Internet Corporation for Assigned Names and Numbers

Glossaire

A

AfriNICLe centre d'information de réseaux africain

L'AfriNIC est un registre Internet régional (RIR, Regional Internet Registry). Cette association non gouvernementale à but non lucratif est responsable de l'administration et de l'enregistrement des adresses IP (Internet Protocol) dans la région Afrique.

ALACComité consultatif des utilisateurs d'Internet

Le rôle de l'ALAC de l'ICANN est d'étudier et de proposer des recommandations sur les activités de l'ICANN qui concernent les intérêts des utilisateurs individuels d'Internet (« At-Large » signifiant « dans son ensemble »). L'ICANN, en tant qu'organisation du secteur privé à but non lucratif avec des responsabilités de gestion technique pour le système de noms de domaine et d'adresses d'Internet s'appuiera sur l'ALAC et son infrastructure de support pour impliquer et représenter au sein de l'ICANN un large éventail d'intérêts d'utilisateurs individuels.

Le 31 octobre 2002, le Conseil d'administration de l'ICANN a adopté de nouveaux statuts établissant l'ALAC et autorisant ses organisations d'utilisateurs d'Internet (At-Large organizations). (Article XI, Section 2(4) des nouveaux statuts.) Ces nouveaux statuts, qui sont le résultat du processus de réforme de 2002 de l'ICANN, sont entrés en vigueur le 15 décembre 2002. L'ALAC doit se composer à terme de dix membres sélectionnés par les groupes régionaux d'utilisateurs d'Internet (RALO, Regional At-Large Organization) auxquels doivent s'ajouter cinq membres sélectionnés par le comité de nomination de l'ICANN. Pour permettre à l'ALAC de commencer à fonctionner immédiatement, l'article Transition des statuts provisoires prévoit la nomination par le Conseil d'administration de dix membres (deux pour chacune des cinq régions de l'ICANN) pour constituer un ALAC provisoire.

L'ALAC sera secondé par un réseau de structures d'utilisateurs d'Internet auto-organisées et autonomes dans le monde entier impliquant des utilisateurs individuels d'Internet au niveau local ou par thème de discussion. Ces organisations d'utilisateurs d'Internet (existantes ou nouvellement constituées dans ce but) s'auto-organiseront en cinq Groupes régionaux d'utilisateurs d'Internet (RALO, Regional At-Large Organizations) (un dans chacune des cinq régions de l'ICANN : Afrique, Asie/Pacifique, Europe, Amérique latine/Caraïbes et Amérique du Nord). Les groupes régionaux d'utilisateurs d'Internet géreront la formation et la participation du public, et constitueront dans chaque région le principal forum et point de coordination pour la contribution du public à l'ICANN.

APNICLe centre d'informations de réseaux d'Asie Pacifique

L'APNIC est un registre Internet régional (RIR, Regional Internet Registry). Cette organisation non gouvernementale à but non lucratif est responsable de l'administration et de l'enregistrement des adresses IP (Internet Protocol) dans la région Asie/Pacifique incluant le Japon, la Corée, la Chine et l'Australie.

ARINRegistre américain pour les numéros d'Internet

L'ARIN est un registre Internet régional (RIR, Regional Internet Registry). Cette organisation non gouvernementale à but non lucratif est responsable de l'administration et de l'enregistrement des adresses IP (Internet Protocol) dans le continent nord-américain, une partie des Caraïbes et l'Afrique sub-saharienne.

ASOOrganisation de soutien aux politiques d'adressage

L'ASO conseille le Conseil d'administration de l'ICANN sur les politiques relatives à l'allocation et à la gestion des adresses IP. L'ASO choisit deux directeurs pour le Conseil d'administration de l'ICANN.

B

Bureau d'Enregistrement

Les noms de domaine se terminant par .aero, .biz, .com, .coop, .info, .museum, .name, .net, .org et .pro peuvent être enregistrés auprès de différentes sociétés concurrentes (appelées « bureaux d'enregistrement »). La liste de ces sociétés figure dans le Accredited Registrar Directory.

