fr

Programme des variantes TLD IDN – Conclusion de la troisième phase

21 mars 2013

Le programme des variantes TLD IDN continue de progresser vers la délégation sûre et stable des variantes TLD IDN. Ce jour même, nous allons publier deux rapports pour annoncer la finalisation de la troisième phase (3/4) du programme : la procédure des règles de génération d'étiquettes IDN pour la racine (LGR) et l'étude de l'expérience de l'utilisateur pour les variantes TLD actives.

La procédure pour la racine LGR définit le processus de création et de maintien des règles de génération d'étiquettes (LGR) pour la zone racine du DNS. L'équipe de projet a été formée par une équipe de volontaires de la communauté Internet venant du monde entier et représentant de multiples scripts et langues, ainsi que du personnel de l'ICANN et de consultants experts. Suite aux deux sessions en face à face, la conférence, les discussions par courriel et les nombreux processus de collaboration de la communauté, y compris deux processus de commentaires publics, l'équipe a produit le document dénommé « Procédure pour développer et maintenir les règles de génération d'étiquettes pour la zone racine du DNS par rapport aux étiquettes IDNA » [PDF, 1.39 MB].

Ce document présente une procédure pour établir certaines règles de génération d'étiquettes pour la zone racine. La procédure fournit un mécanisme pour créer et maintenir les règles par rapport aux étiquettes IDN de la racine. Ce mécanisme peur être utilisé pour déterminer quels sont les points de code Unicode permis pour être utilisés dans des libellés Unicode dans la zone racine, quelles sont les variantes (s'il y en avait) possibles pour affecter à la zone racine, et quelles sont les variantes (s'il y en avait) qui sont bloquées automatiquement. Le mécanisme n'est pas la dernière phase de la formulation de déterminations sur les étiquettes IDN de la racine. Ce mécanisme devrait être plutôt inclus dans d'autres procédures de l'ICANN qui déterminent en fait si une étiquette en particulier est affectée à quelqu'un, et si elle est déléguée dans la racine.

L'étude sur l'expérience du consommateur analyse les questions auxquelles les utlisateurs finaux, les administrateurs de systèmes, les développeurs d'applications, et d'autres utilisateurs pourraient faire face lors de l'activation des variantes TLD IDN. Avec l'incorporation des commentaires reçus lors des sessions publiques, d'un séminaire Web et des périodes de commentaires publics, le personnel de l'ICANN et les consultants experts ont élaboré le rapport dénommé, « Examiner les implications de l'activation des variantes de TLD sur l'expérience des usagers » [PDF, 1.38 MB].

Le rapport : 1) synthétise et compare, à partir de l'expérience de l'usager et du point de vue de la gestion du registre les pratiques de variantes dans plusieurs registres ccTLD ; 2) propose un ensemble de principes directeurs pour définir une expérience d'usager acceptable ; et 3) identifie l'impact des variantes de domaines de premier niveau sur plusieurs communautés d'usagers (par exemple utilisateurs finaux, gestionnaires de systèmes/réseaux, développeurs d'applications, registrants, bureaux d'enregistrement et registres) et 4) sur la base de 1), 2), et 3) propose un ensemble de recommandations pour assurer la sécurité et la stabilité et une expérience acceptable de l'usager pour les variantes actives des domaines de premier niveau internationalisés.

Ces documents ont fait l'objet de la participation active de la communauté. L'ICANN remercie tous les bénévoles, réviseurs, commentateurs et experts en la matière ayant contribué à l'élaboration de ce rapport.

Lors de la réunion de Beijing, l'ICANN tiendra une session publique sur le programme des variantes TLD IDN afin d'expliquer la procédure et les résultats de l'étude. En attendant, on continue à travailler pour assurer la délégation sécurisée et stable des variantes TLD IDN dès que le programme des variantes TLD IDN sera fini, ce qui est prévu pour le mois de juin 2014. Le plan original est surveillé conformément à la résolution du Conseil du 25 septembre 2010 et la Procédure accélérée des ccTLD IDN.