Skip to main content

L'ICANN appelle à un déploiement complet des DNSSEC et à promouvoir la collaboration de la communauté pour protéger l'Internet

Cette page est disponible en:

Los Angeles, le 22 février 2019. La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) considère que certains composants clés de l'infrastructure du système des noms de domaine sont actuellement soumis à des risques importants.

Dans le cadre du nombre croissant de signalements d'activités malveillantes ayant pour cible l'infrastructure du DNS, l'ICANN plaide pour le déploiement complet des extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC) pour tous les noms de domaine non sécurisés. L'ICANN réaffirme sa volonté de s'impliquer dans des initiatives collaboratives visant à préserver la sécurité, la stabilité et la résilience des systèmes d'identificateurs mondiaux de l'Internet.

En tant que membre du groupe d'entités chargées de la gestion décentralisée de l'Internet, l'ICANN est responsable de la coordination du plus haut niveau du DNS et veille à son fonctionnement stable et sûr, ainsi qu'à la résolvabilité universelle.

Le 15 février 2019, en réponse à des signalements d'attaques contre des composants de l'infrastructure du DNS, l'ICANN a proposé aux membres de l'industrie des noms de domaine, opérateurs de registre, bureaux d'enregistrement, revendeurs et autres, une liste de contrôle contenant des mesures de sécurité recommandées pour protéger de manière proactive leurs systèmes, les systèmes de leurs clients et les informations disponibles à travers le DNS.

Les rapports publics font état d'attaques systématiques et multiformes qui ont recours à différentes méthodologies. Une partie de ces attaques visent le DNS, où des changements non autorisés sont introduits dans la structure de délégation des noms de domaine afin de remplacer les adresses des serveurs légitimes par des adresses de machines contrôlées par des attaquants. Ce type d'attaque spécifique, qui a pour cible le DNS, intervient uniquement lorsque le système d'extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSEEC) n'est pas activé. Le système DNSSEC repose sur une technologie développée pour se prémunir contre de telles attaques grâce à une « signature » numérique des données qui permet d'en garantir la validité. Si les DNSSEC ne sont pas la solution à toutes les formes d'attaques contre le DNS, leur activation permet néanmoins de détecter des modifications non autorisées des informations du DNS et d'empêcher ainsi que les utilisateurs soient redirigés à leur insu.

L'ICANN reconnaît depuis longtemps l'importance des DNSSEC et appelle à la mise en œuvre complète de cette technologie dans tous les domaines. Même s'il ne s'agit pas d'une solution pour tous les problèmes de sécurité de l'Internet, elle permet de garantir que les internautes accèdent à la destination recherchée en empêchant les attaques dites « de l'homme du milieu », où l'internaute est redirigé à son insu vers un site potentiellement malveillant. Les DNSSEC viennent compléter d'autres technologies, comme la sécurité de la couche transport (TLS), utilisée notamment avec HTTPS, qui protège la communication entre l'utilisateur final et le domaine.

En tant que coordonnateur du niveau le plus élevé du DNS, l'ICANN peut aider à détecter et à atténuer les risques liés au DNS et faciliter des discussions essentielles avec ses partenaires. L'organisation considère que tous les membres de l'écosystème des noms de domaine doivent travailler de concert afin de produire de meilleurs outils et des politiques capables de sécuriser le DNS et d'autres opérations critiques de l'Internet. Pour faciliter ces efforts, l'ICANN prévoit un événement où la communauté Internet pourra aborder la question de la protection du DNS : une séance ouverte pendant la 64e réunion publique de l'ICANN, qui aura lieu du 9 au 14 mars 2019 à Kobe (Japon).

Vous trouverez une foire aux questions ici.

Nous vous tiendrons au courant de toute nouvelle information disponible. Pour en savoir plus sur l'ICANN64, rendez-vous sur https://meetings.icann.org/kobe64.

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."