveaux gTLD puisse avoir dégradé la sécurité et la stabilité du système racine du DNS. Dans le Programme des nouveaux gTLD, le taux de délégation a suivi un rythme graduel afin de permettre la mise en place d'actions d'atténuation de risques dans les cas où des signes de dégradation étaient constatés. Les auteurs de l'étude recommandent que la délégation de nouveaux gTLD se poursuive à un rythme graduel.

Ils préconisent également la surveillance continue d'un ensemble de paramètres de risque, dont notamment le volume de requêtes DNS dans tous les serveurs racine et l'augmentation du traitement effectué par les serveurs de nom racine, susceptible de faire baisser la capacité de gestion du trafic des serveurs.

Des représentants du consortium de recherche chargé de mener l'étude CDAR présenteront les conclusions du rapport et demanderont l'avis du public pendant une séance qui se tiendra dans le cadre de l'ICANN57.

Révisions du programme des nouveaux gTLD

L'étude CDAR fait partie d'une série de révisions destinées à évaluer si les objectifs du Programme des nouveaux gTLD ont été atteints. Ces révisions portent sur un ensemble de domaines dont : les effets du Programme sur la concurrence, le choix et la confiance des consommateurs ; l'efficacité des processus de candidature et d'évaluation, ainsi que l'efficacité des mécanismes de protection des droits (RPM) et d'autres sauvegardes prévues dans le Programme.

À PROPOS DE l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier. L'ICANN et sa communauté œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet. L'organisation assure également la promotion de la concurrence, élabore des politiques pour le système de nommage de premier niveau de l'Internet et facilite l'utilisation d'autres identificateurs uniques de l'Internet. Pour en savoir plus, visitez le site : www.icann.org.