Skip to main content
Resources

La plus grande réunion jamais tenue par l'ICANN a lieu à Londres | Affirmation du modèle multipartite de gouvernance de l'Internet par les dirigeants mondiaux

Cette page est disponible en:

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Londres, Royaume-Uni. Plus de 3 300 personnes venues du monde entier se sont enregistrées à la 50e réunion de l'ICANN à Londres, ce qui en fait la plus grande réunion jamais tenue dans l'histoire de l'organisation.

« Aujourd'hui est un grand jour pour l'évolution du modèle multipartite et son inclusivité », a dit Fadi Chehadé, président-directeur général de l'ICANN. « L'ICANN 50 est une réunion charnière pour plusieurs raisons, dont notamment le remarquable soutien manifesté vis-à-vis du modèle multipartite. »

Chehadé a salué l'adoption par le gouvernement chinois du déploiement de DNSSEC et l'expansion du protocole IPv6, dont il a dit qu'il contribuerait à poursuivre l'expansion mondiale de l'Internet.

Le ministre chinois Lu Wei, responsable de la gestion des affaires du cyberespace, a déclaré devant les participants : « Nous avons tous une même aspiration, améliorer la gouvernance de l'Internet. Cela est en ligne avec la vision de l'ICANN : 'Un monde, Un Internet ' ».

Le ministre Lu a exprimé sa reconnaissance et son soutien aux progrès accomplis dans le modèle multipartite dans le cadre de la réunion NETmundial tenue à Sao Paulo, au Brésil, en avril dernier.

Les commentaires du ministre Lu ont fait suite à l'annonce du nouveau Centre Internet du Liban, dit LINC.

M. Imad Hoballah, membre du Conseil d'administration de LINC a déclaré : « L'approche multipartite puise sa force dans sa capacité à rapprocher des points de vue différents pour les aligner vers un objectif commun : un Internet mondial et interopérable».

Chehadé a salué les annonces faites par le Liban et la Chine : « Elles témoignent d'un engagement mondial croissant vis-à-vis d'un modèle de gouvernance multipartite et inclusif de l'Internet, tout comme le niveau remarquablement élevé de participation de gens venus de toutes les régions de la planète ».

Le sous-secrétaire d'État parlementaire à la culture, aux communications et aux industries créatives, membre du Parlement du Royaume-Uni, Edward Vaizey, a dit aux participants : « L'Internet et sa gouvernance doivent être considérés comme une réussite incontestable, qui a permis une croissance économique à grande échelle et a favorisé la liberté intellectuelle. Si nous allons nous pencher sur la gouvernance de l'Internet, il est important que nous préservions ces principes ».

Le président du Conseil d'administration de l'ICANN, M. Steve Crocker, a abordé la question de la maturité de l'Internet pour répondre aux besoins d'un univers en ligne en pleine expansion. « Notre monde, le monde de l'Internet ... est en évolution constante ; il change en permanence pour se conformer au nombre croissant d'internautes mondiaux. »

La baronne Rennie Fritchie, présidente du Conseil d'administration du Registre Internet du Royaume-Uni (Nominet), a déclaré : « nous affrontons le défi de la gouvernance de l'Internet avec le même appétit, en essayant de trouver les meilleurs moyens d'y contribuer et en travaillant ensemble pour parvenir à de véritables progrès ».

« Dans un monde de plus en plus global, pouvoir préserver le sens de l'identité, bien sûr, devient encore plus important », a déclaré devant les participants le premier ministre du pays de Galles, le Très honorable Carwyn James. « L'Internet nous permet d'établir des connexions qui vont au-delà de nos voisins locaux et dépassent même les frontières de nos pays ; elles permettent aux individus de développer leurs identités comme ils l'entendent. »

L'ICANN a aussi annoncé la lauréate du prix Éthos multipartite : Avri Doria, conseillère en politique et gouvernance pour dotgay LLC. Le prix éthos multipartite récompense les participants de l'ICANN qui ont travaillé à la recherche de solutions basées sur le consensus, ont reconnu l'importance du modèle multipartite de gouvernance de l'Internet de l'ICANN et ont largement répondu aux intérêts de l'ICANN et de sa communauté.

La 50e réunion de l'ICANN se poursuivra pendant toute la semaine avec des sessions sur la responsabilité mondiale de l'ICANN et sur la proposition du gouvernement des États-Unis de transférer la supervision des fonctions techniques de l'Internet à un modèle multipartite mondial.

###

Pour en savoir plus sur l'ICANN 50, rendez-vous sur http://london50.icann.org/en/.

Pour télécharger des photos de la réunion, allez sur : https://www.flickr.com/photos/icann

Contacts médias

Brad White
Directeur des communications, Amérique du Nord
Washington D.C
Tél. : +1 301 365 3571
Mél. : brad.white@icann.org

Luna Madi
Directrice des communications, région EMEA
Londres, Royaume-Uni.
Tél. : +44 7780 947574
Mél. : luna.madi@icann.org

Andrew Robertson
Edelman Public Relations
Londres – Royaume-Uni
Tél. : +44 20 3047 2302
Mél. : andrew.robertson@edelman.com

Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."