Skip to main content
Resources

Procédure de règlement de litiges relatifs aux engagements d'intérêt public (PICDRP)

Veuillez noter que seule la version anglaise des contenus et des documents traduits a un caractère officiel. Les traductions dans d'autres langues sont fournies uniquement à titre informatif.

La PICDRP s'applique à des réclamations concernant le manquement d'un opérateur de registre aux obligations en matière d'engagements d'intérêt public établies dans la spécification 11 de son contrat de registre.

Membres actuels du panel permanent PICDRP

Depuis septembre 2014

  • Christopher To, originaire de Hong Kong, est spécialiste agrée des technologies de l'information, ingénieur agrée, arbitre agrée et médiateur agrée. Il est également professeur de droit et préside actuellement l'Institut d'arbitres agréés, section Asie orientale. Il possède plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la gestion et le règlement de litiges.
  • David JA Cairns, originaire d'Espagne, est membre associé d'un cabinet juridique de Madrid spécialisé dans le règlement de litiges internationaux. Il a une vaste expérience dans la résolution de litiges relatifs à des marques commerciales liées à des noms de domaine, dont les litiges relatifs à la procédure uniforme de résolution des litiges en matière de noms de domaine (UDRP) et au programme des nouveaux gTLD, ainsi que dans les arbitrages régis par le Règlement d'arbitrage accéléré de l'OMPI.
  • Richard Hill, originaire de Suisse, consacre son expertise depuis les années 1990 aux aspects techniques, juridiques et de gouvernance de l'Internet. Il est arbitre UDRP depuis l'établissement de la procédure uniforme de résolution des litiges en matière de noms de domaine (UDRP).

Depuis juin 2015

  • Kevin P. Newmeyer, originaire des États-Unis, est conseiller en cybersécurité, défense et politiques publiques à Washington DC. Il possède une vaste expérience dans l'élaboration et la mise en œuvre de cyberpolitiques pour l'Organisation des États américains et des gouvernements de la région des Amériques. Il a plus de 30 ans d'expérience professionnelle dans le milieu universitaire, le secteur gouvernemental, le secteur privé et les organisations internationales.
  • Megan H. Stifel, originaire des États-Unis, est avocate spécialiste des politiques et des opérations en cybersécurité. Pendant 8 ans, elle a été conseillère du Département de justice des États-Unis sur un vaste éventail d'affaires de criminalité et de sécurité nationale liées à l'Internet et à sa gouvernance.
  • Reynaldo Urtiaga, originaire du Mexique, est professeur de droit, arbitre et conseiller. Il a une vaste expérience dans l'interprétation de contrats internationaux, de politiques et de règlementations, ainsi que dans l'arbitrage de litiges transfrontaliers entre entreprises relatifs à des biens, des services de technologie de l'information et des droits de propriété intellectuelle, entre autres. Il a arbitré plus de 100 affaires relevant de la procédure uniforme de résolution des litiges en matière de noms de domaine (UDRP) dans le cadre de son travail pour l'OMPI depuis 2003.
  • Scott R. Austin, originaire des États-Unis, possède une large expertise dans le domaine des litiges en matière de propriété intellectuelle, y compris des litiges pour atteinte aux droits d'auteur et aux marques déposées portés devant des tribunaux fédéraux et des tribunaux administratifs tels que la Commission du commerce international des États-Unis (ITC) et la Commission de Première Instance et d'Appel pour les Marques (TTAB). Il a également une vaste expérience dans les procédures UDRP (procédure uniforme de résolution de litiges en matière de noms de domaine), les litiges pour atteinte à la loi du millénaire sur le droit d'auteur numérique (DMCA) et les différends portant sur des dispositions antitrust et des lois en matière d'Internet, ainsi que sur les politiques de l'ICANN et des affaires liées à la gouvernance. M. Austin a une formation en programmation et en droit des médias, très utile pour les aspects de son métier liés à des transactions technologiques. Son expérience porte sur les domaines suivants : les logiciels en tant que service (SaaS), les contrats de licence de technologie, la confidentialité, le premier amendement, le droit de publicité et le conseil en sécurité de données.
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."