fr

Recommandations du rapport final du groupe de travail sur la révision des régions géographiques

23 décembre 2015

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Annonce de forum : Période de commentaires ouverte le : Date: 23 décembre 2015
Catégories/Étiquettes : Révisions/Améliorations
Objectif (bref) :

Le groupe de travail intercommunautaire sur la révision des régions géographiques a présenté son rapport final, où il propose une série de recommandations concernant la structure de régions géographiques actuellement utilisée par l'organisation.

Le Conseil d'administration de l'ICANN souhaite connaître les réactions de la communauté par rapport à ces recommandations et a demandé au personnel d'ouvrir une consultation publique d'au moins 120 jours afin de permettre à la communauté d'examiner en profondeur la proposition et de commenter les recommandations du groupe de travail.

Le rapport final du groupe de travail présente une série détaillée de conclusions, de propositions et de recommandations, dont :

  1. Le groupe de travail conclut que le principe général de la diversité géographique est important et doit être préservé.
  2. L'application des principes en matière de diversité géographique doit être plus rigoureuse, claire et cohérente.
  3. La modification du nombre de régions géographiques de l'ICANN est actuellement peu pratique.
  4. Aucune autre structure régionale internationale n'offre d'options utiles pour l'ICANN.
  5. L'ICANN doit formellement adopter et maintenir sa propre structure unique de régions géographiques.
  6. La communauté souhaite minimiser les changements introduits à la structure actuelle.
  7. L'ICANN doit reconnaître la souveraineté et le droit à l'autodétermination des États et les laisser choisir la région à laquelle ils souhaitent être rattachés.
  8. Au fil des années, les communautés de l'ICANN ont appliqué de façon souple les principes en matière de diversité géographique. Le Conseil d'administration devrait se régir strictement par le cadre actuel mais devrait préserver une certaine souplesse pour d'autres structures.
  9. Les «groupes d'intérêt spéciaux» ou les «sous-groupes inter-régionaux» offrent de nouvelles opportunités du point de vue de la diversité.
  10. Des mécanismes et des processus de mise en œuvre doivent être développés par le personnel.
  11. Le Conseil d'administration doit préserver sa capacité de supervision et la possibilité de mettre en place des examens futurs.

La période de consultation publique permettra aux individus et aux groupes de la communauté d'examiner en détail les propositions et de commenter les recommandations du groupe de travail.

Boîte de commentaires publics : https://www.icann.org/public-comments/geo-regions-2015-12-23-en