Skip to main content
Resources

Le secrétaire d’état au Progrès numérique de l’Espagne souligne l’importance des noms de domaine lors de la cérémonie inaugurale de l’ICANN63

Cette page est disponible en:

Barcelone (Espagne), le 22 octobre 2018. La Société pour l'attribution des noms de domaines et des numéros sur Internet (ICANN) a donné aujourd'hui le coup d'envoi de sa 63e réunion publique (ICANN63), organisée à Barcelone, Espagne. Du 20 au 25 octobre, plus de 2 000 participants venus du monde entier se donneront rendez-vous dans les 326 séances de la conférence pour débattre des politiques qui régissent le système d'identificateurs uniques de l'Internet. L'événement sera également l'occasion de célébrer le 20e anniversaire de l'ICANN.

Francisco Polo, secrétaire d'état au Progrès numérique, en représentation du gouvernement espagnol, a remercié l'ICANN d'avoir choisi Barcelone pour sa 63e réunion et l'a félicitée à l'occasion de son vingtième anniversaire. Il a évoqué le rôle essentiel que jouent les noms de domaine dans le monde numérique et a reconnu le travail accompli par l'ICANN et les professionnels de l'industrie du DNS. « Votre travail, celui de vous tous, est fondamental pour nous, parce qu'un nom de domaine est bien plus qu'un simple nom » a signalé Polo. « Les noms de domaine sont la base de l'Internet. Si l'Internet était un bâtiment, les noms de domaine seraient les structures de ce bâtiment. Ils seraient les fenêtres, les portes et les murs. Sans eux, nous ne pourrions pas trouver les informations et les personnes qui se trouvent dans ce bâtiment. Nous n'aurions pas de salles, d'escaliers ou d'ascenseurs. Sans les noms de domaines nous serions perdus. »

David Cierco, directeur général de Red.es, a également félicité l'ICANN pour l'important travail que la communauté a accompli tout au long des vingt dernières années. Il a ajouté : « Tenez bon. Continuez à travailler comme vous l'avez fait jusqu'à maintenant, en essayant de rapprocher les différents points de vue de la communauté Internet globale. C'est une tâche très difficile, mais elle nous permet de préserver un Internet stable, sûr et interopérable. »

Dans son intervention, le président du Conseil d'administration de l'ICANN, Cherine Chalaby, a remercié toutes les personnes impliquées dans le travail de l'ICANN depuis sa création et a parlé du chemin qui reste à parcourir. « Lorsque nous pensons à l'avenir, n'oublions jamais que l'ICANN a une mission technique très ciblée, mais ne doit pas pour autant tomber dans l'autosuffisance ou travailler de manière isolée », a dit Chalaby. « Nous allons donc évoluer au rythme de l'évolution technique de l'Internet, tout en veillant à suivre de près les progrès technologiques et à en mesurer l'impact sur l'ICANN afin que notre rôle de gardien des identificateurs uniques de l'Internet reste adapté et efficace. »

Le président-directeur général de l'ICANN, Göran Marby, a par la suite parlé des principaux défis auxquels l'ICANN a été confrontée au cours des derniers mois. Il a insisté sur l'importance du modèle multipartite à l'occasion de son 20e anniversaire. Il a précisé : « Nous ne sommes pas un gouvernement. Nous ne ressemblons à aucune autre organisation. Nous sommes le modèle multipartite à l'état pur, et nous nous attaquons à des problèmes que personne n'a dû résoudre avant nous dans l'histoire du monde. Nous le faisons par le biais de débats, de la recherche de consensus, dans le cadre d'une approche ascendante. C'est l'un des projets de paix les plus importants en place ».

La cérémonie d'ouverture sera suivie de la Réunion gouvernementale de haut niveau (HLGM), une journée de discussions à laquelle assisteront des ministres, des représentants gouvernementaux et des délégations du monde entier. La HLGM sera l'occasion de débattre de sujets liés à l'écosystème de gouvernance de l'Internet, du travail de l'ICANN, des problématiques globales en matière numérique et du rôle des gouvernements dans ces domaines.

L'ICANN63 est organisée sous les auspices du ministère de l'Économie et des Entreprises d'Espagne, à travers le secrétariat d'État au Progrès numérique, et de Red.es, l'entité publique responsable de la gestion du registre de noms de domaine pour l'extension géographique « .es » ainsi que du développement de programmes destinés à encourager l'économie numérique.

Les réunions de l'ICANN se tiennent trois fois par an dans différentes régions afin de permettre aux participants du monde entier d'y assister en personne. Ces réunions incluent différentes séances sous forme d'ateliers, forums et rencontres, consacrées à l'élaboration et à la mise en œuvre de politiques relatives au système d'identificateurs uniques de l'Internet.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur :

*****

Contact médias

Luna Madi
Directrice de la communication, EMEA
Istanbul, Turquie
Tél. : +90 533 0313505
Courriel : luna.madi@icann.org

Buket Coskuner
Coordinatrice de la communication internationale, EMEA
Istanbul, Turquie
Tél. : +90 533 4876254
Courriel : buket.coskuner@icann.org

À PROPOS DE l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.

Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."