Skip to main content

Quelles nouvelles des anciens boursiers de l'ICANN ? Points saillants du rapport d'enquête sur le programme de bourses

ICANN 51 Fellows Group Photo

Le Programme de bourses de l'ICANN, géré par le département chargé du développement et de la responsabilité publique (DPRD), a connu une croissance exceptionnelle depuis son coup d'envoi à la 29ème réunion de l'ICANN à San Juan, Porto Rico, en 2007.

Grâce à ce programme de bourses, qui compte déjà plus de 600 anciens participants, des candidats éligibles appartenant à des pays en développement du monde entier ont la possibilité de participer personnellement aux activités de l'ICANN, aux côtés d'autres membres de la communauté multipartite : une immersion « en accéléré » dans la communauté de l'ICANN et ses processus.

Dans l'espoir d'améliorer en permanence notre travail et de répondre aux besoins de notre communauté de plus en plus vaste et diverse, une enquête a été menée auprès de tous les anciens boursiers afin de collecter des informations clés concernant leur participation au programme : des données démographiques, les atouts du programme, les effets de celui-ci sur leur développement personnel, les barrières à la participation au sein de la communauté de l'ICANN, les aspects à améliorer et les temps forts de leur parcours en tant que boursiers.

  • « Le programme vous fait plonger dans l'univers de la communauté de l'ICANN ! Il vous permet d'avoir une perspective inestimable de l'industrie de l'Internet et de ses dirigeants, notamment lorsqu'on vient d'un pays en développement, où cela aurait autrement été impossible. Il permet d'apporter une structure aux réunions de l'ICANN, notamment pour les nouveaux arrivants, qui en ont extrêmement besoin. C'est aussi l'occasion d'échanger face à face avec les dirigeants de la communauté (à tous les niveaux, y compris avec le président), ce qui représente une valeur inestimable pour les nouveaux arrivants.»

- Chaitanya Ramachandran, boursière indienne.

Un total de 154 anciens boursiers ont répondu au questionnaire et ont fait part de commentaires largement positifs et constructifs sur le programme.

Le DPRD est satisfait de constater et de communiquer que les anciens boursiers sont en règle générale très contents de leur participation, la plupart des personnes interrogées ayant attribué au programme une note de 8 sur 10. Elles en ont notamment apprécié les possibilités de développement personnel, les opportunités de réseautage ainsi qu'une compréhension des réunions de l'ICANN qui aurait été impossible en dehors du programme. Ces aspects, tout comme la possibilité de connaître le modèle multipartite, les progrès dans le domaine de la gouvernance de l'Internet et les projets développés ou envisagés au niveau national ou local ont également été identifiés comme des atouts du programme, susceptibles d'orienter les parcours de carrière des participants.

  • « Je suis très enthousiaste à l'idée de plaider haut et fort en faveur de la croissance de l'Internet dans les pays persanophones. Le programme de bourses et la réunion de l'ICANN ont mis à ma disposition les informations et les connaissances dont j'avais besoin sur le mécanisme de gouvernance de l'ICANN et son rôle dans l'écosystème de gouvernance de l'Internet. J'espère pouvoir partager mon expérience dans la communauté des pays persanophones pour faire en sorte que ses membres s'engagent auprès des différentes unités constitutives de l'ICANN. »

- Shabnam, ancien boursier iranien.

Un indicateur clé qui témoigne du succès du programme en termes de renforcement de compétences et d'intégration des boursiers dans la communauté de l'ICANN est le taux de participation des anciens boursiers aux activités de la communauté de l'ICANN, 88% des individus interrogés ayant déclaré assister aux réunions de l'ICANN et à d'autres événements de l'écosystème de l'Internet, ainsi que plaider actuellement en faveur de l'Internet dans leurs pays et régions respectives.

Les anciens boursiers ont également été encouragés à partager leurs idées sur des aspects du programme à améliorer. Les deux domaines à améliorer qui ont été identifiés portent sur la possibilité d'accroître le nombre de participants et la mise en place d'un programme de mentorat pour accompagner les nouveaux arrivants.

  • "Creo que una barrera es el idioma, ICANN debe trabajar por hacer llegar a la comunidad toda la información en los diferentes idiomas y no solo en inglés."

« Je crois que les langues constituent une barrière. L'ICANN doit travailler pour que la communauté puisse recevoir des informations dans différentes langues et non seulement en anglais. »

- Carlos Alberto Villaseñor Quesada, boursier costaricien.

Le DPRD envisage la possibilité d'accroître le nombre de boursiers, sans perdre de vue l'importance du suivi rapproché qui fait la force du programme et qui est facilité par la mise en place de petits groupes. Le DPRD est aussi heureux d'annoncer que le programme de coaching destiné aux boursiers, lancé sous forme de projet pilote en 2013 à la 48ème réunion de l'ICANN à Buenos Aires, est désormais une composante à part entière du programme de bourses, destinée à répondre au besoin d'accompagnement des nouveaux arrivants identifié par les anciens boursiers.

  • « Je suis mentor de nouveaux boursiers et jusqu'à présent cette expérience a été fantastique. Je peux vous dire que c'est le meilleur programme de bourses auquel j'ai participé ou dont j'ai entendu parler, merveilleusement géré par Janice et son équipe. Elle a été mentor, soutien et guide pour tous les boursiers ; toujours prête à se battre pour eux. :) Le programme de bourses a besoin d'elle pour poursuivre son développement et produire la nouvelle génération de leaders de l'Internet de demain, capables d'assurer 'Un monde, un Internet'. »

- Zakir Syed, boursier pakistanais.

Finalement, on a demandé aux anciens boursiers d'évoquer les temps forts de leur expérience. Parmi les faits saillants évoqués figurent : la communauté et le réseau de boursiers, les rencontres avec les dirigeants et les experts, et les connaissances acquises par rapport à l'ICANN et à l'écosystème de l'Internet.

Nous comptons bien poursuivre l'amélioration du programme de bourses pour doter les nouveaux membres de la communauté des éléments dont ils ont besoin pour participer au travail de l'ICANN et à l'écosystème de l'Internet.

  • « Je me souviens qu'une dame est venue me voir une fois à ma première réunion de l'ICANN pour me dire que mon travail l'avait impressionnée et qu'elle croyait que je pourrais un jour devenir un vecteur de changement dans la communauté Internet. On ne sait jamais ... Un jour je pourrai peut être prouver qu'elle n'avait pas tort.»

- Walid Al-Saqaf, boursier yéménite.

Le rapport complet sur le programme de bourses, avec ses prochaines étapes, est disponible ici.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."