Le bureau d'enregistrement que vous aurez choisi vous demandera de fournir diverses informations de contact et données techniques afin d'effectuer l'enregistrement. Le bureau d'enregistrement conservera ces informations de contact et soumettra les données techniques à un annuaire central appelé le « registre ». Ce registre fournit aux autres ordinateurs connectés à Internet les informations requises pour vous envoyer des e-mails et trouver votre site Web. Vous devrez également signer un contrat d'enregistrement avec le bureau d'enregistrement établissant les conditions régissant l'acceptation et l'administration de votre enregistrement.

C

CCNSOOrganisation de soutien aux politiques des codes de pays

La ccNSO est en cours de constitution ; le groupe d'assistance à la ccNSO prépare les recommandations actuellement en cours de discussion. Le rôle de la ccNSO, une fois constituée, est d'initier et d'encadrer les activités relatives aux ccTLD (country-code top-level domains, domaines de premier niveau géographique). Ceci est réalisé par 1) la formulation de recommandations stratégiques au Conseil d'administration de l'ICANN, 2) la promotion du consensus au sein de la communauté de la ccNSO, notamment des activités des ccTLD relatives aux noms et 3) la coordination avec les autres organismes de soutien de l'ICANN, comités ou autres regroupements au sein de l'ICANN. La ccNSO sélectionne un des membres du Conseil d'administration.

CCTLDDomaine de premier niveau de code de pays

Les domaines à deux lettres, tels que .uk (Royaume Uni), .de (Allemagne) et .jp (Japon), sont appelés domaines de premier niveau géographique (ccTLD, country code top level domain) et correspondent à un pays, un territoire ou toute autre localisation géographique. Les règles et politiques relatives à l'enregistrement des noms de domaine dans les ccTLD varient de manière significative et les registres de ccTLD limitent l'utilisation des ccTLD aux citoyens du pays correspondant.

Certains bureaux d'enregistrement accrédités par l'ICANN fournissent des services d'enregistrement dans les ccTLD en plus de l'enregistrement des noms dans les domaines .biz, .com, .info, .name, .net et .org. Toutefois, l'ICANN n'accrédite pas spécifiquement des bureaux d'enregistrement afin qu'ils fournissent des services d'enregistrement de ccTLD.

Pour plus d'informations concernant l'enregistrement des noms dans les ccTLD, et notamment pour consulter la base de données complètes des ccTLD et directeurs désignés, reportez-vous à la page Web http://www.iana.org/cctld/cctld.htm.

Comité ConsultatifAdvisory Commitee – AC

Un comité consultatif est un organe consultatif officiel constitué de représentants de la communauté Internet et chargé de prodiguer des conseils à l'ICANN sur un sujet ou un domaine réglementaire particulier. Plusieurs sont mandatés par les statuts de l'ICANN et d'autres peuvent être créés selon les besoins. Les comités consultatifs ne possèdent aucune autorité légale pour agir au nom de l'ICANN, mais ils présentent leurs conclusions et formulent des recommandations au conseil d'administration de l'ICANN.

Comité de Pilotage des Opérations

Le comité de pilotage des opérations (OSC) est chargé de coordonner, de recommander et d'examiner les modifications à apporter à certaines activités opérationnelles de la GNSO et de ses regroupements en vue d'améliorer leur efficacité. Ces domaines d'activité opérationnelle couvrent les opérations de la GNSO, les opérations du groupe des parties prenantes et des constituants, les communications avec la GNSO et entre la GNSO et d'autres structures de l'ICANN.

Comité de Pilotage Sur le Processus des Politiques

Le comité de pilotage sur le processus des politiques (PPSC) fait la révision et recommande les processus utilisés par la GNSO pour le développement des politiques, y compris l'utilisation de groupes de travail et la recommandation de changements.

