fr

Termes et acronymes de l’ICANN

L’ICANN possède des centaines d’acronymes et de termes qui peuvent s’avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l’ICANN.

Termes et acronymes de l’ICANN

Tapez l’acronyme ou le terme que vous recherchez dans le volet de recherche ci-dessous.
Outre la version française, les termes et les acronymes sont aussi disponibles en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol et en russe. Les liens vers les différentes langues se trouvent en haut à droite de la page.
Cliquez sur la première lettre du terme que vous recherchez pour lancer une recherche par ordre alphabétique.

G

1-20 sur 21 résultats

gestion de la zone racine

Fonction de l’Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet (IANA) liée à la supervision de la zone racine. La gestion de la zone racine consiste à maintenir les registres des domaines de premier niveau (TLD) faisant autorité, à garantir la coordination avec les opérateurs des TLD et à gérer la clé de signature de clé de la zone racine (KSK).

Comme toutes les fonctions IANA, la gestion de la zone racine est effectuée par la PTI (Identificateurs techniques publics), une entité affiliée à l’ICANN.

gestionnaire de la zone racine(RZA)

Entité responsable de la gestion des données contenues dans la zone racine. Le gestionnaire de la zone racine travaille avec les opérateurs des domaines de premier niveau (TLD) et s’occupe de la maintenance des détails techniques et administratifs concernant les TLD.

Le rôle du RZA est assuré par la PTI (Identificateurs techniques publics) dans le cadre de ses contrats avec l’ICANN pour exécuter les fonctions IANA. La PTI est une société affiliée à l’ICANN.

gouvernance de l’Internet(IG)

Règles, normes, mécanismes et organisations à travers lesquels les nombreuses parties prenantes de la communauté Internet mondiale travaillent de concert afin de façonner l'évolution et l'utilisation de l'Internet.

Groupe d'opérateurs de réseau(NOG)

Association professionnelle composée d'individus et de groupes intervenant dans l'architecture, l'ingénierie ou le fonctionnement de réseaux. Les membres du NOG proviennent d'entités telles que les fournisseurs de services Internet, les registres Internet régionaux et les groupes chargés de la sécurité des réseaux. Par le biais de listes de diffusion et de conférences, les membres échangent des idées, des informations et des meilleures pratiques.

Les NOG appartiennent en général à une région géographique (par exemple le Groupe des opérateurs de réseau nord-américains, le Groupe des opérateurs de réseau australiens, le Groupe des opérateurs de réseau hongkongais).

Groupe d’experts techniques(TEG)

Organisme au sein de l’ICANN qui se penche sur des questions techniques et technologiques dans une perspective d’avenir. Le TEG étudie principalement l’incidence des problèmes relatifs au système d’identificateurs uniques de l’Internet sur les stratégies et les activités du Conseil d’administration de l’ICANN et de l’organisation ICANN.

À l’occasion des conférences publiques de l’ICANN, le TEG se réunit avec les membres du Conseil d’administration et avec d’autres participants invités. L’ordre du jour des réunions se centre sur des enjeux prospectifs afin d’aider le Conseil d’administration à prendre des décisions stratégiques éclairées.

Groupe de liaison technique(TLG)

Entité au sein de l’ICANN qui assure la liaison entre le Conseil d’administration et des sources appropriées de conseil technique sur des sujets spécifiques en rapport aux activités de l’ICANN. Le TLG se compose de quatre organisations, qui peuvent chacune nommer deux représentants au sein du groupe :

  • l’Institut européen des normes de télécommunications (ETSI) ;
  • le Secteur de normalisation des télécommunications internationales de l'Union internationale des Télécommunications (ITU-T) ;
  • le Consortium mondial du Web (W3C) ;
  • le Conseil d’architecture de l’Internet (IAB).
  • Tous les participants du TLg sont aussi membres du Groupe d’experts techniques de l’ICANN (TEG).

    groupe de parties prenantes

    Organisme officiellement reconnu au sein de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO), qui représente un segment spécifique de la communauté de la GNSO. Les groupes de parties prenantes sont prévus dans les statuts constitutifs de l'ICANN et occupent des sièges désignés au Conseil de la GNSO. La GNSO a quatre groupes de parties prenantes :

    Certains groupes de parties prenantes sont sous-divisés en unités constitutives. Une unité constitutive représente un segment de la communauté d'un groupe de parties prenantes.

    Groupe de pilotage de l'ingénierie de l'Internet(IESG)

    Organe chargé de former des groupes de travail au sein du Groupe de travail de génie Internet (IETF) et de garantir la qualité du travail produit par l'IETF. L'IESG assure également la gestion du suivi des normes, à savoir le processus formel auquel est soumise une spécification afin de devenir une norme du web.

    groupe de travail

    Groupe provisoire formé par une organisation de soutien (SO) ou un comité consultatif (AC) afin de résoudre un problème spécifique ou de mener une tâche précise. Par exemple, dans le cadre d'un processus d'élaboration de politiques, le Conseil de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (Conseil de la GNSO) crée un groupe de travail afin d'élaborer et de peaufiner une recommandation de politique.

    Les groupes de travail sont composés de bénévoles issus de la communauté. La formation et la composition d'un groupe de travail varient selon les règles de procédure des SO et des AC. Les groupes de travail doivent fonctionner conformément aux principes de responsabilité et de transparence de l'ICANN. Une liste des groupes de travail actifs est disponible sur le site web des SO ou des AC.

