fr

Les systèmes de l'IANA n'ont pas été affectés

19 décembre 2014

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Comme indiqué par l'ICANN dans sa communication du 16 décembre 2014, l'organisation a été récemment victime d'une attaque « d'hameçonnage ciblé ». Pendant cette attaque, les mots de passe de certains membres du personnel de l'ICANN ont été exfiltrés.

Comme mentionné dans notre première annonce, nous avons confirmé que l'attaque n'a pas eu d'impact sur les systèmes liés à l'IANA. Les membres du personnel de l'ICANN dont les mots de passe ont été dérobés n'avaient pas accès aux systèmes des fonctions IANA.

Les fonctions IANA constituent un système à part, doté de mesures de sécurité supplémentaires qui n'ont pas été compromises.

Pendant et après l'attaque, toutes les fonctions critiques hébergées par l'ICANN, y compris les fonctions IANA, sont restées opérationnelles et n'ont pas été concernées par les activités des auteurs de l'attaque.

L'ICANN met en place plusieurs niveaux de protection pour ses services les plus critiques. Si les pirates sont parvenus à compromettre la couche la plus périphérique de défense, nos investigations en cours indiquent que nos systèmes les plus critiques n'ont pas été affectés.