D

DNSSystème de noms de domaine

Le système de noms de domaine (DNS) permet aux utilisateurs de se repérer plus facilement sur Internet. Chaque ordinateur connecté à Internet possède une adresse unique, comparable à un numéro de téléphone, qui se compose d'une chaîne numérique relativement complexe, appelée « adresse IP » (IP signifiant « Internet Protocol »). Les adresses IP sont difficiles à mémoriser. Le DNS facilite l'utilisation d'Internet en permettant le remplacement de cette adresse IP obscure par une chaîne alphabétique familière (le « nom de domaine »). Ainsi, au lieu de taper 207.151.159.3, vous pouvez taper www.internic.net. Il s'agit d'une chaîne « mnémonique » bien plus facile à mémoriser.

G

GACComité Consultatif Gouvernemental

Le GAC est un comité consultatif qui se compose de représentants de gouvernements nationaux, d'organisations gouvernementales multinationales, d'organisations établies par traités et d'économies différentes. Son rôle est de conseiller le Conseil d'administration de l'ICANN sur les sujets intéressant les gouvernements. Le GAC jouera le rôle de forum de discussion sur les sujets concernant les intérêts des gouvernements, notamment les intérêts des consommateurs. En tant que comité consultatif, le GAC ne possède aucune autorité légale pour agir au nom de l'ICANN, mais il présentera ses conclusions et recommandations au Conseil d'administration de l'ICANN. La présidente du GAC est Heather Dryden, du Canada.

GNSOOrganisation de Soutien des Noms Génériques

La GNSO est l'organe qui a succédé à la DNSO (Domain Name Supporting Organization) concernant les domaines de premier niveau générique.

La GNSO est constituée des six regroupements suivants : le regroupement des utilisateurs d'Internet à des fins commerciales, le regroupement des registres gTLD, le regroupement des fournisseurs d'accès à Internet, le regroupement des bureaux d'enregistrement et le regroupement sur la propriété intellectuelle.

GTLDDomaine de Premier Niveau Générique

La plupart des TLD (domaines de premier niveau) sont appelés « TLD génériques » ou « gTLD ». Ils peuvent être divisés en deux types ; les TLD sponsorisés (sTLD) et non sponsorisés (uTLD), comme expliqué plus bas de manière plus détaillée.

Dans les années 1980, sept gTLD (.com, .edu, .gov, .int, .mil, .net et .org) ont été créés. L'enregistrement de noms de domaine est autorisé sans restriction dans trois d'entre eux (.com, .net et .org), tandis qu'il est limité à des applications spécifiques pour les quatre autres.

Au cours des 12 années suivantes, de nombreuses discussions ont eu lieu concernant l'ajout de gTLD et ont conduit à la sélection en novembre 2000 de sept nouveaux TLD à introduire. Ces nouveaux TLD ont été introduits en 2001 et 2002. Quatre d'entre eux étaient non sponsorisés (.biz, .info, .name et .pro). Les trois autres nouveaux TLD (.aero, .coop et .museum) étaient sponsorisés.

En règle générale, un TLD non sponsorisé fonctionne conformément aux politiques établies par la communauté Internet mondiale, directement par le biais du processus de l'ICANN, tandis qu'un TLD sponsorisé est un TLD spécialisé qui possède un sponsor représentant la communauté restreinte la plus concernée par ce TLD. Le sponsor assume par conséquent des responsabilités déléguées de formulation de politiques sur plusieurs aspects concernant le TLD.

Un sponsor est une organisation à laquelle est déléguée une certaine autorité définie de formulation continue de politiques concernant la manière dont un TLD sponsorisé particulier est exploité. Le TLD sponsorisé est assorti d'une charte qui définit le but dans lequel le TLD sponsorisé a été créé et sera exploité. Le sponsor est chargé de l'élaboration des politiques sur les sujets délégués de façon que le TLD soit exploité au bénéfice d'un groupe défini de parties prenantes, appelé Communauté du TLD sponsorisé, possédant un intérêt direct dans l'exploitation du TLD. Le sponsor a également la responsabilité de sélectionner l'opérateur de registre et, à différents niveaux, d'établir les rôles joués par les bureaux d'enregistrement et leur relation avec l'opérateur de registre. Le sponsor doit exercer son autorité déléguée conformément à des normes d'équité et d'une manière représentative de la communauté du TLD sponsorisé.