    Groupe de travail anti-abus pour la messagerie, les programmes malveillants et les mobiles(M3AAWG)

    Association de parties prenantes mondiales qui lutte contre les messages abusifs, les logiciels malveillants et d’autres formes d'abus en ligne. Le M3AAWG publie des meilleures pratiques, assure des formations et fournit des supports éducatifs sur la lutte contre les cas d'utilisation malveillante. Parmi ses membres, on compte des fournisseurs de services Internet, des entreprises de télécommunication, des fournisseurs de messagerie et des sociétés spécialisées dans le réseautage social.

    L'ICANN participe au M3AAWG.

    Groupe de travail anti-hameçonnage(APWG)

    Coalition mondiale d'industries, d'organismes chargés de l'application de la loi et de gouvernements qui tâche d'unifier la réponse globale aux attaques d'hameçonnage et autres cybercrimes. L'APWG est un organe d'échange d'informations sur les cas de cybercriminalité, les services d'intervention en cas de cybercrimes et les programmes promouvant la sensibilisation et la recherche en matière de cybercriminalité.

    L'ICANN participe à l'APWG.

    Groupe de travail de génie Internet(IETF)

    Communauté internationale large et ouverte regroupant des concepteurs, des développeurs, des chercheurs et des opérateurs de réseau intéressés par l’évolution de l’architecture de l’Internet et la stabilité de son fonctionnement. L’IETF élabore des normes relatives à l’Internet pour les protocoles de communication qui permettent la circulation des données sur le réseau.

    Étant donné l’étroite interdépendance entre le travail de l’ICANN et celui de l’IETF, des représentants de l’IETF siègent au Conseil d’administration et au Comité de nomination de l’ICANN.

    Groupe de travail de la recherche Internet(IRTF)

    Groupe d'experts qui mène d'importantes recherches pour l'évolution de l'Internet. L'IRTF est composé de plusieurs groupes de recherche dédiés agissant à long terme. Parmi les sujets abordés par ces groupes, on peut citer les services d'infrastructure décentralisés, les mécanismes cryptographiques, le contrôle de l'encombrement et la communication objet à objet. Les conclusions des recherches de l'IRTF sont bien souvent appliquées et normalisées par son groupe apparenté, le Groupe de travail de génie Internet (IETF).

    groupe de travail intercommunautaire(CCWG)

    Mécanisme qui permet aux organisations de soutien (SO) et aux comités consultatifs (AC) de l’ICANN de travailler ensemble sur des questions d’intérêt commun qui ne relèvent pas de la compétence exclusive d’une SO ou d’un AC.

    Le Groupe de travail intercommunautaire chargé d’élaborer une proposition de transition du rôle de supervision des fonctions IANA relatives au nommage est un exemple de CCWG.

    Groupe des représentants des bureaux d’enregistrement(RrSG)

    Groupe de parties prenantes au sein de l’Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) qui représente les intérêts et les préoccupations des bureaux d’enregistrement de domaines génériques de premier niveau accrédités sous contrat avec l’ICANN. Le RrSG est membre de la Chambre des parties contractantes au sein du Conseil de la GNSO.

    Groupe des représentants des entités commerciales(CSG)

    Groupe de parties prenantes au sein de l’Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) qui représente les intérêts et les préoccupations des entités commerciales. Parmi ces entités figurent des utilisateurs commerciaux et des entreprises, des fournisseurs de services Internet et des détenteurs de droits de propriété intellectuelle. Le CSG est membre de la Chambre des parties non contractantes au sein du Conseil de la GNSO.

    Le CSG est constitué de trois unités constitutives :

    • Unité constitutive des utilisateurs commerciaux (BC)
    • Unité constitutive des représentants de la propriété intellectuelle (IPC)
    • Unité constitutive des fournisseurs de services Internet et de services de connectivité (ISPCP)

    Groupe des représentants des entités non commerciales(NCSG)

    Groupe de parties prenantes de l’Organisation de soutien aux extensions génériques qui représente les intérêts des titulaires de noms de domaine non commerciaux et des utilisateurs Internet non commerciaux de domaines génériques de premier niveau. Le NCSG est membre de la Chambre des parties non contractantes au sein du Conseil de l’Organisation de soutien aux extensions génériques.

    Le NCSG est formé de deux unités constitutives :

    • Unité constitutive des entités non commerciales (NCUC)
    • Unité constitutive à but non lucratif responsable des questions opérationnelles (NPOC)

    Groupe des représentants des opérateurs de registre(RySG)

    Groupe de parties prenantes au sein de l’Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) qui représente les intérêts et les préoccupations des opérateurs de registre des domaines génériques de premier niveau sous contrat avec l’ICANN. Le RySG est membre de la Chambre des parties contractantes au sein du Conseil de la GNSO.

    Groupe directeur sur l’acceptation universelle(UASG)

    Équipe communautaire qui s'emploie à promouvoir l'acceptation universelle comme la vision de l’Internet du futur. L’UASG aide les développeurs et les propriétaires de sites web à comprendre comment mettre à jour leurs systèmes afin de s’adapter à un système de noms de domaine en pleine évolution.

    gTLD communautaire

    Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), gTLD qui est exploité au profit d’une communauté clairement définie.