Skip to main content
Resources

Les parties prenantes mondiales d'Internet se rassembleront à l'occasion de la 59e réunion publique de l'ICANN à Johannesburg, la 10e réunion se tenant en Afrique

Les médias sont invités à participer au Forum de politiques de l'ICANN59 du 26 au 29 juin

Johannesburg, Afrique du Sud… La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) tiendra sa 59e réunion publique au Centre de convention Sandton de Johannesburg du 26 au 29 juin 2017. Cette réunion est le deuxième Forum de politiques de l'ICANN ; elle est axée sur les travaux d'élaboration de politiques et la sensibilisation. C'est aussi la dixième fois qu'une réunion de l'ICANN se tiendra en Afrique, un continent au fort potentiel en ligne

Organisée par l'Autorité du nom de domaine .ZA (ZADNA), la réunion rassemblera pendant quatre jours des parties prenantes mondiales et régionales d'Internet afin d'élaborer une politique pour le système des noms de domaine (DNS) d'Internet.

L'un des sujets phares de l'ICANN59 pour les médias est le roulement de la clé de signature de clé (roulement KSK). L'ICANN est en train de procéder à un roulement KSK des extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC) afin de remplacer les clés cryptographiques de haut niveau utilisées dans les DNSSEC, roulement qui sera effectif le 11 octobre 2017. Voilà une autre bonne raison d'assister à l'ICANN59, la dernière réunion de l'ICANN avant le roulement : en savoir davantage sur ce changement majeur.

Lors de la réunion, il y aura également une présentation publique du rapport final de l'étude de marché sur le système des noms de domaine africain, étude commandée par l'ICANN. Le rapport met en avant les forces et faiblesses de l'industrie africaine du système des noms de domaine (DNS) et formule des recommandations sur la façon de faire en sorte que l'industrie utilise au lieux les opportunités qui s'offrent à elle et relève les défis identifiés.

L'ICANN59 est également la troisième réunion depuis la transition de la supervision de l'IANA et elle constitue une plate-forme pour la nouvelle communauté habilitée qui a pris en main le système d'identificateurs uniques d'Internet. De ce fait, un autre sujet présentant un intérêt est la communauté habilitée. Par ce mécanisme, la communauté Internet mondiale, via les organisations de soutien (SO) et les comités consultatifs (AC) de l'ICANN, peut s'organiser en vertu du droit californien afin de pouvoir faire appliquer juridiquement ses pouvoirs communautaires.

Les réunions de l'ICANN donnent la possibilité aux personnes intéressées de savoir comment rejoindre l'ICANN et d'y exercer une influence. Des opinions importantes sont présentées via différentes structures de l'ICANN à travers le monde. Ici, en Afrique, des structures telles que l'AFRALO, véritable repère de la communauté des utilisateurs individuels d'Internet pour l'Afrique, les représentants africains du Comité consultatif gouvernemental, y compris le gouvernement sud-africain, les organisations intergouvernementales en qualité d'observateurs telles que l'ATU, et d'autres entités régionales telles que l'AFICTA, aident à faire entendre les différentes voix de la région. C'est ce qui fait la réussite du modèle multipartite de l'ICANN, le mélange des voix du monde entier.

Alors que l'Afrique continue à renforcer sa présence en ligne, l'ICANN espère que de nouveaux utilisateurs participeront à la communauté de l'ICANN afin de veiller à ce que la perspective unique de leur continent soit reflétée dans les politiques relatives au DNS.

La stratégie relative aux réunions de l'ICANN est également définie de sorte à prendre en compte ce modèle : les réunions de l'ICANN se tiennent trois fois par an, dans différentes régions du monde, afin de donner à l'ensemble des parties prenantes intéressées la possibilité d'interagir en personne avec le reste de la communauté.

Informations relatives à l'événement :

  • Les journalistes qui ne pourront pas assister à la réunion sont encouragés à y participer à distance. Vous trouverez des instructions pour participer à distance à nos séances ici.
  • Tous les participants à l'ICANN59 (y compris les journalistes) doivent s'enregistrer sur place ou ici.
  • Pour en savoir plus sur l'ICANN59, consultez le site : https://meetings.icann.org/en/johannesburg59
  • Le programme complet des séances et des réunions de l'ICANN59 est disponible sur https://schedule.icann.org/

Vous pouvez également télécharger l'application mobile ICANN59 qui est disponible dans App Store, Google play, Windows Store et BlackBerry World.

Contacts médias

Luna Madi
Directrice des communications, région EMEA
Istanbul, Turquie
Tél. : +90 533 031 3505
Courriel : luna.madi@icann.org

Buket Coskuner
Coordinatrice de la communication internationale
Istanbul, Turquie
Tél. : +90 533 487 6254
Courriel : buket.coskuner@icann.org

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier. L'ICANN et sa communauté œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet. L'organisation assure également la promotion de la concurrence, élabore des politiques pour le système de nommage de premier niveau de l'Internet et facilite l'utilisation d'autres identificateurs uniques de l'Internet. Pour en savoir plus, visitez le site : www.icann.org.

Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."