H

Hameçonnage (ou Phishing)

Les attaques de hameçonnage utilisent à la fois l'ingénierie sociale et des subterfuges techniques pour dérober les données d'identité personnelle et les informations d'identification de compte bancaire des utilisateurs d'Internet. Les mécanismes d'ingénierie sociale utilisent des adresses e-mail usurpées pour diriger les utilisateurs vers des sites Web frauduleux conçus pour piéger les destinataires en les amenant à divulguer des données financières telles que des numéros de carte bancaire, des noms d'utilisateur et des mots de passe de compte et des numéros de sécurité sociale.

En usurpant des noms d'établissement bancaire, de détaillants d'e-commerce et de sociétés de cartes de crédit, les « hameçonneurs » réussissent souvent à convaincre les destinataires de leurs messages de réponse. Les subterfuges techniques consistent à implanter des logiciels malicieux sur les ordinateurs pour dérober directement les informations d'identification à l'aide de logiciels espions de type cheval de Troie enregistreur de frappe. Les logiciels malveillants de pharming attirent les utilisateurs sur des sites ou des serveurs proxy frauduleux, généralement par le biais d'une usurpation ou d'un empoisonnement du DNS.

I

IANAAutorité Chargée de la Gestion de l'Adressage Sur Internet

L'IANA est l'autorité initialement chargée de la supervision de l'allocation des adresses IP, de la coordination de l'affectation des paramètres de protocole prévus dans les normes techniques d'Internet et de la gestion du DNS, notamment de la délégation des domaines de premier niveau et de la supervision du système de serveur des noms racines. Sous l'autorité de l'ICANN, l'IANA continue à distribuer des adresses aux registres Internet régionaux, à travailler en coordination avec l'IETF et d'autres organismes pour affecter des paramètres de protocole, et à superviser le fonctionnement du DNS.

ICANNSociété Pour l'Attribution des Noms de Domaines et des Numéros Sur Internet

L'ICANN est une association internationale de droit privé à but non lucratif qui est chargée d'allouer l'espace des adresses de protocole Internet (IP), d'attribuer les identificateurs de protocole, de gérer le système de noms de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) et les codes de pays (ccTLD), et d'assurer les fonctions de gestion du système de serveurs racines. Ces services étaient initialement assurés dans le cadre d'un contrat avec le gouvernement fédéral américain par l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority) et d'autres organismes. L'ICANN assume à présent les fonctions de l'IANA. En tant que partenariat public-privé l'ICANN a pour mission de préserver la stabilité opérationnelle d'Internet, de promouvoir la concurrence, d'atteindre une large représentation mondiale des communautés Internet et d'élaborer une politique correspondant à sa mission par une démarche consensuelle ascendante. Le DNS traduit le nom de domaine que vous tapez dans l'adresse IP correspondante et vous connecte au site Web souhaité. Le DNS permet également le fonctionnement correct de la messagerie électronique en garantissant que le courrier électronique que vous envoyez parviendra à son destinataire.

IDNNoms de Domaine Internationalisés

Les IDN sont des noms de domaine incluant des caractères utilisés dans la représentation locale des langues autres que celles écrites avec l'alphabet latin de vingt six lettres « a – z ». Un IDN peut contenir des lettre latines avec des marques diacritiques, tel que requis par beaucoup de langues européennes, ou bien des caractères de scripts non latins comme l'arabe ou le chinois. Beaucoup de langues utilisent des chiffres n'étant pas les chiffres européens « 0-9 ». L'alphabet latin de base et les chiffres arabes sont, pour l'objet des noms de domaine, nommés « caractères ASCII » (ASCII = American Standard Code for Information Interchange – Code standard américain pour l'échange d'informations). Ils sont aussi inclus dans la catégorie plus vaste de « caractères Unicode » qui sont la base des IDN.

La « règle du nom d'hôte » exige que tous les noms de domaine sous considération soient stockés dans le DNS, utilisant seulement les caractères ASCII cités ci-dessus, avec la seule addition du tiret « – ». La forme Unicode d'un IDN exige donc un encodage spécial avant son entrée dans le DNS.

