Skip to main content
Resources

La ministre de la Culture du Danemark fait référence au succès du modèle multipartite de l’ICANN

Cette page est disponible en:

Copenhague, Danemark.

La 58e réunion publique de l'ICANN, tenue du 11 au 16 mars à Copenhague (Danemark), a attiré plus de 2 500 participants. La réunion, organisée sous les auspices de l'Autorité danoise des entreprises et le Forum Internet danois, intervient six mois après le transfert du rôle de supervision des fonctions IANA, qui a marqué un jalon dans l'histoire de la communauté multipartite de l'ICANN. Des parties prenantes du monde entier, dont des représentants des entreprises, des gouvernements, du secteur académique et de la société civile, se sont donné rendez-vous au Danemark pour débattre d'un ensemble de sujets tels que les prochaines étapes après le transfert de la supervision de l'IANA, le renforcement de la responsabilité de l'ICANN et le Programme des nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD).

Pendant la cérémonie inaugurale, la ministre danoise de la Culture, Mette Bock, a fait référence à la transition des fonctions IANA et au modèle multipartite de l'ICANN en précisant que « le transfert du rôle de supervision des fonctions IANA a été possible parce que la communauté de l'ICANN dans son ensemble, c'est à dire vous, a été capable de travailler de concert pour élaborer des propositions qui ont reçu un soutien très large. Il s'agit d'un véritable chef d'œuvre qui montre à quel point le modèle multipartite peut fonctionner et apporter des résultats durables ».

Le président du Conseil d'administration de DIFO et de DK-Hostmaster, professeur Henrik Udsen, a aussi fait référence à l'importance de ce modèle. « Tout comme l'ICANN, le Forum Internet danois est fondé sur le modèle multipartite, afin que tous les intérêts de la société Internet danoise soient représentés dans les efforts qui continuent d'être déployés pour rendre la zone .dk plus attirante et plus sûre », a indiqué Udsen. « Nous croyons que ce modèle multipartite, aussi bien à l'échelle nationale qu'internationale, est un élément vital pour apporter des solutions robustes aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés. »

Le président-directeur général de l'ICANN, Göran Marby, a mis l'accent sur l'importance de la diversité pour les futurs internautes, en indiquant que « la diversité est un élément clé pour être en mesure de servir les internautes de la prochaine génération et comprendre leurs besoins dans l'avenir ».

Le président du Conseil d'administration de l'ICANN, Dr. Stehphen Crocker, a souligné l'importance de travailler ensemble pour préserver l'Internet mondial. « Nous sommes tous des parties différentes d'une même entité, unis par un objectif commun, celui de préserver cet incroyable réseau mondial de réseaux », a dit Crocker. « Si nous remplissons bien notre mission, nous allons faciliter la communication et le flux d'informations à travers le monde. Mais le seul moyen de le faire est de travailler ensemble, dans un esprit d'empathie et de respect. »

Pendant la cérémonie, le directeur de la technologie de l'ICANN, David Conrad, a annoncé le lancement d'une plateforme d'essais pour le prochain roulement de la clé de signature de clé (KSK). « Le 11 octobre 2017, c'est-à-dire dans pas longtemps, nous allons changer la clé de signature de clé de la racine. Avant cela, les opérateurs DNS qui ont activé la validation DNSSEC doivent mettre à jour leurs configurations. Nous annonçons aujourd'hui le lancement d'une plateforme d'essais pour que les opérateurs DNS puissent vérifier si leurs systèmes sont prêts à mettre en place des mises à jour automatiques. »

L'ICANN prépare le changement de la clé de signature de clé (KSK) des extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC). La KSK est une clé cryptographique servant à signer la clé de signature de zone (ZSK), qui est utilisée par le responsable de la maintenance de la zone racine pour signer avec les DNSSEC la zone racine du DNS de l'Internet. Tenir à jour la KSK est fondamental pour s'assurer que les noms de domaine signés avec les extensions DNSSEC continuent d'être résolus après le changement de clé. Les fournisseurs de services Internet, les opérateurs de réseaux et tous ceux qui utilisent la validation DNSSEC doivent mettre à jour leurs systèmes à l'aide de la partie publique de la nouvelle clé de signature de clé.

Les personnes qui ne peuvent pas assister à la 58e réunion de l'ICANN en personne sont encouragées à y participer à distance. Vous trouverez ici des instructions pour participer à distance.

Pour voir des photos de la réunion, cliquez ici.

CONTEXTE Organisées trois fois dans l'année, les réunions publiques de l'ICANN sont le rendez-vous des membres de la communauté Internet multipartite mondiale (internautes individuels, entreprises, membres de la société civile, gouvernements, institutions de recherche et organisations non gouvernementales) pour travailler à l'élaboration de politiques et prendre part au débat autour de questions liées au système des noms de domaine (DNS).

Contacts médias

Luna Madi
Directrice des communications, région EMEA
Londres, Royaume-Uni
Tél. : +44 7780947574
Courriel : luna.madi@icann.org

Buket Coskuner
Coordinatrice de la communication internationale
Istanbul, Turquie
Tél. : +90 533 487 6254
Courriel : buket.coskuner@icann.org

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier. L'ICANN et sa communauté œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet. L'organisation assure également la promotion de la concurrence, élabore des politiques pour le système de nommage de premier niveau de l'Internet et facilite l'utilisation d'autres identificateurs uniques de l'Internet. Pour en savoir plus, visitez le site : www.icann.org.

Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."