Skip to main content
Resources

Attribution : accord de sous-traitance substantiel

Veuillez noter que seule la version anglaise des contenus et des documents traduits a un caractère officiel. Les traductions dans d'autres langues sont fournies uniquement à titre informatif.

Un accord de sous-traitance substantiel est défini comme tout accord de sous-traitance lié à toute fonction critique (tel que cela est défini dans l'article 6 de la spécification 10 du Contrat de registre) pour le TLD.

Un changement à un accord de sous-traitance substantiel se réfère à un changement à tout opérateur de registre back-end (appelé aussi fournisseur de service back-end ou fournisseur de services de registre), qui est défini par le processus de transition du registre en tant qu'organisation contractée par un opérateur de registre pour exécuter une ou plusieurs des fonctions critiques d'un registre gTLD et comprend des fournisseurs de services tels que les fournisseurs de DNS. Aux fins de la présente page Web et du Guide pratique fourni ci-dessous, tout fournisseur d'une ou plusieurs des fonctions critiques d'un gTLD (tel que défini dans le contrat de registre) sera dénommé fournisseur de services de registre.

Si un opérateur de registre envisage un changement du contrôle et un accord de sous-traitance substantiel, l'opérateur de registre devrait commencer à travailler avec l'ICANN dès le départ, et avant d'achever sa transaction. Il faut remarquer que seulement l'opérateur de registre actuellement sous contrat peut demander officiellement un changement à un accord de sous-traitance substantiel. Toutefois, les opérateurs de registre existants et proposés sont fortement encouragés à travailler en collaboration avec l'ICANN pour traiter les attributions.

Notez que lors de l'évaluation d'un accord de sous-traitance substantiel : pour changer le fournisseur de services de registre, l'ICANN peut présenter le fournisseur de services de registre proposé à un panel d'évaluation technique. L'opérateur de registre serait responsable des frais encourus.

Voir la page principale des attributions

Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."