La terminologie suivante est utilisée lorsque l'on fait des distinctions entre ces formes :

Un nom de domaine consiste en une série « d'étiquettes » (séparées par des « points »). La forme ASCII d'une étiquette IDN est dénommé un « libellé ASCII ». Toutes les opérations définies dans le protocole DNS utilisent exclusivement des libellés ASCII. La forme Unicode, que l'utilisateur s'attend à voir, est dénommée « libellé Unicode ». La différence peut être illustrée avec le mot Hindi pout « test » – परीका – qui apparaît ici sous forme de libellé Unicode (en script Devanagari). Une forme spéciale de « codage ASCII compatible » (ASCII compatible encoding – ACE) s'applique ici pour produire le libellé ASCII correspondant : xn--11b5bs1di.

Un nom de domaine contenant des lettres, des chiffres et des tirets ASCII est dénommé un « libellé LDH ». Bien que les définitions de libellé ASCII et de libellé LDH coïncident en partie, un nom contenant exclusivement des libellés LDH, comme « icann.org », n'est pas un IDN.

IETFGroupe de Travail de Génie Internet

L'IETF est une communauté internationale large et ouverte à tous regroupant des concepteurs, des opérateurs, des fournisseurs de réseau et des chercheurs intéressés par l'évolution de l'architecture d'Internet et son bon fonctionnement. Elle est ouverte à toute personne intéressée.

IPProtocole Internet

IP est le protocole de communication à la base d'Internet. Il permet à de vastes réseaux d'ordinateurs géographiquement dispersés de communiquer entre eux de manière rapide et économique par le biais d'une grande diversité de liaisons physiques. Une adresse IP est l'adresse numérique par laquelle un emplacement sur Internet est identifié. Les ordinateurs connectés à Internet utilisent les adresses IP pour acheminer le trafic et établir des connexions entre eux ; les gens utilisent généralement les noms conviviaux rendus possibles par le système de noms de domaine (DNS).

ISOCLa Société Internet

La Société Internet est une organisation à vocation internationale créée pour promouvoir la coopération et la coordination internationale d'Internet et ses technologies et applications de réseaux informatiques. La participation à l'ISOC est ouverte à toute personne intéressée.

ISPFournisseur de Services Internet

Un ISP est une entreprise qui fournit l'accès à Internet à des organisations et/ou des individus. Les services d'accès fournis par les ISP peuvent inclure l'hébergement de sites Web, la messagerie électronique, la VoIP (voice over IP, voix sur IP) et la prise en charge de nombreuses autres applications.

L

LACNICRegistre des Adresses Internet d'Amérique Latine et des Caraïbes

Le LACNIC est un registre Internet régional (RIR, Regional Internet Registry) pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

P

PDPProcessus d'Élaboration des Politiques

Un ensemble de démarches formelles, tel que définies dans les statuts de l'ICANN, pour guider le lancement, les révisions internes et externes, le calendrier et l'approbation des politiques nécessaires pour coordonner le système mondial d'Internet à identificateurs uniques.

Processus d'Évaluation des Services de Registres

Le processus d'évaluation des services de registres (RSEP) est le processus de l'ICANN destiné à évaluer les services de registre gTLD proposés ou les modifications contractuelles liées à la sécurité, la stabilité ou la concurrence. Pour plus d'informations sur le RSEP, consultez sur http://www.icann.org/en/resources/registries/rsep/archive.

R

Registre

Le « registre » est la base de données principale faisant autorité et regroupant tous les noms de domaine enregistrés dans chaque domaine de premier niveau. L'opérateur de registre conserve la base de données principale et génère le « fichier de zone » permettant aux ordinateurs d'acheminer le trafic Internet depuis et vers les domaines de premier niveau partout dans le monde. Les utilisateurs d'Internet n'interagissent pas directement avec l'opérateur de registre, les utilisateurs peuvent enregistrer des noms de registre dans les TLD, notamment .biz, .com, .info, .net, .name, .org par l'intermédiaire d'un bureau d'enregistrement accrédité par l'ICANN.

Résolveurs de Noms de Domaine

Répartis sur l'ensemble du réseau Internet, des milliers d'ordinateurs appelés « résolveurs de noms de domaine » ou simplement « résolveurs » exécutent des routines de mise en cache des informations qu'ils reçoivent des requêtes adressées aux serveurs racines. Ces résolveurs sont situés de manière stratégique avec des fournisseurs de services Internet (Internet Service ProvidersISP) ou des réseaux institutionnels. Ils sont utilisés pour répondre à la requête d'un utilisateur demandant la résolution d'un nom de domaine, c'est-à-dire trouver l'adresse IP correspondante.

RGPPériode de Grâce

Les problèmes et plaintes relatifs à la suppression d'enregistrements de noms de domaine sont très courants. Des entreprises et des utilisateurs peuvent perdre leurs droits sur leurs noms de domaine suite à des suppressions d'enregistrement effectuées par erreur ou inadvertance, ou de manière frauduleuse. Les procédures utilisées actuellement pour corriger ces erreurs se sont avérées inadéquates. Pour avancer dans la résolution de ces problèmes, l'ICANN a institué la période de grâce (RGP, Redemption Grace Period).

Le principe en est le suivant :

Désormais, la « suppression » d'un nom de domaine (intervenant dans ou en dehors de toute période de grâce applicable) entraînera le démarrage d'une période de grâce de suppression de nom de 30 jours. Cette période de grâce permettra au registrant du nom de domaine, au bureau d'enregistrement et/ou au registre de disposer d'un délai pour détecter et corriger les éventuelles suppressions erronées.

Durant cette période de 30 jours, le nom supprimé sera placé dans l'état REGISTRY-HOLD (bloqué par le registre), ce qui entraînera la suppression de ce nom de la zone. (Ce nom de domaine ne fonctionnera pas/ne pourra pas être résolu.) Cette fonctionnalité permettra d'avertir le registrant que le nom est susceptible d'être supprimé à la fin de la période de grâce, même si les données de contact du registrant possédées par le bureau d'enregistrement ne sont plus exactes.

Durant la période de grâce, les registrants peuvent obtenir le remboursement de leurs enregistrements auprès des bureaux d'enregistrement. Les bureaux d'enregistrement rachèteront le nom inscrit dans le registre au registrant initial en acquittant des frais de renouvellement, plus des frais de service, à l'opérateur de registre. Toute partie demandant un remboursement devra prouver son identité en tant que registrant initial du nom.

Cette période de 30 jours durant laquelle le nom de domaine peut être racheté est suivie d'une période de 5 jours pendant laquelle le nom est essentiellement en attente de suppression. Ce délai est établi pour faciliter l'information de tous les bureaux d'enregistrement de la suppression imminente d'un domaine.

RIPE and RIPE NCCRéseaux IP Européens

RIPE est une association ouverte et bénévole qui se compose de fournisseurs d'accès à Internet européens. Le RIPE NCC est le registre Internet régional (RIR, Regional Internet Registry) pour l'Europe et les régions voisines. Il est chargé des activités de coordination pour les organisations participant au RIPE et de l'allocation de blocs d'espace d'adresses IP aux registres Internet locaux (LIR, Local Internet Registries), qui les affectent ensuite aux utilisateurs.

RIRRegistre Internet Régional

Il existe actuellement cinq registres Internet régionaux : AfriNIC, APNIC, ARIN, LACNIC et RIPE NCC. Ces associations à but non lucratif sont responsables de la distribution et de la gestion des adresses IP au niveau régional aux fournisseurs d'accès Internet et aux registres locaux.

S

Serveurs Racine

Les serveurs racine contiennent les adresses IP de tous les registres TLD, à la fois les registres mondiaux tels que .com, .org, etc. et les 244 registres spécifiques à un pays tels que .fr (France), .cn (Chine), etc. Il s'agit d'informations critiques. Si ces informations ne sont pas 100 % correctes ou si elles sont ambiguës, il ne sera pas possible de localiser un registre clé sur Internet. En langage DNS, cela signifie que ces informations doivent être uniques et authentiques.

SSACComité Consultatif Sur la Sécurité et la Stabilité

Comité permanent du président sur la sécurité et la stabilité des systèmes de nommage et d'allocation d'adresses d'Internet. Sa charte porte une attention particulière à l'analyse des risques et des audits. Le SSAC se compose d'environ 20 experts techniques issus de l'industrie et de la recherche, ainsi que d'opérateurs de serveurs racines d'Internet, de bureaux d'enregistrement et de registres de TLD.

Organisations de soutien (Supporting OrganizationsSO)

Les SO se composent des trois organes consultatifs spécialisés qui conseilleront le conseil d'administration de l'ICANN sur des questions relatives aux noms de domaine (GNSO et CCNSO) et aux adresses IP (ASO).

T

TLDDomaine de Premier Niveau

Les TLD sont les noms situés en haut de la hiérarchie de nommage du DNS. Dans les noms de domaine, ils apparaissent comme la chaîne alphabétique suivant le dernier point (« . ») (le plus à droite) comme « net » dans « www.exemple.net ». L'administrateur d'un TLD contrôle les noms de deuxième niveau qui sont reconnus dans ce TLD. Les administrateurs du « domaine racine » ou de la « zone racine » contrôlent les TLD qui sont reconnus par le DNS. Les TLD couramment utilisés comprennent .com, .net, .edu, .jp, .de, etc.

U

UDRPProcédure Uniforme de Résolution des Litiges

Tous les bureaux d'enregistrement accrédités par l'ICANN suivent une procédure uniforme de résolution des litiges. En vertu de cette politique, les litiges concernant le droit à enregistrer un nom de domaine sont généralement résolus par un procès entre les parties revendiquant les droits d'enregistrement. Une fois que le tribunal a décidé d'attribuer l'enregistrement à l'une des parties, le bureau d'enregistrement met cette décision en application. Pour des conflits liés à des enregistrements prétendument abusifs (comme le cybersquattage ou le cyberpiratage), cette politique uniforme fournit une procédure administrative accélérée qui permet de résoudre le litige en évitant les coûts et les délais souvent inhérents à un procès. Dans ce cas, vous pouvez recourir à la procédure administrative en déposant une plainte auprès de dispute-resolution service providers.

Pour plus d'informations sur l'UDRP, voir the ICANN UDRP page et FAQs.

W

W3CConsortium Consacré à la Toile d'Araignée Mondiale

Le W3C est un consortium international de l'industrie fondé en octobre 1994 pour élaborer des protocoles afin de promouvoir l'évolution du Web et garantir son interopérabilité. Les services fournis par le Consortium comprennent : un référentiel d'informations sur le Web pour les développeurs et les utilisateurs, des implémentations de code de référence pour formuler et promouvoir des normes et divers applications prototypes et exemples pour expliquer l'utilisation des nouvelles technologies.

WHOIS

WHOIS (prononcé « who is » ; ce n'est pas un acronyme). Protocole Internet utilisé pour demander aux bases de données d'obtenir des informations sur l'enregistrement d'un nom de domaine (ou d'une adresse IP). À l'origine, le protocole WHOIS a été spécifié dans la RFC 954, publiée en 1985. La spécification actuelle se trouve sur RFC 3912. Les accords gTLD de l'ICANN nécessitent que les registres et les bureaux d'enregistrement offrent des pages Web interactives et un service WHOIS port 43 fournissant l'accès public aux données des noms enregistrés. Normalement, ces données sont connues comme les « données WHOIS ». Elles incluent des éléments comme les dates de création et d'expiration des enregistrements de domaine, les noms des serveurs et l'information de contact entre le registrant et les représentants administratifs et techniques.

Les services WHOIS sont typiquement utilisés pour identifier les propriétaires de domaines à des buts commerciaux et pour identifier les parties capables de corriger les problèmes techniques associés au domaine enregistré.

WIPOOrganisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle

L'OMPI est une organisation intergouvernementale basée à Genève, en Suisse, et chargée de la promotion de la protection de la propriété intellectuelle dans le monde entier. C'est l'une des 16 institutions spécialisées du système d'organisations des Nations Unies.

Stay Connected

  • News Alerts:
  • Newsletter:
  • Compliance Newsletter:
  • Policy Update: